TLEMCEN: les lauréats du panorama du film documentaire.

Trois films documentaires sur les trente mis en compétition lors du panorama du film documentaire qui s’est tenu 15 au 20 mars à la salle de cinéma Djamel Eddine Chanderli ex. Colysée ont été primés par le jury mis en place en présence du coordinateur de la manifestation de Tlemcen Belblidia Abdelhamid, du chef de département cinéma Karim Aît Ouméziane, des cadres du ministère de la culture,la députée Zahia Bénarous ex. journaliste à la télévision nationale, des cinéastes, réalisateurs etc.
Le prix du meilleur documentaire a été attribué à Larbi Lakehal pour le film sur le Cheikh Mohamed Benabdelkrim El Maghili El Tilimssani, le prix de la meilleure scénarisation et recherche historique à Chergui Kharoubi pour le film Ibn Khaldoun, le prix de la meilleure reconstitution historique à Saîd Oulmi pour son film Dar El Hadith un lieu de Culte et de Savoir, le prix d’encouragement est revenu à Nazim Mohamed Kaîdi pour le film sur Cheikh Kaddour Ben Achour El Zerhouni.
Le jury présidé par Fatima Belhadj était composé de Noureddine Adnani, Noureddine Touatri, Lahbib Sayah et Rachid Benallal membres.
1 : Prix du meilleur documentaire : Larbi Lakehal « Cheikh Mohamed Ibn Abdelkrim El Maghili El Tilimssani »
Résumé : ce film retrace l’itinéraire du Cheikh Abdelkrim El Maghili El Tilimssani (1425-1504), grand érudit du monde musulman et brillant élève des chouyoukhs Sidi Abderrahmane Taâlibi à Alger et ben Yahia Yadir à Béjaîa.
Fervent défenseur de l’islam, Cheikh El Maghili fut aussi un grand voyageur. Il visita le territoire du Soudan et fit des séjours dans plusieurs villes des pays du Sahel notamment à Kano, Kaghan, le pays de Takrour… Il s’installa dans la région du Touat et prit une part importante dans l’enseignement et la vulgarisation des préceptes de l’Islam au sein des populations des pays du Sahel, notamment au Mali.
Le réalisateur : Ce documentaire est la 3ème grande production du réalisateur, auteur de Epopée et Résistance du Sud Ouesdt (2007-68’), qui traite de l’histoire de la résistance des populations du sud ouest du pays à la pénétration coloniale française de 1850 à 1934 et pour lequel il a remporté la Médaille d’or au Xe Festival de la production télévisuelle du Golfe, au Sultanat d’Oman, (avril 2008) et de l’Histoire des mines algériennes de 1830 à 1962 (2010,3×52’).Il aura également réalisé pour la promotion du patrimoine immatériel dans le cadre de Tlemcen, capitale de la culture Islamique, deux documentaires fictions : les Danses Populaires dans la région de la Saoura (2011,66’) et la Culture du Cheval dans les Hauts Plateaux (2011,70’) .
2 : Meilleure scénarisation et recherche historique :film de Chergui Kharoubi sur « Ibn Khaldoun »
Résumé : Historien, philosphe, diplomate et homme politique, Ibn Khaldoun, né au XIVème siècle, est considéré comme une des grandes figures du monde arabe et islamique. Ses analyses des changements sociaux et politiques dans le Maghreb et l’Espagne de son époque l’inscrivent comme le précurseur de la sociologie moderne , le père des sciences humaines. Ibn Khaldoun fut aussi un juriste de haut niveau, un théologien, un scientifique et un grand voyageur. A travers les multiples facettes de ce personnage historique, ce documentaire-dfiction tente de raconter cet homme d’exception, phare de la culture musulmane.
Le réalisateur : Après un cursus de sociologie à l’Université d’Alger Chergui Kharoubi va étudier à Bruxelles la réalisation cinématographique et télévisuelle. Il est l’auteur pour laRadiotélévision belge francophone) , de nombreux reportages à travers le monde avec un domaine de compétence particulier sur le monde arabe qu’il a sillonné à de nombreuses reprises. Il donne des cours de réalisation et de journalisme et travaille pour des productions indépendantes. Il est notamment l’auteur, avec Salem Brahimi, du film Africa is back (1h 35’), réalisé dans le cadre du deuxième Festival panafricain d’Alger 2009.
3 : la meilleure reconstitution historique : film de Saîd Oulmi « Dar El Hadith, un lieu de culte et de savoir »
Résumé : un documentaire qui présente la médersa Dar El Hadith de Tlemcen, le contexte de sa création en 1937 et sous la direction du Cheikh Bachir El Brahimi, son rôle éducatif et culturele dans la formation d’une élite. A travers les témoignages de trois générations d’élèves, ce film retrace l’histoire de ce lieu de savoir et de connaissance, haut lieu du nationalisme et du culte.
Réalisateur :Après avoir effectué des études supérieures en sciences politiques, et en audiovisule, Said Oulmi fait carrière à l’entreprise nationale de la télévision. Il est l’auteur et réalisateur de nombreuses émissions et de documentaires historiques, scientifiques et de société. Ses travaux ont reçu plusieurs prix et distinctions nationaux et internationaux. Ce film, Dar El Hadith, un lieu de culte et de savoir a été primé meilleur documentaire au Ve Festival du film arabe d’Oran en 2011.
Le prix d’encouragement :Nazim Mohamed Kaîdi sur « Cheikh Kaddour Ben Achour El Zerhouni ».
Résumé : Ce Cheikh (1850-1938) est, par sa réputation d’apôtre du soufisme, entré dans la légende. Son tombeau à Nédroma, sa ville natale, est devenu un lieu de recueillement pour les habitants et les fidèles qui ont adopté la voie (tariqa) qu’il a tracée. Auteur d’une très forte production poétique sa rapportant à l’amour divin, ce soufi maghrébin du Xxème siècle était également musicien. Il dirigeait un orchestre et chantait les poèmes de son inspiration. Le répertoire des chansons de Sidi Kaddour Ben Achour a fait le bonheur et la réputation d’interprêtes-musiciens parmi les plus grands comme Cheikh Salah Benchaâbane, Driss Rahal, Cheikh Ramdani, Cheikh Mohammed Ghaffor, Hadj M’hamed El Anka…
Le réalisateur : né en 1976, Nazim Mohamed Kaidi, initialement spécialisé dans le montage, a démarré dans la réalisation il y a une dizaine d’années aux côtés de Mohamef Lebcir qu’il assiste dans plusieurs productions. Il a réalisé depuis un certain nombre d’émissions et de productions télévisuelles dont les feuilletons Imtihane es saâb (2006-2007), distingué lors de la compétition des Fennecs par le Prix spécial des membres du jury pour la réalisation.
mohamed Gadiri 24 mars 2012

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s