TLEMCEN: la semaine culturelle de l’Arabie Saoudite

La délégation de la semaine culturelle de l’Arabie Saoudite conduite par le Dr. Salah Benabdelaziz Elmeghilit a séjournée à Tlemcen du 19 juin au 23 juin 2011 dans le cadre de la manifestation Tlemcen capitale de la culture islamique.
Durant leur séjour dans la capitale des Zianides, la délégation de ce royaume composée d’hommes des lettres, historiens, universitaires, de journalistes a organisée au palais de la culture de Imama, daîra de Mansourah, des expositions sur les lieux sacrés de l’Islam et l’eau de Zemzem, les palmiers et dattes, de l’habit traditionnel, les arts plastiques, la photographie, les livres.
Ces stands étaient submergés par les visiteurs d’âges différents voulant connaitre l’importance de ce royaume et la place qu’il occupe dans l’échiquier régionale et mondiale par le mode de son développement économique, culturelle et sociale.

Publicités

TLEMCEN: une filière à recrutement national en génie productique à l’université.

La productique est une filière scientifique et technologique qui offre un très large éventail de possibilité de carrière. Elle recouvre l’ensemble des applications des sciences et technologies aux problématiques qui touchent l’industrie et les services.
La productique peut être définie comme l’ensemble des techniques et méthodes qui servent à améliorer, développer et optimiser les systèmes de production et de services.
Le développement économique mondial durant ces deux dernières décennies montre clairement que la production en masse n’est plus synonyme de profitabilité ou de création de richesse nationale.

Association musicale Mezghena Kouba Alger.

Association musicale Mezghena :
L’association musicale Mezghena crée en 1994 a pour but la préservation du patrimoine nationale et immatériel de la musique andalouse selon Mohamed Réda Bestandji, avec l’ouverture pour la formation de plusieurs classes préparatoires, moyennes et supérieures encadrés par des professeurs du conservatoire centrale d’Alger.
gadiri mohammed 15 juin 2011

KHERDJA.COM: fête la musique 2011 au théâtre de verdure

Le 21 juin 2011 au théâtre de Verdure de l’Office de Riadh El Feth, Kherdja.com célèbre trois évènements le même jour :
•Fête Internationale de la Musique
•La première journée d’un été qui s’annonce très festif
•Le 4ème Anniversaire de Kherdja.Com
Après la grande réussite de « Kherdja Fête la Musique » en 2010, avec un spectacle auquel ont participé de grands artistes algériens tels que : Djezma, Djmawi Africa, Joe Batoury, Dzair & DJ Hakim B… Kherdja poursuit sur sa lancée et offre à son public « les récompenses artistiques du Public Algérien ! »
Kherdja.com renouvelle cette année l’évènement qui se veut plus grandiose pour sa 2ème édition avec encore plus d’artistes, de stars, d’animations, de surprises et de surtout de public.
Le public vote depuis le 6 juin 2011 sur le site KHERDJA.COM pour ses artistes préférés qui se répartissent dans quinze catégories (Révélation Rock, Meilleur groupe Gnawi, Meilleur Album de l’Année, Révélation Féminine et Masculine de l’année, Best DJ, Chanson de l’Année, meilleur album, meilleurs Clip…).
Des trophées viendront ainsi récompenser les meilleurs efforts artistiques de l’année.
La soirée sera très animée et très festive alternant :
•Spectacles et invités surprises
•Remise de trophées aux artistes en compétition par catégorie qui seront élus par le public en votant sur KHERDJA.COM
•Des remises de cadeaux au public ayant voté sur Kherdja.com, cadeaux offerts par le Sponsor Officiel de l’événement : « AMILA ICE TEA »
Kherdja.com a voulu offrir au public Algérien un spectacle de très grande qualité ainsi qu’une cérémonie de récompenses artistique décernées par le public lui-même ! Sans oublier la possibilité de gagner des places gratuites pour assister au concert simplement en votant sur le site KHERDJA.COM, mais aussi de pouvoir gagner des cadeaux offerts par « AMILA ICE TEA ».

TLEMCEN : Séminaire international "Soufisme et altérite, étude anthropologique »

le séminaire international sur le soufisme et l’altérité, étude anthropologique (en hommage à Sidi Kaddour Ben Achour et Sidi Mamcha Benaouda pôles des Saints Gnostiques)tentera de redéfinir la notion d’altérité à la lumière des sciences ésotériques de l’Islam, néanmoins, aborder les concepts d’Altérité, d’identité et d’Alter n’est pas sans ambiguïté dans le domaine du soufisme surtout que cette terminologie s’est forgée à la seule lumière des études anthropologiques. Nous ne connaissons pas encore des études qui ont investi ces concepts dans la théosophie musulmane mis à part toutes les investigations sur le soufisme qui curieusement occupent de nos jours des espaces non négligeables.
De ce fait cette rencontre tentera d’aborder la question du soufisme et de l’altérité levant quelques voiles sur cette question de l’Unité de l’existence vue sous l’angle de l’Altérité. Nous irons de la simple étymologie à la redéfinition de l’Altérité dans le domaine de la théosophie, puis dépassant le conflit Alter – Ego sur la grande problématique de l’Altérité : repenser l’Altérité qui longtemps fut considérée de l’exclusivité des sciences anthropologiques.
Le sens classique et commun du terme altérité vient de son étymologie: autrui (lat.) altrui, de alter, l’autre « Autrui » est nom commun, mais utilisé comme un nom propre, sans article et toujours au singulier, à la manière d’un pronom. En disant autrui la langue distingue – parmi tous les êtres différents de nous – un être défini exclusivement par la propriété de ne pas être celui qui le désigne, tout en étant identique à lui. Ainsi « autrui » désigne-t-il quiconque est un autre moi que moi, un alter ego, autrui est ainsi pensé comme étant le même et un autre, le même que moi et un autre que moi, ayant un rapport de soi à soi, comme moi, sans être moi.
Cette rencontre scientifique sur le soufisme et l’Altérité proposera un éclairage de la notion de théosophie musulmane et d’altérité dans ses rapports anthropologiques et cognitifs sur l’horizontalité et la verticalité dans une quête ontologique et identitaire voire civilisationelle.
Dr. Abdelmadjid Aboura.

TLEMCEN : trois transplantations rénales éffectuées au CHU.

Trois greffes rénales sur donneurs vivants ont été effectués ce jeudi au service de chirurgie A du centre hospitalo universitaire Dr. Damerdji Tidjani de Tlemcen par une équipe médicale dirigée par le Pr. Chaouche Hocine du Chu Mustapha Bacha d’Alger a indiqué le Pr. Benkalfat médecin chef de cet hôpital au cours d’un point de presse tenu au centre international de presse (CIP).
C’est une véritable prouesse grâce à une équipe de travail multidisciplinaire (de chirurgiens, réanimateurs, anesthésistes, néphrologues …).