la semaine culturelle de la Wilaya de Illizi du 05 au 09 juillet 2010 à Tlemcen

la semaine culturelle de Illizi.
La semaine culturelle de la wilaya de Illizi se tiendra du 5 au 9 juillet prochain au Grand bassin (sarij embda) du chef lieu de Tlemcen a t’on appris auprés de Aris Tahar commissaire du festival culturel local des arts et cultures populaires.
Au cours de ce séjour de la délégation de cette wilaya, un programme a été élaboré par des soirées artistiques,du folkore, de la musique Ettindi avec le groupe Fizio et l’orchestre de la musique et des arts du Tassili, notamment au grand bassin de Tlemcen à Marsat Ben M’hidi et à Ghazaouet.
En plus de ce programme et des expositions des produits de cette région, il est prévu une visite des sites touristiques et historiques de la wilaya de Tlemcen et une soirée artistique au Grand Bassin clôturant cette semaine par la remise des prix et cadeaux aux invités d’Illizi.
gadiri mohammed.

le festival national de la musique hawzi du 13 au 19 juillet 2010 àTlemcen

Tlemcen : le festival national de la musique hawzi.
Le festival national de la musique hawzi se tiendra du 13 au 19 juillet2010 au Grand Bassin du chef lieu de wilaya de TLEMCEN selon les organisateurs avec la participation de 18 associations culturelles.
Pour cette quatrième édition, les 11 formations concurrentes doivent présenter un programme sur deux poètes ou l’un d’eaux notamment EL Mandassi (1588-1677) et Ahmed Ben Triki (1650-moitié su 18ème, c’est la nouveauté du festival a-t-on expliqué.
Aussi, deux communications sont prévus et seront présentées par Ahmed Delai sur Said El Mandassi le poète Maghrébin et de l’Atlas et du centre » et « Bekhouche Hocine sur l’art du Hawzi entre Tlemcen et Constantine, à la maison de la culture.
le jury est composé des artistes et maitres de la musique Kara Torki Zakia, Smaine Hakem, Malik Berouani et Ahmed Baghdadli.
Des prix seront remis aux lauréats retenus par les membres du jury lors de la clôture et hommage sera rendu aux grandes figures emblématiques de la musique andalouse : Kaddour Darsouni, Ahmed Serri, Boukli Hassane Salah et Hadj Ghafour.
gadiri mohammed le 28 juin 2010

Seconde édition de la GNU/Linux Install Party en Algérie pour la promotion du logiciel Libre.

Aux agences et organes de presse algérienne,
Pour la 2ième fois en Algérie, le jeune Club scientifique Openminds de l’USTHB, avec l’appui de l’USTHB et le Campus numérique francophone de l’Agence universitaire de la Francophonie à Alger, organisent une « *GNU/Linux Install party*  » dédiée au Logiciels libres en général et au système d’exploitation GNU/Linux en particulier, et ce, le *mercredi 30 juin 2010 de 9h à 17h au niveau au Village universitaire de l’USTHB Bab Ezzouar Alger.*

Forts du succès de la première initiative qui s’est tenue l’an passé à la même date et qui a vu la visite de plus de 300 personnes et l’installation de plus de 100 machines, les organisateurs réitèrent cette expérience cette année avec un programme plus riche et un espace d’accueil plus vaste.
Pour rappel, GNU/Linux est un système d’exploitation libre qui doit sa force et son utilisation privilégiée par les secteurs à fort besoin de sécurité informatique (banques, assurances, militaire, etc..) à plusieurs critères, entre autres : Il est GRATUIT, non vulnérable au virus, stable, entièrement sécurisé, performant, Il offre une bibliothèque de logiciels extrêmement riche, Il supporte automatiquement la majorité des équipements, et plus encore …
Durant cette journée du 30 juin 2010 qui sera animée bénévolement par les jeunes du Club Openminds, les visiteurs pourront :
*Confier leur ordinateur portable ou PC aux installeurs pour
installer le système d’exploitation GNU/Linux,
* Assister à des présentations sur l’enjeu des logiciels libres,
*Découvrir des logiciels libres pour de nombreuses applications
informatiques courantes,
* Voir des ordinateurs fonctionnant avec le système d’exploitation
GNU/Linux,
* Trouver des réponses aux questions qu’ils se posent au sujet du
Logiciel Libre, ainsi que de l’aide pour résoudre, installer et
utiliser des Logiciels Libres.
* Recevoir des brochures, des CD d’installation gratuits et gagner
des formations gratuites
L’entrée est libre et gratuite mais les inscriptions se font exclusivement par Internet.
/*La presse est cordialement invitée à venir à la découverte du Logiciel Libre et à couvrir l’événement */
— Yasmina BERRAOUI Chef de projet / Responsable des formations
Campus numérique Francophone d’Alger (CNFA) Agence Universitaire de la Francophonie (AUF
Adresse physique : Rez-de-chaussée du Bâtiment du CRI, USTHB Bab Ezzouar Alger
Adresse postale : BP 67 Village universitaire USTHB 16311 Alger
Téléphone/Fax : 00 213 (0)21 24 81 77
Web CNF Alger : http://www.dz.auf.org
Web institutionnel: http://www.dz.zuf.org
gadiri mohammed 25 juin 2010

Ain Fezza : 63 hectares de forêts incendiés à Bani Silem

Tlemcen : 63 ha de forêts incendiés

Un incendie de forêts a été enregistré ce mercredi au lieu dit Bani Silem dans la commune de Ain Fézza et a détruit 63 hectares de doum, diss, lentisques et quelques sujets de chêne vert et tapis herbacé selon la conservation des forêts de la wilaya de Tlemcen.

Cet incendie a été maîtrisé après plus de trois heures de lutte grâce à l’intervention des moyens humains et matériels de la conservation des forêts de la protection civile, du parc national, des ouvriers des communes de Ain Fézza et de Oued Lakhdar et la participation aussi des jeunes volontaires du village de Yebder et de Mezoughen.

Il faut rappeler que d’autres incendies ont été enregistrés depuis le début de ce mois de juin notamment à Djebel Aoued Béni Smiel ( 1,5 ha ), à Sidi Moussa Fellaoucène ( 14 ha ), à Ahbet Bel Abed Bouhlou ( 03ha), à Ouesif Bled Ouanane Ain Ghoraba ( 05 ha ), Chouabat El Akhra El Bouihi ( 03 ha ), El Mafragha Ain Ghoraba (1,5ha), groupe 22 siassa Ouled Mimoun (22,5ha).

Soulignons qu’un dispositif de lutte préventive et active contre les feux de forêts a été élaboré avant le lancement de la campagne, de l’installation des comités opérationnels permanents de wilaya, de daira et communaux.

Gadiri mohammed 24 juin 2010

L’Algérie refuse la visite d’une délégation juive à Tlemcen

L’Algérie refuse la visite d’une délégation juive à Tlemcen.
Publié le Mercredi 23 Juin 2010 à 09:58
Les autorités algériennes ont rejeté une demande présentée par des associations juives françaises, pour une visite de Tlemcen en vue de se recueillir sur la tombe du grand rabbin Rebi Ephraïm ElnKaoua, qui a vécu dans la région au 13ème siècle.

Selon le journal algérien al-khabar qui rapporte cette information « entourée d’un grand secret », les autorités algériennes ont refusé la réédition de la visite effectuée en 2005 par les mêmes associations présidées à Paris par un Juif français André Charbit, natif de Tlemcen. Celui-ci avait alors conduit plus de 220 Juifs, à bord d’un vol spécial d’air Algérie à Tlemcen, soit la plus grande délégation juive qui visite l’Algérie depuis l’indépendance. Cette visite avait suscité à l’époque de larges échos dans les médias français.

Dans le cas d’espèce, il est probable que le refus des autorités algériennes soit dû principalement au rejet d’une telle idée par l’opinion publique et la classe politique, notamment après l’horrible carnage israélien, à bord de la flottille de la liberté pour Gaza, et la participation algérienne agissante à ce convoi.

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui croient que ce type de visites qui prétextent de la dimension humaine et touristique, dissimulent des tentatives malheureuses de nuire à l’image de l’Algérie et de l’entraîner vers la normalisation avec l’entité sioniste, ce que le peuple et les officiels algériens refusent.

Ce faisant, l’organisation au début de l’année prochaine de la manifestation « Tlemcen, capitale de la culture islamique », n’est absolument pas compatible avec la visite d’une délégation juive à ces terres considérées par les Juifs comme le deuxième lieu sacré d’Afrique du Nord, après la synagogue de la Ghriba à Djerba.

SOURCE : G Net / GlobalNet.

Tlemcen: le jumelage de la cour de Tlemcen avec la cour d’appel de Montpellier

Un accord de jumelage et de coopération a été paraphé ce dimanche 20 juin 2010 à Tlemcen, entre la cour d’appel de Tlemcen et la cour d’appel de Montpellier,France, en présence des autorités locales de la wilaya.
La première présidente de la cour d’appel de Montpellier Catherine Hausman a remis une distinction de la cour de Montpellier au procureur général près de la cour de Tlemcen, Benkatir Benaïssa et au président de la cour de Tlemcen Benfriha Larbi.Elle a soulignée que la signature de ce protocole porte sur plusieurs volets.
De son côté, le procureur général près de la cour d’appel de Tlemcen, Benkatir Benaïssa, a rappelé les étapes de réforme de la justice par la la modernisation des moyens de gestion, la réforme pénitentiaire, la refonte et l’enrichissement de la législation, la promotion des ressources humaines et la coopération internationale etc
Les axes de notre coopération sont divers et variés, Il a exprimé la détermination de son institution à œuvrer à l’exécution du contenu de cet accord qui va profiter aux deux parties.
Par ailleurs, dans le cadre de cette visite, la délégation montpelliéraine a effectué une visite des grottes de Béni-Add commune de Ain Fézza, le plateau de Lalla Setti, l’auditorium de la faculté de médecine de l’université Abou Bekr Belkaid,le siège de la nouvelle cour de Imama (Mansourah).
gadiri mohammed

Tlemcen: journées portes ouvertes à l’union des déficients mentaux.

Une journée portes ouvertes avec une exposition vente des travaux manuels éffectués par les enfants de l’union des déficients mentaux de Tlemcen s’est tenue ce jeudi selon un responsable de cette association de wilaya.
Cette structure accueille les enfants âgés de 6 ans et plus en demi pension gràce à une convention avec la caisse nationale de l’assurance sociale (CNAS) et les dons des particuliers pour la gestion de ses structures.
Les centres psychopédagogiques opérationneles sous tutelle sont situés à Hennaya, Mansourah, Sebdou, El Gor, Abou Ishak des adolescents, de Sidi Abdelli et la Ferme. 230 enfants sont inscrits dans ces centres et encadrés par une cinquantaine d’agents tous corps confondus.
gadiri mohammed 17 juin 2010

TlEMCEN: des Aides en produits alimentaires pour les Réfugiés Sahraouis

Tlemcen: un camion d’aides en produits alimentaires pour les réfugiés Sahraouis.

Un camion a son bord divers produits alimentaires de solidarité a pris le départ du chef lieu de wilaya ce mardi en direction de Béchar puis vers le camps des réfugiés Sahraouis a t ‘on appris auprés de Benachenhou Abdelilah président du bureau du croissant rouge algérien de Tlemcen.

Cette action a été initiée au titre de la solidarité éxprimée par le peuple Algérien pour ses frères Sahraouis réfugiés a t’il ajouté et de renforcer les liens et soutenir son combat d’autodétermination.

C’est la troisième participation de la wilaya de Tlemcen avec des caravanes d’aides aux peuples Sahraouis.

gadiri mohammed.

Tlemcen: une fresque d’un collectif de peintres

Boumerdès : une fresque réalisée par les peintres de Tlemcen.

Une fresque a été réalisée par les peintres Bouziane Ahmed, Aissani, Madouri et Chafaâ de la wilaya de Tlemcen lors de la semaine culturelle tenue à la maison de la culture Rachid Mimouni de Boumerdès.

Dans ce cadre, ce travail éffectué par ce collectif d’artistes aprés une étude historique de cette wilaya, la réalisation de la structure et d’assemblage. En effet, la peinture bleue et blanc représente la mer le paysage et les édifices de la région ainsi que le minaret de Boumerdes, celle de Mansourah Tlemcen ,et également la flotille de la paix qui tentait de se rendre à Ghaza et qui a été attaquée par l’armée Israélienne dans les eaux internationales la fin du mois écoulé .

Cette oeuvre a retenue l’attention de tous les visiteurs à l’éxposition et a été remise à la wilaya lors de la clôture de cette manifestation culturelle. Aussi, même l’ambassadeur du Vénézuela a été impressionné par ce travail collectif selon le peintre Bouziane.

gadiri mohammed

BOUMERDES: l’ Institut Nnational Specialisé de la Formation Professionnelle d’El Kerma (le Figuier).

BOUMERDES : l’institut national specialisé de la formation professionnelle d’El Kerma Boumerdes.
L’INSFP d’El Kerma est un institut national spécialisé dans la formation professionnelle relevant du ministère de la formation et de l’enseignement professionnels crée le 26 juillet 2004, il a débuté son activité au mois de septembre 2005.
L’Institut (Figuier) est implanté à 02 km à l’est du chef lieu de la wilaya.
Pied dans l’eau, à 100 mètres de la plage du figuier son implantation lui assure un cadre idéal pour tous genres de manifestations, regroupements, réunions ou séminaires.
La mission prinncipale est la formation de technicien et de technicien superieur dans la branche hôtellerie et tourisme relevant de la nomenclature des spécialités du secteur de la formation professionnelle tous modes confondus.
En plus des formations diplômantes arrêtées, l’institut répond aux différents besoins en formation et perfectionnement des opérateurs économiques et cela dans le cadre des formation conventionnées ou dites à la carte.