TLEMCEN : le festival international de musique andalouse et des musiques anciennes.

Tlemcen : le festival international de musique andalouse et des musiques anciennes.
Le festival international de musique andalouse et des musiques anciennes se déroulera du 27 avril au 6 mai à la maison de la culture « Abdelkader Alloula » de Tlemcen a-t-on appris auprès de Rachid Guerbas, commissaire général au cours d’un point de presse qu’il a animé ce lundi au centre international de presse afin de donner une image de la belle région, de redonner la vraie place qu’elle occupe par la tenue des concerts de qualité avec quelque chose de raffiné et de retrouver son cadre initial.
Et la programmation a été faite selon des exigences et critères professionnelles. Elle restera fidèle à son crédo : la fraternité internationale.
Fetsivalalgérie se veut donc une dynamique scène du généreux partage, un lieu oû chacun s’enrichit de la culture et de l’éxpérience de l’autre, oû chacun prend conscience du fabuleux trésor qu’il doit à l’autre et du privilège que chacun a de se reconnaitre dans l’autre. C’est un lieu oû le langage universel prend sens et envol.
Par ailleurs, le directeur de la maison de la culture Aris Tahar, dans son intervention, soulignera que sa structure dispose de tous les moyens artistiques et techniques pour accueillir ce festival international et son succès.
Le Programme:

TLEMCEN: le prix du concours du festival culturel international de la calligraphie Arabe

Calligraphie Arabe.
Tlemcen : le premier prix de la calligraphie Arabe décerné à un Iranien.
Les membres du jury constitués lors du festival culturel international de la calligraphie Arabe qui s’est tenu du 16 au 21 avril dernier au palais de la culture de Imama, daîra de Mansourah, ont décernés le premier prix du concours sur la calligraphie arabe moderne à Mohebbi Sheikhari Alireza de l’Iran, le second prix à Ibrahim Khalil Ibrahim Abou Touq de la Jordanie et le troisième prix à Daoudi Abdelkader et le prix d’encouragement à Kadri Abdelhafid d’Algerie.
Quant au prix de la calligraphie arabe classique, il a été remis à Mouhammed Sagharbati de l’Algérie, le second prix à Mme Elhah Khatami de l’Iran et le troisième prix à Mohammed Lamine Bentorquia d’Alger.
Par ailleurs, le prix d’encouragement est revenu à Othmanine Mohammed d’Algerie a-t-on appris auprès du commissaire du festival Belkahla Mustapha à l’occasion de la clôture de cette édition qui s’est déroulé dans de bonnes conditions grâce aux moyens mis en œuvre pour ce festival culturel international qui entre dans le cadre de la manifestation de Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011.
Au cours de ce festival, 112 travaux de la calligraphie arabe étaient en compétition à ce concours, la tenue d’une exposition à la galerie d’art, des ateliers, des conférences par des experts et spécialistes sur cette thématique.
MOHEBI.IRAN.

Tlemcen : festival culturel international de la calligraphie arabe

Le festival culturel international de la calligraphie Arabe est organisé ( du 16 au 21 avril 2011)au palais de la culture de Imama avec la participation de plusieurs pays dont la Tunisie, le Maroc, Jordanie, Arabie Saoudite, Egypte, Yemen, Usa, Chine, Turquie etc a-t-on appris auprès de Belkehla Mustapha commissaire et directeur du musée national de l’enluminure de la miniature et de la calligraphie Alger.
Il est prévu une exposition à la galerie d’art,112 tableaux plus des manuscrits de Ghilassi et Chérifi, la tenue des ateliers, des conférences sur la thématique, et un prix sera décerné par le jury mis en place par les organisateurs a ajouté.
Dans ce cadre, l’Algérie est un écrin qui recèle des ressources naturelles et patrimoniales matérielles et immatérielles inépuisables qui témoignent du talent de ses artistes notamment dont l’art raffiné de la calligraphie arabe. Considéré comme des arts islamiques, la calligraphie Algérienne a connu de grands maîtres précurseurs, tel que Omar Racim et leurs disciples contemporains tels Mohamed Chérifi qui ont fait la notoriété algérienne. Ce festival, rappelons le, réunit des artistes renommés de pays qui excellent dans cette discipline artistique a souligné Belkehla Mustapha.
gadiri Mohammed 18 avril 2011

TLEMCEN: un programme complémentaire de développement de 28,5 milliard de Dinars

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Dahou Ould Kablia,a annoncé que la wilaya de Tlemcen bénéficiera d’un programme complémentaire pour le développement de 28,5 milliard DA (MDA), lors d’un point de presse tenu ce samedi 16 avril 2011 à l’occasion de la visite de travail du Président de la République Abdelaziz Bouteflika.
pravaux public 7,m MDA, Jeunesse et sports 6,36 MDA, Habitat 3,4 MDA, hydraulique 4 MDA, Santé 2,80 MDA, Education 1,8 MDA, Enseigenemnt supérieur 1,2 MDA, énergie 800 millions de da, poste technologie et information Ptic 74 millions de da,Equipement 1,2 MDA, Aides rurales 800 millions DA,Affaires religieuses 350 millions DA, Plan communaux de développement Pcd 2 MDA,
gadiri

TLEMCEN: inauguration des infrastructures par le Président de la République

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika,dans sa visite officielle dans la wilaya de Tlemcen, a inauguré ce samedi 16 avril 2011, la nouvelle aérogare de l’aéroport Messali-
Hadj, en présence de Ahmed Benbella l’ancien président de le République, de la la famille
Messali Hadj.
Ce projet a été lancé au mois de aout 2008,avec une a.p de 1,672 MDA,milliard de dinars. Au plateau de Lalla Setti le président de la république a inauguré l’hôtel « renaissance »
‘Marriot’qui s’étend sur une superficie de 9 hectares,d’une capacité de 500 lits répartis sur 204 chambres, des suites de haut standing , des infrastructures avec un centre des congrès, trois restaurants, une salle, des courts de tennis, une piscine etc.
Par ailleurs, le Président a ouvert officiellement la manifestation Tlemcen, capitale de la culture Islamique 2011.
gadiri

ALGER: la semaine du Web au Cyber Parc de Sidi Abdallah

La semaine du Web est un événement inédit, d’une envergure internationale qui invite le monde entier à Alger, capitale d’une Algérie résolument tournée vers l’avenir, et qui devient la capitale du Web selon les organisateurs.
Cet évènement, se voulant volontairement gratuit et accessible à un public aussi large que possible , se déroulera du 18 au 23 avril 2011, dans les locaux du Cyber Parc de Sidi Abdellah, il offrira un programme d’une richesse et d’une variété exceptionnelle autour de thématiques nombreuses telles que l’e-commerce, le e-marketing, le M-mobile, le web design, l’open source, le speed recruting, la logistique, la sécurité, le community management, le domaine-hébergement ou encore la formation autour d’invités de renommée mondiale parmi lesquels Joomla qui prépare son implantation en Algérie et SEO camp qui pour la première fois, profitera de l’événement pour faire passer gracieusement l’examen de certification de CESEO aux professionnels qui le souhaiteront.
gadiri

TLEMCEN: Edition de la Revue El Djawhara en langue française.

Tlemcen : édition de la revue El Djawhara en langue française.
La revue El Djawhara en langue française sera éditée par le ministère de la culture dans le cadre de la manifestation de Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 a annoncée Fatiha Akeb la chef du département de la communication au comité exécutif lors d’une réunion de travail tenue avec les journalistes et correspondants locaux au centre international de presse (CIP). Pour rappel, la revue en langue nationale est déjà éditée par cette institution.
Par ailleurs, la corporation a présentée plusieurs points dont notamment la marginalisation, la prise en charge des journalistes et correspondants de presse dans le cadre de leurs missions de la couverture des évènements de la manifestation qui rentrera dans sa phase internationale,la tenue des réunions périodiques, la proposition d’une maison de la presse au chef lieu de wilaya etc…
La chef du département de la communication,comité éxécutif, a été sensible à ces doléances et seront prises en charge selon les moyens disponibles pour le succès médiatique de cette manifestation.
Gadiri Mohammed

TLEMCEN: le Président de la République en visite ce samedi (16 avril 2011) à la wilaya

Tlemcen : Le président de la république attendu ce samedi.
Le président de la république Abdelaziz Bouteflika sera à Tlemcen samedi prochain à l’occasion de la journée de Youm El Ilm pour l’ouverture officielle de la manifestation Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 au plateau de Lalla Setti, en présence de plus de 80 ambassadeurs accrédités en Algérie, les représentants d’une vingtaine de pays ainsi que des invités.
Dans ce cadre, tous les moyens ont été mobilisés pour le succès de cette visite du président de la république qui sera accueilli chaleureusement par la population de la wilaya de Tlemcen.
Par ailleurs, il est prévu aussi l’inauguration de plusieurs infrastructures de bases réalisés dont notamment la palais de la culture, le centre d’études andalouses, la palais royal du Méchouar, des logements à Oujlida etc…
Dans un autre contexte, le vendredi 15 avril à partir de vingt heures,une caravane de 450 artistes algériens et 59 artistes étangers sillonnera les rues dont le départ du nouveau Palais de la justice,place de la libération, rue du 18 février et à la place d’Imama ( fin de la parade).la parade avec le haras el djomhouri,25 groupes artistique, et des camions (chars) ornés avec des thèmes diffrentes sur :Tlemcen, la carte du monde Islamique,les Noms d’Allah, La Kaaba, Mosquée, les armements et fantasia, la Kheima, l’ubanisme, les jardins, les mathématiques et la géométrie,l’astronomie, la médecine,les savants, l’artisanat taditionnel, la musique, les habits, les manuscrits, la marine, la route de Ibn Ziad selon Nazih Berramdan.
Tlemcen, la généreuse et hospitalière:réduit le temps et l’éspace et donne à son public un rendez vous pour un spectacle populaire à la hauteur de la richesse de notre civilisation islamique: sanctuaires, sciences, cultures, architecture, avec une caravane artistique qui sillonnera les rues de la ville de Tlemcen.
Gadiri

TLEMCEN: un spectacle sur la Révolution de Bellahrèche de Skikda.

Le théâtre régional de Skikda a présenté en avant première la pièce théâtrale « la révolte de Bellahrèche », ce dimanche à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen.
En effet, le spectacle selon la réalisatrice Sonia, s’articule autour de la révolte menée par Bellahrèche en 1808 dans la région du Nord du Constantinois pour contrer le mépris et la hogra qui sévissaient dans les cités rurales et la dilapidation de leurs biens. Cependant, cette révolution populaire contre les Bey Turk est toujours ancrée dans les mémoires et est appelée Elboudali.
Cette révolution est une partie historique de notre patrimoine.
C’est pourquoi, nous avons souhaité présenté cette pièce dans un cadre dramatique et artistique, a insisté Sonia la réalisatrice, et faire connaitre les hommes qui ont contribué à l’écriture de nos glorieuses pages d’histoire, et les hommes non connus du public.
En tout, trente spectacles seront présentés à travers le territoire national dans le cadre de Tlemcen capitale de la culture islamique.
producteur: Salim Souhali, Scenographe: Hebbal Boukhari, Choregraphie:Habes Slimane, Musique: Kechoud Mohamed Réda,adjoint réalisateur: Zenir Said, Régisseur: Boujadi Rédouane, Adjoint scénographe: Zahi Ahmed, Accessoire: Mekli Nabil, photographe: Khider, les techniciens: Eclairage: Boutebbane Noureddine, soufiane Zenir, la voix:Zeghbib Malik, habillage: Lebardi Wafa, planches : Kamal, Bouchelloul, Amar.
les comédiens: Djilani Toufik, Si Eddine Bouha, Draoui Djalal, Nadia Larini, Amior Saber, Saadi Samia, Khadidja Habes, Abderraouf Boufnar, Ahmed Azila Fethi, Lebdioui Abdelhafid, Bénahmed Fouad, Namous Ali, Nacer Zineddine,Ahmed Azila Adel, Djalal Bouchlit, Chidouh Tayeb, Chaabna Ahmed, Hichem Hellal, Kamel Bilek, Sahnoun Amer, Kamal Zalani, Bouchlouh Fayçal, Bendif Nacer, Mokhnas Asma.
gadiri

TLEMCEN:sur les traces des mosquées, les zaouias et mausolées des Béni Snous

La cellule cinéma de Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 a présenté,le mercredi 6 avril, en avant première à la maison de la culture le film documentaire « mosquées, zaouia et mausolées de Béni Snous » du réalisateur Nazef Hocine .
Ce film retrace la vie dans cette cité des Béni Snous, avec ses écoles coraniques ,ses mosquées historiques du chef lieu de Khémis,Zahra, Tafessera, Oulad Ayyad etc, son artisanat traditionnel qui faisait la fierté de toute la région par sa dextérité.
Cette région, avec son relief accidenté et ses monts verts, a un passé historique trés important grâce à ses femmes et hommes qui ont marqué son histoire et sont toujours attachés aux principes et valeurs de la communauté et d’accueil.
Ce film a été produit par Boutchich Abdelkrim et la scénographie du professeur Guentari Mohamed.
gadiri