TLEMCEN: soirée poético musicale au CIP.

une soirée poético musicale s’est déroulée au centre international de presse (CIP) le vendredi 19 août 2011 avec la participation des poètes Fatiha Benabdellah, Boumédiène Zeblah, Aicha Boushaba, le musicien Mokhtar Zerhouni et la chanteuse Amina Bouguer.
Cette soirée a été organisée par l’écho de plumes du théâtre national algérien (TNA) avec la ligue nationale de la littérature populaire et le CIP de Tlemcen.
Tlemcen, le 19 août 2011.
mohamed gadiri

Publicités

TLEMCEN: un stage d’initiation du cinéma pour les lycéens

Le département cinéma de Tlemcen, capitale de la culture islamique a organisé du 16 au 20 juillet 2011 pour les lycéens (communes de Mansourah, Tlemcen,et Chétouane), un stage d’initiation pour la réalisation de films documentaires du court métrage.
Cette formation vise à leur inculquer les techniques d’écritures de base élémentaires du scénario, les notions essentielles du tournage et les techniques de prises de vues à la réalisation du film dans les normes universelles ainsi que le découpage technique qui est du domaine du réalisateur. Le dialogue cinématographique est exprimé par des plans et des mouvements de la caméra. Les cours étaient appuyés par des séances pratiques ou le stagiaire mettre en valeur les notions acquises selon le Dr. Djebbour encadreur.L’autre aspect concerne le montage et mixage des sons, des voix off et le bruitage qui y sont associés. L’étape du générique par son importance est considérée comme la phase de la signature du réalisateur.
Cette formation dirigée par Benkamla Ahmed a été bénéfique pour ces élèves par l’apprentissage de toute la procédure de la réalisation d’un film de court métrage dans son cadre théorique et pratique.
Le stage sera sanctionné par un concours de films dont le digital versatile disc (Dvd) sera déposé avant le mi septembre.
Différents prix seront attribués aux lauréats pour les encourager à l’exercice de cet art.
Des diplômes de participation ont été remis à ces lycéens au centre international de presse ( CIP)en présence de Kaddour Salah coordinateur adjoint.
cinéma
Benkada Asma, Zakaria Setitou,Houmat Mohammed, Guambaza Abdel Ilah,Khaled Berezag,Merad Bouchra, Sara Bouabdla, Lamia Khouani, Houari Nour Elhouda,Anissa Fekhikher, Chanaz Triqui, Sara Triqui ,Djebour Hadjer, Souad Mangouchi, Wissam Fardeheb ,Medjahed Abdelhakim, Bouhadjer Imène,Nour El Houda.
Mohamed Gadiri, le 21 juillet 2011.

TLEMCEN: le festival international de la musique Diwane.

La musique Diwane est connue dans le monde par le Gnawi et chez nous en Algérie est connue par le biais des évènements des Ouadates qui se tiennent un peu partout à travers les communes du territoire national et à l’occasion d’autres cérémonies de fêtes; elle est appelée le Diwane et la seule différence qui existe entre ces deux musiques, c’est l’utilisation du Gambri et le Karkabou selon Mourad Chouihi, le commissaire du festival international de la musique Diwane.
Notre objectif principal c’est la sauvegarde de ce patrimoine qui appartient aux Algériens,et c’est pourquoi nous organisons ce festival ; c’est dans le but de le faire connaitre aux autres troupes étrangères.
Et pour cette quatrième édition tenue à Tlemcen du 21 au 27 juillet 2011, au théâtre de verdure de Koudia, nous avons élaboré un programme qui répond à tous les goûts et c’est là la finalité, avec la participation des artistes locaux Billet Bouhadjar de Ain Témouchent, Sara Bechar, Sidna Boulal Tindouf, Dar El Bahri Ouasfan de Constantine. Pour les artistes internationaux, il y a la participation de l’orchestre national de Barbès, Amar Sundy, Ouled El Hal, Sewainyé Maalem Hassan Boussou, Band Of Gnawa, Aziz Sahmaoui, Fanga et Maalem Abdellah Guinéa.

BECHAR : le festival national culturel Gnaoui

Nous organisons chaque année le festival national de la musique Gnawi dans la wilaya de Béchar et il est devenu un espace propice pour que les artistes se rencontrent et se concertent selon Hocine Zaidi commissaire du festival.
Il était organisé auparavant avec sa dimension de locale. Nous faisons toujours de la prospection pour que toutes les troupes nationales y prennent part au festival a t ‘il ajouté, et il y a eu beaucoup de projets. Cette musique traditionnelle se situe aussi à Alger, Biskra etc.
Dans la musique Gnawi, il est utilisé le Gambri le karkabou et le ganga (un grand tambour) et il y a eu l’introduction d’autres instruments de musiques modernes : la basse, le clavier…, avec toujours un esprit du traditionnel ce qui est remarquable et tout à fait légitime.
Il a expliqué qu’El bardj est un texte d’origine Africain qui démontre la dimension de la personnalité Algérienne.

TLEMCEN: la sixième édition des "Dourouss El Mohammadia" au palais de la culture.

les travaux de la sixième édition des Eddourouss El Mohammadia auront lieu du 8 au 22 août au palais de culture d’imama Tlemcen a indiqué Hadj Mazouz de la Zaouia El Habria El Belkaidia au cours d’un point de presse tenue au centre international de Presse ( CIP) de Tlemcen, ce samedi, avec la participation de vingt quatre conférenciers qui seront animées par des professeurs et spécialistes venant des pays du Liban, Arabie Saoudite, Yémen, Maroc,Pologne, France, Egypte,d’Algérie, aprés la prière des Tarawihs.
Quant aux débats, ils auront lieu à la Grande Mosquée de Tlemcen, aprés la prière du Asr.
Cette rencontre est organisée par le ministere de la culture et la zaoui Belkaidia d’Oran dans le cadre de la manifestation de Tlemcen capitale de la culture islamique.
gadiri 04 août 2011