TLEMCEN : une rencontre poétique sur la Révolution au palais de la culture

La première rencontre poétique sur la Révolution s’est déroulée les 17 et 18 février 2014 au palais de la culture Abdelkrim Dali de Imama,à l’occasion de la célébration de la journée nationale du Chahid 2014.
Lors de cette première édition organisée par le club poétique « El Anouar », trois communications furent présentées par des enseignants à l’université Lashab Abdelkader, Ben Maâmar Boukhadra et Mohamed Méliani sur l’impact et la particularité de la poésie et la révolution durant cette phase cruciale de la lutte de libération national.
Dans ce même cadre, le moudjahid Abdelkader Benmoussa de la commune de Sidi Djilali a présenté un témoignage vivant sur la guerre de libération nationale, sa grandeur, les sacrifices consentis pour l’indépendance avec un million cinq cent mille chahids tombés aux champs d’honneur. C’est un acquis à préserver avec l’écriture de l’histoire pour les générations qui doivent connaitre l’endurance de tout un peuple durant des années contre le colonialisme ; une liberté qui n’a pas été donnée comme un cadeau, mais avec une lutte acharnée.
Cette rencontre glorifiant les martyrs a été marquée par la lecture des poèmes sur la Révolution par les poètes Médjahri Bénamar, Baghdad Sayah, Belhouari Ali, Nadia Layyati, Belmekki Bénamar, Bekkouche Miloud, Benaizeti Mohamed, Féhaîma Mohamed, Méjjabri Abdelkader, Terbèche Souhila, Younès Aîdouni, Tayebi Lahcène, Feddane Mohamed, Méziane Tahar, Aliane Mohamed, Lashab Abdelkader, Kamel Khaled, Belaribi Abdelhalim, Mostefoui Souhila, Bellahcène Fatima Zahra, Abderrahim Abdelhafid, Messabihi Saliha, Boumechra Mossaâb, Kaîd Slimane Abbès, Mebkhouti Noureddine, Bellatrèche Amine, Cheikh Benmiloud, Keraî Abdelkader.
Aussi de la lecture honorifique d’un poème de Moufdi Zakaria, le poète de la Révolution.
Plusieurs invités étaient présents dont le Dr. Sari Hikmet président du club poétique Sidi Boumédiène de la maison de la culture Abdellader Aloula Tlemcen, Mme Aslaoui Nassima d’oran et autres.
Cette rencontre a été placé sous le thème « la poésie, un canal de la communication avec le temps » fut un succès grâce à la direction du palais de la culture, avec à sa tête Aries Tahar, qui a mis tous les moyens humains et matériels à la disposition du club « El Anouar » présidée par Nadia Layyati. Gadiri Mohamed

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s