title-17121765

Publicités

TLEMCEN : un colloque national sur la poésie entre la beauté et l’engagement.

Tlemcen: une rencontre sur la poésie entre la beauté et l’engagement.
Plus de quarante poètes ont pris part à la première rencontre sur » la poésie entre la beauté et l’engagement » tenue durant trois jours à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen (26,27 et 28 novembre 2013)dont deux thèmes ont été discutés sur  » la poésie et le soufisme et la poésie et la révolution » coïncidant avec la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance et de l’anniversaire de la mort de Sidi Boumédiène le 13 novembre 1197.
En effet, cours de cette manifestation, les poètes ont présenté leurs œuvres accompagné du luthiste Moussaoui Abdelhafid.
Par ailleurs, des conférences ont été présentés par
Kadrine Samia doctorante en archéologie qui a située la poésie soufie avec sa spécificité et a pris pour exemple Sidi Boumédiène avec une étude littéraire et analytique. Elle a expliquée les différents domaines dont les bases du soufisme, la musicalité des poèmes de Sidi Boumédiène.DSC04950
Quant à Baghdadi Bouchra,universitaire, elle a présentée Moufdi Zakaria et son attachement au soufisme et la zaouia avec la relation entre le soufisme et la nationalisme.
DSC04972
Une autre fut présentée par Mme Kacher Zahia de l’association du groupes d’études sur l’histoire des mathématiques à Béjaîa (GEHMB) sur  » la poésie Amazight et la révolution ».
Elle a indiquée que c’est l’une des formes d’expression qui traduit les préoccupations et l’engagement de la femme qui a été très importante par sa résistance. Cette poésie est l’oeuvre créatrice des femmes de cette région qui a apportée un soutien morale durant la guerre de libération nationale et un témoignage authentique de l’histoire. Elles constituent, en plus, des bibliothèques. Et ce sont ces ponts qui nous unissent.
D’un autre côté, le Dr. Bessenoussi Ghouti, Rostane Rachida et Beldjilali Aicha ont présenté de leurs côtés des conférences sur  » la révolution et la poésie, étude et compréhension », » le dialogue avec la poésie et la relation avec Djelab Eddine Erroumi »,  » la poésie libre en Algérie ».
Aussi,une table ronde a été animée par le Dr. Sari Ali Hikmet avec le Dr. Djalouk, le Cheikh Megherbi, et Mme Kacher Zahia.
Parallèlement à ça, une exposition de tableaux et à laquelle ont pris part deux artistes peintres dont Yassine Semri et Abdelhak Djellab, qui ont eu l’occasion de mettre en exergue leurs œuvres au niveau de la galerie d’art « Abdelhamid Hemch » qui a connue un engouement massif du public et des férus de cet art.
Cette manifestation a mis évidence la poésie populaire et sa contribution dans la préservation de l’histoire de la guerre de libération nationale.
Cette rencontre fut clôturée par le directeur de la maison de la culture et le Dr. Sari Ali Hikmet président du club des poètes Sidi Boumédiène et ont remercié tous les participants et ceux ont œuvré de près ou de loin au succès de cette première édition.
Pour les recommandation, les participants ont souligné du souhait de voir cette rencontre poétique institutionnalisée et la publication des actes. Gadiri M.

TLEMCEN: campagne nationale de sensibilisation sur le diabète.

La première campagne de sensibilisation au diabète sous le thème « partageons l’exploit inédit d’une diabétique » a été lancée au niveau national dont Tlemcen par Mme Baya Tazaïrt ingénieur d’Etat en génie biologique, lors des manifestations de la célébration de la journée mondiale du diabète.
sante_1840748
Ce n’est pas un mythe ni une légende, mais une réalité et un sujet d’actualité dans le monde. Il s’agit d’une diabétique Algérienne qui a fait de son diabète un rêve et non pas un handicap en réalisant un exploit inédit en plongée sous-marine. Mais avant de s’engager dans cet événement extraordinaire, il faut signaler que la jeune diabétique a fait une étude scientifique pluridisciplinaire qui se résume par des paramètres : d’une réadaptation de l’alimentation du diabétique (variée, équilibrée et fractionnée) à l’alimentation Algérienne et plus spécifiquement à l’alimentation du diabétique sportif, en respectant la recommandation : « Oui à la satiété, mais pas au-delà » pour ne pas commettre d’excès.Une intensification dans l’auto surveillance glycémique et l’autocontrôle dans le but de normaliser la glycémie et de faire face à des situations indésirables telles que l’hypoglycémie et l’hyperglycémie tout en sachant les corriger. ° Une grande rigueur dans la régularité des trois activités sportives (natation, musculation et plongée sous-marine) en parallèle des études supérieures, une période de cinq années de surveillance sans relâche du corps avec le diabète face aux différentes épreuves sans marquer aucun accident ni aucun échec. Et une étroite collaboration entre la jeune diabétique et son médecin traitant avec une grande discipline dans l’accomplissement d’une série récurrente d’examens médicaux et médicaux sportifs qui convergent tous vers l’équilibre du diabète.
Avec ces démarches, que l’on nomme partout dans le monde l’éducation au diabète, lui ont permis avec un faible revenu, de réussir un exploit inédit pendant une époque où les moyens d’auto surveillance glycémique , d’auto contrôle et d’autogestion du diabète étaient insuffisants.
Aujourd’hui, Mme Baya Tazaïrt, saisie l’occasion des manifestations de la célébration de la journée mondiale du diabète pour lancer sa campagne 2O13 de sensibilisation au diabète pour faire partager cet exploit dont la publication a nécessité un parcours de vingt ans pour naître sous forme d’un ouvrage scientifique intitulé « Le Défi d’une diabétique » qui est dédié à l’Algérie et dont le trophée est promis à tous les diabétiques du monde.
Cette campagne « Partageons l’exploit inédit d’une diabétique » vise à signaler que l’éducation au diabète est primordiale pour les professionnels de la santé et les diabétiques, c’est l’une des composantes importante et fondamentale de la réussite du traitement du diabète et de la prévention de la maladie diabétique qui est synonyme des complications aiguës et chroniques du diabète.
Du partage des savoirs entre l’éducateur et le diabétique sur le diabète, l’alimentation, l’activité physique, l’hygiène du corps et de la vie saine naissent un savoir faire applicable, un engagement et une responsabilisation du diabétique à se prendre en charge et à être autonome avec une prise de conscience de la préservation de son capital santé et de son bien être.
Cette campagne est soutenue par la maison d’Édition Dar El Amana d’Alger.
sante_1840748
Les slogans : diabète, alimentation plaisir et convivialité, l’éducation au diabète : une arme contre les complications, diabète et sport deux bons amis, diabétique : lecteur de glycémie les inséparables, diabétique : médecin traitant deux partenaires.
Cette campagne cible les associations, les malades, les personnels de la santé, le grand public …
Rappelons que Mme B. Tazaïrt ingénieur d’État en génie biologique est attachée scientifique chez Roche Algérie, responsable d’Éducation diabétique, est aussi auteure d’ouvrages scientifiques sur le diabète. Gadiri M

ALGERIE: l’équipe nationale de Football qualifiée à la coupe du Monde 2014 au Brésil.

l’équipe nationale Algérienne de football a battue l’équipe du Burkina Faso par le score de un but à zéro (but de Abdelmadjid Bouguerra à la 48ème minute) au stade Tchaker ce mardi 19 novembre 2013 et se qualifie pour la phase finale de la coupe du Monde 2014 au Brésil.
Gadiri

TLEMCEN : un colloque sur les institutions, gouvernance et développement économique des pays du Maghreb.

Un colloque international sur les « institutions, gouvernance et développement économique des pays du Maghreb « s’est tenu cette semaine à l’auditorium de la faculté de médecine et organisé par la faculté des sciences économiques commerciales et de gestion en collaboration avec le laboratoire de recherche en management des hommes et des organisations et le laboratoire de recherche en monnaie et institutions financières dans le Maghreb arabe et en partenariat avec la fondation allemande Hans Seidel.

TLEMCEN: Congrès national de Chirurgie.

Le 21ème congrès national de chirurgie, placé sous le haut patronage de son excellence le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, organisé par la société algérienne de chirurgie (SAP) en collaboration avec l’université Aboubekr Belkaid, s’est tenu durant deux journées (samedi 16 et dimanche 17 novembre 2013) à l’auditorium de la faculté de médecine du centre ville de Tlemcen avec des ateliers et conférences plénières sur les métastases hépatiques, coelio chirurgie avancée, les urgences, les cancers différenciés de la thyroïde, foies, voies biliaires, pancréas, les kystes hydatiques du foie, les cancers coliques gauche en occlusion, les cancers colo-rectaux, la chirurgie avancée,duodénom-pancréatectomie céphalique dans le traitement des adénocarcinomes du pancréas, la rédaction médicale…ainsi que des projections vidéo forums.

GHAZAOUET: la journée mondiale du diabète.

L’association d’aide aux diabétiques de Ghazaouet El Amel, a organisé deux journées consacrées aux diabètes et ses complications au sein de l’entreprise portuaire (EPG) de Ghazaouet, destiné aux patients diabétiques et au grand public dans le cadre de l’éducation thérapeutique avec des communications et débats le jeudi 14 novembre 2013.
55930963clip-image001-gif
La deuxième journées aux médecins dans le cadre de la formation continue avec des thèmes différentes( samedi 16 novembre ).
Cette association est présidée par Bennai Abderrahim.
Gadiri 13 novembre 2013.

TLEMCEN: le casting pour un film sur le Colonel Lotfi

Une équipe technique pour la préparation du casting qui est ouvert à toutes les catégories d’âges d’hommes, femmes et enfants pour la sélection des comédiens et figurants pour le film sur le colonel Lotfi est à la maison de la culture « Abdelkader Alloula »de Tlemcen depuis la semaine écoulée selon l’assistant du réalisateur et responsable du casting Djebara Ali.

TLEMCEN: Un Algérien originaire de Sebdou tué à Dammaj Yémen.

Un jeune Algérien, le nommé Rachid Bensaha âgé de 28 ans originaire de la ville de Sebdou,( à 40 kms au sud de Tlemcen), a été tué la semaine écoulée à Damaj, un village dépendant du gouvernorat de Sadah situé au nord ouest du Yémen à la frontière avec l’Arabie Saoudite, au cours d’une attaque armée perpétrée par les Houtiyines selon la mère du défunt.
Dans ce contexte, Bensaha était un étudiant au centre islamique de Dar El Hadith de Damaj depuis six années et y réside. Il est marié avec une Yéménite et a trois enfants à charge.Cependant, sa mère demande aux autorités supérieures du pays de l’aider afin de pouvoir rapatrier le corps de son fils, qui est déjà inhumé dans ce pays, et aider les autres étudiants algériens qui sont sur place.
Car, actuellement, le village de Damaj est toujours bloqué par les tribus des Houtis. Et il y a un manque d’aides humanitaires. Gadiri M.

TLEMCEN: visite d’inspection du directeur général de la douane algérienne

En visite d’inspection et de travail le mercredi et jeudi dernier, le directeur général de la douane algérienne Mohamed Abdou Bouderbali, accompagné de ses collaborateurs et du wali de Tlemcen, a ouvert quatre postes avancés de surveillance à Bouihi, El Abed, Magoura et El Aricha doté de moyens.
Aussi, il a présidé la cérémonie de la sortie de la troisième promotion avec 236 agents de contrôle dont 49 femmes à l’école de formation de la douane algérienne à Ouled Mimoun au nom du chahid « Abdelhamid Ghomari » assassiné par des terroristes en 1995 à Maghnia.
Il a visité d’autres structures relevant de son secteur.
Aussi, il a annoncé l’achat de 500 véhicules tous terrains et d’autres équipements pour la surveillance de la frontière.
La wilaya a bénéficié de la réalisation de 23 postes de surveillance.
gadiri