EL TARF: la semaine culturelle de la wilaya de Tlemcen du 16 au 22 Mai 212.

la semaine culturelle de la wilaya de Tlemcen a été ouverte à l’école de formation des techniques de la pêche et aquaculture de la ville de El Kala wilaya de El Tarf ( située à 14 kms de la frontière et à 224 kms de la capitale de Tunis) par le chef de la daira de El Kalaâ, le directeur de la culture, autorités locales.

Publicités

TLEMCEN: Elections législatives du 10 mai 2012, un taux de participation de 48,24%.

C’est la liste du parti du Front de libération nationale (FLN) qui a raflé les douze sièges de députés dont deux pour le parti du rassemblement nationale démocratique lors des élections législatives du jeudi 10 mai 2012 dans la wilaya de Tlemcen.
Il s’agit de FLN :
-Tayeb Louh
-Bekhechi Mohammed
-Belkacimi Mohamed
-Ghorzi Haféda épouse Hamedi
-Lama Ahmed
-Sebiane Fodil
-Amara Chahrazad épouse Djebli
-Kadous Nacéra
-Semmoud Mourad
– et Oukebdane Khalil,
pour le RND:
-Senouci Amine
-et Bouayad Agha Nawal Leila épouse Belkhoudja.
Le taux de participation enregistré est de 48,24 %.

TLEMCEN : la 1ère édition d’un concours de gastronomie :« Un dîner Tlemcénien plus que parfait »

L’Institut Français de Tlemcen en collaboration avec le parc national, les forêts Modèles, l’école hôtelière et l’association ligue des activités scientifiques et techniques des jeunes de la wilaya s’associent dans la réalisation d’un concours afin de valoriser le patrimoine culinaire Tlemcénien selon le règlement établi.

TLEMCEN: des femmes têtes de listes aux élections législatives.

Pour les élections législatives du 10 mai 2012, plusieurs femmes de la wilaya de Tlemcen sont des têtes de listes.
Il s’agit de Oujdi Damerdji Nadjia enseignante parti du mouvement des citoyens libres (MCL), Badraoui Malika ex.députée parti des travailleurs (PT), Taleb Kheira conseillère liste indépendante El Mouwatina, Linda Hamidi traductrice parti du front El Hokm Errachid (FBG) …
Sur les 47 listes dont 6 des indépendants , les femmes de toutes les catégories socio-professionnelles se sont engagées dans ces joutes électorales pour donner un plus à la vie active et ont rôle extrêmement important à jouer.
gadiri 25 avril 2012

TLEMCEN : quatre cent ouvrages édités en 2011.

Quatre cent titres d’ouvrages ont été édités par le département livres et littérature sur l’histoire,le patrimoine matériel et immatériel de la région et sur les multiples rôles joués par cette cité, ses personnalités, ses savants etc. a t ‘on appris auprès de Bouhadjar Amina adjoint chef du département livres et littératures.
Dans un autre contexte, un salon national du livre a été organisé en 2011 au palais des expositions situés à Koudia, en collaboration avec l’entreprise nationale des arts graphiques, avec plus de cent vingt exposants.
En marge de cette exposition et vente de livres, des hommages ont été rendus à des hommes célèbres, des conférences, des ateliers de dessins pour enfants ont été également organisés.
En plus d’un festival de la lecture en fête (pour les enfants) et un autre festival international de la littérature et du livre de jeunesse à El-Méchouar avec des ateliers de dessins, contes, soirées théâtrales…, et une exposition au palais de la culture concernant les livres édités dans cette manifestation internationale a ajoutée Amina Bouhadjar.
gadiri mohammed 25 avril 2011

TLEMCEN: le Centre International de la Presse (CIP) fermé.

Le centre international de presse (CIP), ouvert dans le cadre de la manifestation de Tlemcen capitale de la culture islamique 2011, a été fermé le 30 avril 2012 à la suite de la clôture de cet évènement international.
En effet, cette structure était auparavant un foyer culturel communal « Rachid Baba Ahmed » Bab El Khemis qui a été réaménagé en bureaux, une salle de rédaction, une autre de connexion internet avec quinze micro-ordinateurs, et une autre pour le studio d’enregistrement de la radio et télévision ainsi qu’ une salle de conférence d’une centaine de places.
Cependant, lors d’un point de presse tenu il y a deux semaines et à une question sur la possibilité d’ériger ce centre en une maison de la presse, le coordonnateur dira « ce local ne nous appartient pas, il faudrait prendre contact avec les services de la mairie ou de la wilaya pour son d’affectation. Nous avons reçu déjà une lettre pour sa récupération ». Et c’est déjà fait.
C’est un vœu qui date plus de deux décennies de la corporation des journalistes et correspondants de presse de la wilaya.
Mais, Tlemcen, n’aura jamais sa maison de presse parce qu’il n’y a pas une volonté réelle de le faire.
Toutes les wilayas (en majorité) disposent d’une maison de presse à l’exception de la capitale des Zianides.
gadiri 30 avril 2012