Archives du mot-clé culture islamique

TLEMCEN : quatre cent ouvrages édités en 2011.

Quatre cent titres d’ouvrages ont été édités par le département livres et littérature sur l’histoire,le patrimoine matériel et immatériel de la région et sur les multiples rôles joués par cette cité, ses personnalités, ses savants etc. a t ‘on appris auprès de Bouhadjar Amina adjoint chef du département livres et littératures.
Dans un autre contexte, un salon national du livre a été organisé en 2011 au palais des expositions situés à Koudia, en collaboration avec l’entreprise nationale des arts graphiques, avec plus de cent vingt exposants.
En marge de cette exposition et vente de livres, des hommages ont été rendus à des hommes célèbres, des conférences, des ateliers de dessins pour enfants ont été également organisés.
En plus d’un festival de la lecture en fête (pour les enfants) et un autre festival international de la littérature et du livre de jeunesse à El-Méchouar avec des ateliers de dessins, contes, soirées théâtrales…, et une exposition au palais de la culture concernant les livres édités dans cette manifestation internationale a ajoutée Amina Bouhadjar.
gadiri mohammed 25 avril 2011

Publicités

TLEMCEN: le Centre International de la Presse (CIP) fermé.

Le centre international de presse (CIP), ouvert dans le cadre de la manifestation de Tlemcen capitale de la culture islamique 2011, a été fermé le 30 avril 2012 à la suite de la clôture de cet évènement international.
En effet, cette structure était auparavant un foyer culturel communal « Rachid Baba Ahmed » Bab El Khemis qui a été réaménagé en bureaux, une salle de rédaction, une autre de connexion internet avec quinze micro-ordinateurs, et une autre pour le studio d’enregistrement de la radio et télévision ainsi qu’ une salle de conférence d’une centaine de places.
Cependant, lors d’un point de presse tenu il y a deux semaines et à une question sur la possibilité d’ériger ce centre en une maison de la presse, le coordonnateur dira « ce local ne nous appartient pas, il faudrait prendre contact avec les services de la mairie ou de la wilaya pour son d’affectation. Nous avons reçu déjà une lettre pour sa récupération ». Et c’est déjà fait.
C’est un vœu qui date plus de deux décennies de la corporation des journalistes et correspondants de presse de la wilaya.
Mais, Tlemcen, n’aura jamais sa maison de presse parce qu’il n’y a pas une volonté réelle de le faire.
Toutes les wilayas (en majorité) disposent d’une maison de presse à l’exception de la capitale des Zianides.
gadiri 30 avril 2012

TLEMCEN: Projection de films documentaires, programme spécial lycées, panorama de films.

Un programme a été élaboré pour la manifestation et comporte aussi bien la production de nouveaux documentaires sur l’histoire, la culture, le patrimoine et les grandes figures de la ville et de sa région que de films de fiction.
C’est dans ce cadre que trente films ont été diffusés à la salle de projection de la maison de la culture et au centre international de presse, la projection de films en ciné bus du 15 juillet au 14 août 2011dans les communes de Ghazaouet, Souahlia, Honaîne, Marsa Ben M’hidi, Nédroma, Remchi, Sebra, bensekrane, Sidi Abdelli, Ain Fezza, Béni Snous, Ouled Mimoun et à Hammam Boughara selon Zitouni Radja chef du département adjoint..

TLEMCEN: la clôture de la manifestation de Tlemcen, capitale de la culture Islamique du 21 au 25 avril 2012.

La clôture initiale de la manifestation de TLEMCEN, CAPITALE DE LA CULTURE ISLAMIQUE 2011
( T.C.C.I. 2011)était prévue du 12 avril au 16 avril 2012, et suite au décès du premier Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire Ahmed Benbella le 11 avril 2012, un deuil national a été décrété par le président de la république Abdelaziz Bouteflika, et toutes les activités artistiques ont été annulées et reportées du 21 avril au 25 avril 2012.
VOIR LE PROGRAMME:
LE PROGRAMME DE LA CLOTURE:
Samedi 21 avril 2012
Grande Parade à partir de 15h00 départ Cours de justice,arrivée palais de culture Imama
Avec la participation de:
-Fanfare
-Scouts musulmans algériens
-Cavaliers traditionnels
-Ahbab Cherchel
-El Manara de Miliana.
-Troupes Folkloriques:
Tlemcen, Oran, Sidi Bel Abbès, Aîn Témouchent, Mostaganem, Rélizane, Chlef, Naâma
Samedi 21 Avril 2012
Soirée musicale à partir de 19h30 animée par Groupe Caméléon
Groupe Sinoudj au théâtre de verdure de Koudia
Samedi 21 avril 2012
à partir de 19 h00 Ballet National
— RIHLA FI BLADI au palais de la culture de Imama
Dimanche 22 avril 2012
Soirée Musicale à partir de 19h00 animée par
Toufik Benghabrit,
Zakia Kara Terki,
Leila Borsali,
Taleb Neb Diab au palais de la culture Imama.
Dimanche 22 avril 2012 soirée musicale andalouse à partir de 19h animée par
Nesrine Ghenim,
Berrouiguet Nasreddine,
Zerhouni Mokhtar,
Brahim Hadj Kacem à la maison de la culture Tlemcen.
Dimanche 22 avril 2012
soirée musicale à partir de 18 h30 animée par
Omar Belkhodja,
Draou Omar,
Nabil Tlemçani,
Bouklikha Ahmed,
Troupe Angham El Gharb,
Cheb Redouane,
Abderrezak Ben Allal,
Amina Boukar au théâtre de verdure de Koudia.
LUNDI 23 avril 2012
Si Tlemcen m’était chantée à partir de 19h30 avec les artistes:
– Hamdi Bennani,
– Abdelkader Chaou,
– Farid Khoudja,
– Samir Toumi,
– Abdellatif Merrioua,
– Abdellah Menai,
– Abbas Righi,
– Taousse Arhab,
– Nadia Ben Youcef au palais de la culture de Imama.
LUNDI 23 avril 2012
Soirée Musicale à partir de 18h 30 animée par/
– Boubker Ziani,
– Zoulikha Nédroumia,
– Chérif Ismail,
– Samir Mazouri,
– Cheb Fethi,
– Sandani Berik,
– Cheb Sidou,
– Abdeladim Khelil au théatre de verdure de Koudia.
LUNDI 23 avril 2012.
Soirée Musicale Andalouse à partir de 19h animée par:
– Brixi Oussama,
– Chafik Hadhadh,
– Hami Banosmane,
– Hamsi Sidi Mohamed à la maison de la culture Tlemcen.
MARDI 24 Avril 2012.
Soirée Musicale à partir de 18h30 animée par:
– Radja Meziane
– Houria Hadjadj
– Cheb Karim
– Cheb Smail
– Cheb Amir
– Troupe Diwan
– Benhammou Yahia
– Abdennacer Ghaffor
au théâtre de Verdure de Koudia
Mardi 24 avril 2012.
Soirée Musicale Andalouse à partir de 19h animée par:
– Benmiloud Sidi Mohamed
– Azeddine Bouabdelah
– Korso FessianeGhouti
– Leila Benmrah
– Abbas Kaid Slimane
à la maison de la culture Tlemcen
Mardi 24 Avril 2012.
à partir de 19h30
Orchestre Maghrébin de Musique Andalouse
au palais de la culture Imama.
MERCREDI 25 AVRIL 2012
à partir de 19h30
ORCHESTRE SYMPHONIQUE NATIONAL AU PALAIS DE LA CULTURE IMAMA EN PRÉSENCE DE LA MINISTRE DE LA CULTURE KHALIDA TOUMI ET DES AMBASSADEURS ACCRÉDITES EN ALGERIE.
Chorale de l’orchestre symphonique nationals.
Chorale Alhanwa Chabab.
Chorale et ensemble de Cornemuseurs d’El Haras EL Djemhouri dirigée par le maestro Syrien Missak Baghboudarian.
Chef de Coeur: Kadem Rabah avec la participation de la Soprano Yosra Zekri (Tunisie), Merième Bénallal, Karim Boughazi, Moslem Rahal Soliste Naî ( Syrie) Issam Rafee Soliste Oud (Syrie).
Tlemcen : Une exposition de l’artisanat traditionnel sans visiteurs.
Une exposition sur l’artisanat traditionnel s’est tenue au palais des expositions de Koudia du 21 au 25 avril 2012 sur les nattes, la poterie de Bider, la technique du sablage, le tapis traditionnel, les gâteaux, le costume local pour femmes, la chedda, les manuscrits et livres de Nédroma El Mouahidia, la photographie de Ougouti Moulay Ahmed et Hassaine Mustapha, l’art plastique, l’école régionale des beaux arts etc. à l’occasion de la clôture de la manifestation.
Seulement, il manquait des visiteurs a-t-on constaté sur place, à l’exception de deux groupes d’élèves accompagnés de leurs enseignants qui sont venus du centre médico-pédagogique de Souani (24 avril 2012).
Cette situation a été soulevée même par les exposants qui n’ont pas compris cette absence de visiteurs.Il y a aussi le problème du transport qui a fait défaut ainsi que la communication qui a manqué.
Par ailleurs, une autre exposition s’est tenue au palais de la culture de Imama, pour la présentation des bilans des départements de la manifestation; il n’ y avait que des photos, de livres…pas de bilans..
Gadiri Mohammed. 25 avril 2012

TLEMCEN: 150 milliards de dinars pour la manifestation de TCC.Islamique 2011.

Une enveloppe de 150 milliards de dinars a été allouée en trois tranches à la manifestation de Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 a indiqué M. Genna le chargé des finances au sein de l’administration du comité exécutif, lors d’une question qui a été posée lors de la conférence de presse tenue ce jeudi au siège du centre international de presse.
Il soulignera que les dépenses définitives éxécutées, au cours de cette année, ne seront connues qu’après l’adoption du bilan et que cette opération financière pourra s’étaler jusqu’au mois de septembre.
gadiri mohamed

TLEMCEN : la revue El Djawhara éditée par le ministère de la culture/Tlemcen2011.C.C.Islamique

Culture –
Tlemcen : la revue El Djawhara éditée par le ministère de la culture.
La revue bimensuelle « El Djawhara » en langue nationale avec trente deux pages vient d’être éditée par le ministère de la culture dans le cadre de Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011.
Dans ce premier numéro, la revue comporte plusieurs thèmes dont la lettre du président de la république datée du 5 décembre 2010 qui est une référence.voir texte intégral en page 2 « En élisant Tlemcen Capitale de la culture islamique pour l’année 2011, l’Organisation islamique pour l’Education, la Culture et les Sciences a fait le bon choix, pour ce que cette ville recèle de patrimoine riche et de monuments historiques dont le symbole et la réputation expriment la créativité algérienne, témoin de la grandeur de la civilisation islamique en ces contrées.
Nul doute que cet événement revêt une grande importance pour l’Algérie qui s’appliquera à mettre en valeur son apport et son rôle dans l’enrichissement de la culture islamique, et sera un livre ouvert dont nous ferons revenir le souvenir de ses pages éclatantes et les enseignements en elles contenues, et desquelles nous tirerons la force, la détermination et la confiance en nous-mêmes et révélerons le prestige de cette ville séculaire et sa contribution à la pensée, à l’inspiration et à la vaillance à travers les âges »….

TLEMCEN: Faire revivre le Spectacle Théâtral au Café Erroumana (La Grenadine)

Culture – théâtre –

Tlemcen: faire revivre le spectacle théâtral au Café Erroumana.
La pièce théâtrale  » le café Erroumana » (la Grenadine) sera présentée au public à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen, le mardi 16 mars et mercredi 18 mars, et le 17 mars à Maghnia, dans le cadre de la manifestation Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 a indiqué le président de la coopérative théâtrale El Afsa ( Astuce ) et metteur en scène, lors d’un point de presse tenu ce dimanche 14 mars 2011 au centre international de presse ( à partir de 14 heures).
Le choix de cette pièce porte sur un ensemble de textes regroupés et de thèmes d’actualités, de contes de l’écrivain Mohamed Dib, et Erroumana est la symbolique par le cheminement logique de la dramaturgie; de donner une vie et un sens au spectacle.
Le Café était un centre de transit, de monnaie et d’échanges de commerces et d’artisanat; un lieu de rencontres en plus et le Fandouk s’est identifié par Erroumana (la Grenadine) a ajouté ce metteur en scène.
C’est un espace ou beaucoup de choses se sont déroulés avant et au cours de la lutte de libération nationale : un repère. Et Dib était réaliste dans son écriture. Il soulignera qu’avec ce thème d’une importance primordiale, il leur a permis de mieux valoriser cet espace d’écriture. Et au cours du mois de mai, le groupe théâtral va s’installer dans cet espace du Café et faire revivre le plaisir du spectacle qu’on voudrait le partager avec le public a expliqué.
C’est le texte qui réhabilitera le public et le théâtre qui est le meilleur vecteur de sensibilisation.
Dans un autre côté, des tournées sont prévues dans plusieurs régions du territoire national avec la présentation des textes traduits en Amazigh, anglais et français pour faire recouvrir Dib.
En outre, et en hommage à Abdelkader Alloula, des expositions photos seront organisés dans différentes espaces culturels.

gadiri

TLEMCEN: La Cérémonie Populaire d’Ouverture de" Tlemcen,Capitale de la Culture Islamique 2011"

La Cérémonie Populaire d’ouverture de la manifestation de Tlemcen capitale de la culture islamique 2011 s’est déroulée ce mardi 15 février 2011 en présence de Mme Khalida Toumi, la ministre de la culture, des cadres de ce département ministériel chargés de l’organisation, des chefs de départements et des membres du comité éxécutif ainsi que les artistes de renom connus dans la scène nationale.
En effet, au cours de la matinée, la ministre de la culture et de la délégation accompagnée des enfants de la chorale a visitée et s’est receuillie au mausolée de Sidi Boumédiène
Dans l’aprés midi, malgré la pluie et le froid, le centre ville du chef lieu de de wilaya de Tlemcen et tout au long du boulevard jusqu’à la tribune officielle installée à la placette du Méchouar, une animation particulière a régnée par le groupe folklorique et du Bardoud de Tlemcen, l’arrivée en procession des Aissaoua de Tlemcen, Annaba, Constantine, Sidi Belal de Saida, de Bel Abbès et Diwan Dzaîr ainsi que les groupes de la Zorna et la Manara de Miliana et Cherchell qui ont été ovationné longuement tout au long du parcours.
Aprés cette ouverture riché et trés diversifiée du patrimoine culturel immatériel, la ministre s’est rendue à la maison de la culture Abdelkader Alloula ou elle a visitée l’exposition qui est une reconstitution de la célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif à Tlemcen, avec une exposition ou le visiteur voyagera à travers le temps et les espaces pour découvrir les différentes fêtes et différents rituels célébrant la naissance du Prophète Mohammed.
Dans ce même contexte, des chants religieux de Kabylie Lakhouane de Maatkas, Ahellil avec Banat El Maghra de Timimoun, Zefenettes avec Lalla Fatma de Kénadsa et El Ferda ont été présentés à la salle de concert.
Une autre soirée s’est ténue ce mercredi animée par Abdou Driassa, Nada Rihane, Texfik Benghabrit, Leila Benmrah et le choeur de l’orchestre symphonique national.
Par ailleurs, lors d’une point de presse tenue au mausolée de Sidi Boumédiène, la ministre de la culture a soulignée l’importance de la célébration du Mouloud Ennabaoui, de mettre en valeur le patrimoine immatériel des Algériens, de remettre en valeur aussi la Manara qui a disparue, de permettre aux jeunes de faire revivre ce que nous avons perdu, des façons de fêter le Mouloud selon les traditions ancestrales Algériennes.
Avec cette ouverture grandiose, Tlemcen est ainsi au rendez vous de cette manifestation culturelle islamique, grâce à la participation de tous pour son succès qui est attendu depuis longtemps.
Soulignons la présence de Mustapha El Habiri directeur général de la protection civile à la cérémonie de l’ouverture avec Mme Khalida Toumi la ministre de la culture.
Rappelons que l’absence des autorités locales de la wilaya a été ressentie.
Le ministère de la Culture a établi sa feuille de route et sera appliquée, quoi qu’il en soit, selon un résponsable du département.
DDlogo_tlemcen[1].
Gadiri mohammed

TLEMCEN:ouverture officielle le 16 avril de la manifestation "Tlemcen,capitale de la culture Islamique 2011"

La manifestation de Tlemcen capitale de la culture islamique 2011 sera ouverte officiellement le 16 avril par le président de la république Abdelaziz Bouteflika, mais sera précédée par une cérémonie populaire d’ouverture le 15 février 2011 à l’occasion de la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif a indiqué Abdelhamid Belblidia coordonnateur du comité éxécutif au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi au centre international de presse , en présence de Otmani Noureddine conseiller au ministère de la culture,des correspondants de presse de la wilaya de Tlemcen,bureaux d’études, entreprises de réalisation, les représentants de la société civile,les membes du comité éxécutif,les chefs de départements, de la direction de la culture, artistes etc.
Au cours de cette conference de presse, le conseiller du ministère de la culture Otmani et le coordonnateur Belblidia dans leurs interventions ont donné les grandes lignes du programme élaborés à cet effet.
Par ailleurs, le conseiller du ministère de la culture a souligné que vingt neuf pays membres de l’Isesco, organisation islamique pour l’éducation les sciences et la culture ont confirmé leur participation.
En plus des pays islamiques, membres de l’Isesco, d’autres pays ont été conviés à prendre part à cet évènement culturel. Donc, Tlemcen, sera le carrefour des cultures du monde qui se croiseront dans ses espaces et se côtoieront pour le plus grand plaisir du public. Et Tlemcen, a-t-on expliqué, a été choisie comme capitale, car, elle possède tous les critères, des sites et monuments historiques, un riche patrimoine culturel
Dans leurs interventions, ces responsables du ministère de la culture ont présenté les grands axes des programmes élaborés pour la circonstance et concernant la tenue des colloques, expositions, le patrimoine immatériel et la chorégraphie, le cinéma, les festivals et les animations de proximité, les semaines culturelles nationales et les journées culturelles étrangères, le théâtre, les livres et littérature, la restauration du patrimoine culturel etc.
De son côté Abdelhalim Seray chef du département des nouveaux projets d’infrastructures et d’équipement a donné un aperçu sur les projets qui sont en cours de réalisation dans la wilaya, ainsi que par Zegar de l’office national d’exploitation des biens culturels et protégés :le musée d’art et d’histoire
( ex.mairie du centre ville), le théâtre de verdure, le palais royal du site de El Méchouar, le complexe d’Imama, le centre d’études andalouses, la bibliothèque régionale etc.
Dans ce cadre, l’ensemble du programme est décomposé en quatre vingt dix neuf projets ou sites d’intervention répartis aussi bien, à travers la vieille ville de Tlemcen, qui à travers la majorité des communes de la wilaya comportant les éléments patrimoniaux importants.
Il ont souligné, en plus, que toutes ces opérations sont encadrés par 23 bureaux d’études et 50 entreprises ( dont 90% de ces intervenants sont de la wilaya de Tlemcen) et suivis par les structures du ministère de la culture et les services de la wilaya de Tlemcen
Gadiri mohammed 05 février 2012

TLEMCEN: Le programme des manifestations scientifques de l’université en 2011

Université-
TLEMCEN, CAPITALE DE LA CULTURE ISLAMIQUE 2011
Tlemcen : un programme d’activités scientifiques de l’université.
Un programme de manifestations scientifiques a été établi par l’université Abou Bekr Belkaid dans le cadre de » Tlemcen Capitale de la culture islamique 2011″.
En effet, sept colloques sont prévus :sur Histoire de la cité de Tlemcen et de sa région à l’occasion de la journée nationale du Chahid, la Poésie féminine à Tlemcen à l’occasion de la journée internationale de la femme, l’islam au Maghreb et le rôle de Tlemcen dans la propagation de l’islam , les Penseurs et figures illustres de Tlemcen à l’occasion de la journée du Savoir, l’œuvre de Mohamed Dib , la poésie et la musique andalouse: l’école de Tlemcen , les savoirs faire ancestraux de Tlemcen et de ses environs , Tlemcen terre d’accueil après la chute de l’Andalousie , histoire littéraire de Tlemcen ,les Routes de la foi (soufisme)
Par ailleurs, l’université a programmé des journées d’études sur : L’islam et l’orientalisme : dialogue interculturel , la vie économique et le Waqf dans le monde Islamique,l’éthique médicale, procréation médicale et thérapie Génique, Tlemcen et ses environs études toponymiques à la lumière des technologies de la communication, la déontologie médicale, le livre vecteur d’ouverture de la culture musulmane, la modération dans le développement de la culture islamique, en collaboration avec l’Association des oulémas musulmans algériens et le forum mondial pour la modération en Jordanie,le rôle des institutions dans la lutte contre les méfaits, siècles d’histoire partagée: vers un avenir commun , constitutions et Islam,les prélèvements et les greffes d’organes,la médecine et médecins de Tlemcen entre le 10ème et le 20ème siècle,les droits de la femme et de l’enfant dans le monde Musulman..
En outre, des expositions seront tenues sur divers thèmes : les manuscrits musulmans, les échanges Bejaia – Tlemcen, l’âge d’or des sciences arabes, Mohamed Dib, l’astronomie à Tlemcen, la production scientifique de l’université de Tlemcen et d’autres universités du territoire nationale, l’archéologie, les arts, des livres sur l’Algérie et Tlemcen, Tlemcen à travers les photos, les archives sur Tlemcen de la lutte de libération nationale.
En plus des travaux d’éditions d’ouvrages sur la stratégie de défense, de conquête ou de victoire en méditerranée des textes de l’architecture et l’aménagement, de Tlemcen l’essor d’une métropole islamique méditerranée.
Des échanges entre universités par le biais de la visioconférence , de l’organisation de l’olympiade des mathématiques, des concours et prix pour les meilleures œuvres scientifiques, littéraires et artistiques sur l’islam et les défis contemporains.
Gadiri Mohammed