TLEMCEN: des concours d’accès 3ème cycle Doctorat LMD à l’université.

L’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen organise des concours nationaux pour l’accès aux études pour l’obtention du Doctorat LMD (Licence Master Doctorat) pour l’année universitaire 2014/2015.
En effet, 179 postes de concours sont ouverts dans les différentes filières et options au niveau des facultés : faculté des langues et lettres (28), faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de gestion (22), faculté des sciences sociales et humaines (34), faculté de droits et sciences politiques (26), faculté des sciences (21) faculté de technologie pôle de Chétouane (35), faculté des sciences de la nature et de la vie et sciences de l’univers et de la terre pôle de la Rocade (13).
Des dates sont fixés pour le dépôt de dossier et du concours au cours des mois de septembre et octobre selon l’annonce.
Les dossiers de candidatures doivent être déposés directement auprès du département correspondant au doctorat concerné.
Par ailleurs, la faculté de droit et sciences politiques de l’université organise également un concours d’accès en première année post-graduation (16 postes de magistère). Gadiri Mohamed

Publicités

TLEMCEN : le premier prix du festival national de la musique Hawzi 2014, décerné à l’association Nedjm Kortoba de Constantine.

Festival nationale de la musique Hawzi.
Le festival national du hawzi a été clôturée au palais de la culture Abdelkrim Dali d’Imama par la remise des prix aux trois lauréats notamment l’association Nedjm Kortoba de Constantine (300.000 da), le S.L.A.M. (250.000 da) et l’association Gharnata de Tlemcen (200.000 da), par le jury composé des membres: Benosman Hami , Amine Kalfat , Henni Smaine et Bekhouche Ali.
Cette huitième édition s’est tenue du 6 au 12 juillet dernier avec la participation de seize associations, de la troupe El Maloufjia de Mahmoud Frih Tunisie et 19 chanteurs qui ont animés des soirées artistiques dans les plateaux techniques ouverts à Maghnia, Marsa Ben M’hidi et Nédroma.
Association Nedjm Kortoba Constantine :
Crée le 1er janvier 2001 à l’initiative d’un noyau d’amis, de musiciens, de mélomanes et de mécènes, Nedjm Kortoba de Constantine se donne les moyens d’être une véritable école de sauvegarde et d’apprentissage du patrimoine andalous (Le Malouf) et de tous ses dérivés (Le Zedjel, le Mahdjouz, le Haouzi et le Madih Dini).
Pilotée par des musiciens et chanteurs professionnels spécialisés dans le domaine, l’association cultive et entretient d’avantage cet impérissable art millénaire, afin d’éterniser ce diamant sans rival dont l’harmonie est son écrin et les belles lettres sa poésie.
Le Slam de Tlemcen :
Il y a plus d’un siècle, une équipe d’anciens instituteurs de la première génération a crée le Cercle Culturel en dehors de toute mouvance politique.
Leur souci était de trouver un endroit de convivialité et ainsi, ils ont été les fondateurs d’un Cercle qui allait devenir un pilier d’une société tlemcénienne créatrice de plusieurs institutions : « Les Amis du Livre, la Slam, la Khaîria, les Amis de l’Etudiant ».
Ce Cercle s’est révélé un puisant ciment ayant participé à l’affirmation d’une société multiculturelle. De 1966 à ce jour, l’association a participé a un très grand nombre de festivals et de manifestations régionales et internationales et représenté dignement l’école de Tlemcen.
Gharnata Tlemcen :
Constituée en avril 1964, se déployant sur le champ de la musique savante algérienne (andalou) et de ses surgeons populaires, cette association cotée sur le plan de la formation et recherchée pour la qualité de ses prestations présente un tableau bien achalandé en participations et prix glanés à des festivals nationaux et rencontres internationale, à l’image de celle accueillie en 1989 par Grenade Espagne dans le cadre du jumelage entre cette ville emblématique et Tlemcen, ou celle d’Estampes (près de Paris) qu’elle a clôturée avec brio.
Le Hawzi:
Le mot Hawzi désigne des pièces de vers composés dans la langue en usage dans les milieux populaires puis jetées dans un moule musical qui leur est propre. Ce terme idiomatique est donné à une production poétique particulière à Tlemcen. Il est difficile de déterminer la date de l’apparition de ce genre en raison de l’absence de sources et textes établissant ce fait. Il est certain que ce genre s’est distingué et fortement développé au 10ème siècle de l’Hégire (16ème de J.C) Parmi les précurseurs du hawzi, citons Said El Mandassi.
Dans le domaine linguistique, le hawzi se distingue par l’emploi de la langue populaire prise dans son état d’évolution à l’époque du poète. Quant au chapitre musical, le hawzi utilise certains éléments empruntés à la musique andalouse, autrement dits certains modes et rythmes. De même, il se distingue par un recours à des tons nombreux sur un seul mouvement, et par un raccourcissement de la gamme des notes( de quatre à six en général). Gadiri Mohamed. 6-12 juillet 2014

TLEMCEN : la huitième édition du festival national du Hawzi du 6 au 12 juillet 2014 au palais de la culture.

La huitième édition du festival national du hawzi est prévue du 6 au 12 juillet 2014 au palais de la culture Abdelkrim Dali d’Imama avec la participation de douze associations venant de plusieurs wilayas (dont Constantine, Oran, Koléa, Tlemcen etc)de même que la participation de dix neuf artistes et de la tenue d’une table ronde sur « la langue du haouzi  » par Hamdi Mohamed et « la relation culturelle entre Tlemcen et l’Andalousie » par Baghli Mohamed à la maison de la culture.
Trois plateaux techniques sont prévus à la daîra de Nédroma, Maghnia et Marsa Ben M’hidi.
DSC02842
Le jury est composé des membres: Benosman Hami de Tlemcen, Amine Kalfat d’Oran, Henni Smaine d’Alger et Bekhouche Ali de Constantine. Trois prix seront décernés aux lauréats.
Quant au commissariat du festival elle se compose de Hakim Miloud directeur de la culture, Hamdi Mohamed, Amine Boudefla, Faiza Boughanem, Samir Mazouri.
Soulignons qu’un point de presse a été tenue ce jeudi à la direction de la culture de Tlemcen animé par les membres du commissariat du festival.
Le programme établi est comme suit :
-le 6 juillet 2014 au palais de la culture: ouverture officielle au palais de la culture avec l’artiste Fouad Didi de Tlemcen et le groupe El Maloufjia de Mahmoued Frih Tunisie.
-le 7 juillet 2014: association El Mouhadia Nédroma, El Adabia de Blida et Balabil El Andalous de Constantine.
Au centre culturel de Maghnia :le chanteur Omar Belkhodja, Nasreddine Berrouiguet et korso Feciane.
-le 8 juillet 2014: conférence à la maison de la culture
-au palais de la culture : Association Nejm Kortoba Constantine, Riad El Andalous Tlemcen et le chanteur Sakni Mohamed Abderrachid Constantine.
-Centre culturel Nédroma : la chanteuse Leyla Benmrah Oran, Mansouri Habib Oran, Karim Boughazi Tlemcen, association El Assala Tlemcen.
– le 9 juillet 2014 au palais de laculture:Association Ennahda Oran, Gharnata Tlemcen, le chanteur Mebarek Dékhla Annaba et Kheldoune Badreddine Tlemcen.
-le 10 juillet 2014: association El Inchirah de Constantine, Ahbab Cheikh Larbi Ben Sari Tlemcen, la chanteuse Hasna Henni et Bouabdellah Azeddine Alger.
-Le 11 juillet 2014 : table ronde à la maison de la culture.
au palais de la culture : association Dar El Gharnatia El Koléa, El Assala Nédroma, Slam Tlemcen.
-à Marsa Ben M’hidi: une soirée artistique avec les chanteurs Taleb Bendiab, Kaid Slimane Abbas, Mérième Bénallal, Bouchra Hidayate Tlemcen.
– le 12 juillet 2014 : Cérémonie de clôture avec le chanteur Salim Fergani de Constantine et Brahim Hadj Kacem de Tlemcen.
Toutes les soirées débuteront à 22 h 30, après la prière des Taraouih.
Gadiri Mohamed