Tlemcen: la poète Benouaret Hayat de Boumerdès a laissé un écho.

La poète Benouaret Hayat de la wilaya de Boumerdès a laissée son empreinte lors de son passage à la salle de conférence de la maison de la culture de Tlemcen pour la présentation de ses oeuvres.
Cette autodidacte qui possède un don particulier a débuté au cours de l’année 1996 par la poésie classique puis populaire sur différents thèmes à caractère sociale, sentimentale, populaires, diversifiés avec la graine de notre éxistence quotidienne avec ses diificultés, ses peines et ses joies a t’elle indiquée.
Elle nous a précisée qu’elle a un projet pour l’édition d’un livre ( receuille ) de tous ces travaux et sur compact disk (cd) pour les sauvegarder et permettre aux lecteurs de les éxploiter ( plus de 100 poésies).
Elle a participée a des semaines culturelles et aux festivals régionale et nationale surtout dans la région de l’est, Skikda, Annaba, Laghouat, Biskra, Tissemsilt, puis à Tlemcen…, aux émisions radio et de la télévision, et à Damas en 2007. Elle a reçue des tableaux d’honneur et d’encouragement à travers ses tournées et la deuxième femme qui a reçu le troisième prix d’arts et cultures en 2007.
Dans sa poésie ‘ si c’était’ qu’elle a présentée : ah! si la chance se vend, je parcourerais toutes les mers pour l’acheter en totalité, le mot si c’était avec ses profondeurs a laissé des personnes en l’air, s’ils ont dit que le vol est licite je volerai le coeur sans assassiner et je laisserai l’amoureux sentir les difficultés jusqu’à ce qu’il devient juste pour connaitre que la séparation est pénible, j’ai peur que les temps changent que ma santé s’en va et que me restera t’il etc..
gadiri mohammed 28 mars 201088|

Tlemcen : colloque sur la dermatologie : peau et psychiatrie.

Université Abou Bekr Belkaid C.H.U.TLEMCEN. DR. DAMERDJI TIDJANI
Service de dermatologie et venerologie.
La 17ème Réunion de Dermatologie Pratique (à La Mémoire du Docteur Hadj Bachir Benamar Médecin Chef du Service de Psychiatrie CHUT TLEMCEN
Theme:Peau et psychiatrie-Mucologie-Prurit-Chirurgie Plastique
à la Faculté de Médecine Dr B. Benzerdjeb le 24 Mars 2010.
Pr Omar Boudghene Stambouli: Président de la 17ème Réunion de dermatologie pratique.
Président : Prof. M. TALEB
Modérateurs : Dr. R. BENOSMANE – Dr. B. DAHMANI – Dr A. ATTOU
Première séance ( 09h 20-10h30) : peau et psychiatrie
09H20 – 09H30 : Pourquoi Peau et Psychiatrie ?
Prof. O. BOUDGHENE – STAMBOULI Chef de Service de Dermatologie – C.H.U. Tlemcen
09H30 – 09H50 : Affections Cutanées associées à des Manifestations Psychiatrique. Nécessité d’une collaboration en Dermatologue et Psychiatre
Prof. M. TALEB – Chef du Pôle de Psychiatrie Hôpital de Vernon cedex France)
09H50 – 10H20 : Profil des affections Psychiatriques. Expérience du Service de Psychiatrie : CHU Dr T. Damerdji Tlemcen
Dr R. Benosmane (Chef du Service de Psychiatrie CHU Dr T. Damerdji Tlemcen).
10H20 – 10H30: DICUSSION
10H30 – 10H45 : PAUSE
Deuxième séance (10h45 – 11h 30) : médecine interne et oncologie.
Président : Prof. M. KENDOUCI
Modérateurs : Prof. M. TALEB – Prof. S. GHOMARI – BEZZAR – DR A. BELBACHIR.
10H45 – 11H : Les Manifestations Psychiatriques au cours du Lupus
Prof M. Kendouci (Médecin Chef du Service de Médecine Interne CHU Dr T. Damerdji Tlemcen)
11H – 11H20 : La Psycho Oncologie
Prof S. Ghomari – Bezzar (Médecin Chef du Service d’Oncologie CHU Dr T. Damerdji Tlemcen).
11H20 – 11H30 : DISCUSSION
11H30 – 12H30
LAMINOX : SYMPOSIUM DES LABORATOIRES
ABDI – IBRAHIM
Troisième séance ( 14h30-15h30) communications libres : peu et psychiatrie
Président : Pr S. JOUCDAR
Modérateurs : Pr O. BOUDGHENE STAMBOULI – Pr M.TALEB – DR T. BOUKERCHE

14H30 – 14H50 : Les Pathomimies
Pr Mohammed Taleb (Chef du Pôle de Psychiatrie Hôpital de Vernon (270207 Vernon cedex France)
14H50 – 15H05 : Le Tatouage
Pr Mohammed Taleb (Chef du Pôle de Psychiatrie Hôpital de Vernon (270207 Vernon cedex France)
15H05 – 15H15 : les manifestations neuropsychiatriques au cours de la syphilis
(Dr Z. Himeur, Pr O. Boudghene Stambouli. Service de Dermatologie
CHU Dr T. Damerdji Tlemcen)
15H15 – 15H30 : Les réactions cutanées observées au cours des traitements des affections neuropsychiatriques
(Dr B. Dahmani, Pr O. Boudghene Stambouli. Service de Dermatologie CHU Dr T. Damerdji Tlemcen)
15H30 – 15H40 : Urticaire Chronique
(Dr A. Dib – Lachachi, Dr Y. Bentifour , Pr O. Boudghene Stambouli Service de Dermatologie CHU Dr T. Damerdji Tlemcen)
15H40– 15H50 : Discussion

15H50 – 16H : Que Faut Il Retenir De La 17ème Réunion Dermatologie Pratique
Pr O.Stambouli(Service de Dermatologie – C.H.U. Tlemcen)
16H : ESCITOL : SYMPOSIUM DES LABORATOIRES
ABDI – IBRAHIM
————————————————————————-
ALLOCUTION DE BIENVENUE.
C’est devenu une tradition pour les responsables de l’Enseignement des maladies cutanées de la faculté de médecine de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen et du service de Dermato-Vénérologie du CHU Tlemcen Damerdji de Tlemcen d’organiser annuellement des journées d’études.
Cette année, la 17ème Réunion de Dermatologie pratique dédiée à la mémoire de Docteur Hadj Bachir Benamar, Ancien Médecin Chef du Service de Psychiatrie du CHU de Tlemcen et ancien responsable de l’enseignement des maladies Psychiatriques à la faculté de Médecine de Tlemce, sera consacrée à la Peau et Psychiatrie
Les maladies cutanées se sont souvent des maladies affichantes.
Toute affection organique réalise chez le sujet malade une blessure narcissique plus ou moins importante. L’habituelle chronicité des maladies cutanées explique aussi la fréquence de l’association d’un épisode dépressif et ou anxieux à une affection cutanée, ainsi que la fréquence de l’altération de la qualité de vie, y compris de l’inobservance.
Ces éléments expliquent combien l’altération de la qualité de la vie ainsi que le retentissement socio-professionnel et psychologique des maladies cutanées sont imprévisibles et souvent non parallèles à la gravité clinique constatée par le dermatologue.
L’habituelle chronicité des maladies cutanées explique aussi la fréquence de l’association d’un épisode dépressif et ou anxieux à une affection cutanée, ainsi que la fréquence de l’altération de la qualité de vie, y compris dans sa dimension sexuelle, et de l’inobservance.
Pour cela, avons-nous invité des experts sur les pathologies psychiatriques et différents spécialistes (Médecine Interne, Oncologie) pour nous faire, d’une part des mises au point et, d’autre part nous donner des conduites pratiques dont le but de faciliter la prise en charge de ces pathologies
.Les remerciements iront aux experts que nous avons sollicité ; je les remercie pour leur extrême disponibilité et par le sérieux sur lequel ils se sont constamment acquittés de leur mission et aussi aux intervenants venus de près ou de loin et à l’assistance qui stimulera et haussera le niveau des débats.
Pr Omar Boudghene Stambouli Président de la 17ème Réunion de Dermatologie Pratique
——————————————————————-
Hommage au Dr. Hadj Brahim Benamar.

Hadj Benamar est né à Tlemcen en 1949 et est rappelé à Dieu en 1993.
Il est issu d’une famille fière de sa modestie.
Ses études furent brillantes. Il commença à Tlemcen, où, attiré par la Biologie et la Médecine. Sa curiosité d’une science vivante, l’attrait de l’Humain, le fit opter brusquement pour les études médicales.
C’est à Alger, qu’il devait entreprendre les études de Psychiatrie au Service du professeur Benmiloud.
– Il dirigea le Service de Psychiatrie du CHU de Tlemcen 1982 à 1993.
Le Docteur Hadj Bachir Benamar était un travailleur infatigable. Très actif, il exerça encore son activité professionnelle jusqu’au moment de son décès.
UN EXEMPLE D’HONNETE ET DE PROBITE :
Par son calme, sa pédagogie, il a su gagner l’estime de tous ceux qui l’entouraient.
Ces conseils étaient utiles et judicieux.
Si ce modeste témoignage est loin de rendre fidèlement la personnalité de l’homme, il a, je crois, le mérite d’être sincère et vrai.
DR HADJ BACHIR BENAMAR. A généreux sourire : il me recevait chaque fois avec un généreux sourire.
L’ENSEIGNEMENT
Le Dr Hadj Bachir Benamar a occupé la fonction de Directeur Adjoint de l’institut des sciences médicales (ISM) de Tlemcen et a été Directeur de l’ISM pendant plusieurs mois à l’époque où notre Institut traversait des moments difficiles.
L’enseignement me disait-il est un acte sacré qui exige foi et dévouement et un esprit de sacrifice sans limite.
Il faut vous mettre à l’esprit que l’intérêt de vos futurs élèves, devra être l’essentiel de vos actions.
Tout doit converger sur eux (les sentiments d’affection).
Il faudra vous ingénier à leur inculquer savoir avec tact, souplesse et persévérance.
RELATIONS HUMAINES ET SOCIETE DES HOMMES :
Il entretenait avec les collègues les plus franches relations.
Ne péchez pas par orgueil, renseignez vous auprès des anciens, de vos ainés etc…
Il s’est généreusement engagé, non seulement au niveau professionnel, mais aussi dans des domaines qui transcendent le métier.
Très attentif envers ses malades. Homme d’une exquise courtoisie. Il a eu un accueil chaleureux, empreint de simplicité.
Parallèlement à ces activités hospitalières, il entreprend des activités
Universitaires en assurant l’Enseignement gradué et post gradué de psychiatrie.
Le Docteur hadj Bachir Benamar à publié quelque travaux avec ses fidèles amis Dermatologues, infectiologues du CHU de Tlemcen. Ses travaux portant sur les MST, rapport avec les toxicomanies et moyens de lutte, travaux présentés lors du deuxième Congrès Mondial sur MST et SIDA en Juin 1986. Il a aussi publié un travail avec ses amis dermatologues un article : Urticaire Chronique :
L’ETIOLOGIE PSYCHOGENE A NE PAS NEGLIGER
– Le Prophète Mohammed, Paix et Salut de Dieu soient sur lui n’a-t-il pas bien dit :
« Que le paradis est sous les talons de vos mères. »
et le Docteur Hadj Bachir Benamar était un symbole d’obéissance envers ses parents et surtout envers sa mère.
Si hadj Benamar est parti, mais son image restera gravée dans les pensées de ceux qui l’ont connu et dans le cœur de ces proches
C’est avec une particulière émotion que nous saluons sa mémoire.

« Oui, nous sommes à Dieu ; oui, et nous retournons vers lui »
(Sourate la vache, Verset 156)
 » إن لله و إن إليه راجعون »
صدق الله العظيم
Pr Omar Boudghene Stambouli
Responsable de l’enseignement des Maladies Cutanées
Faculté de Médecine . Médecin chef du Service de Dermatologie
————————————————————————
Pourquoi Peau Et Psychiatrie ?

La peau, organe visible de la vie de relation, est située à l’interface entre l’individu et les autres

Les maladies cutanées se sont souvent des maladies affichantes.
Toute affection organique réalise chez le sujet malade une blessure narcissique plus ou moins importante. L’habituelle chronicité des maladies cutanées explique aussi la fréquence de l’association d’un épisode dépressif et ou anxieux à une affection cutanée, ainsi que la fréquence de l’altération de la qualité de vie, y compris de l’inobservance.
Ces éléments expliquent combien l’altération de la qualité de la vie ainsi que le retentissement socio-professionnel et psychologique des maladies cutanées sont imprévisibles et souvent non parallèles à la gravité clinique constatée par le dermatologue.

Le dermatologue aide le sujet à se réconcilier avec sa peau, avec son corps.
Cette réconciliation est souvent associée à une réconciliation de ce sujet avec son image de soi et à des retrouvailles avec une estime de soi qu’il croyait perdue.
Malgré tous les efforts déployés par un dermatologue, un sujet de bonne foi ou de mauvaise foi peut ne pas être satisfait par les résultats obtenus.
Certains sujets deviennent très revendicateurs, parfois même sur un mode délirant. Il importe donc que le dermatologue puisse repérer les principales caractéristiques des personnalités paranoïaques (Méfiance injustifiée, hyper sensitivité, apparence de froideur, fierté d’être objectif, rationnel, sans émotions, manque de sens de l’humour, rigidité, refus du compromis, ambition etc…) et ait un correspondant psychiatre. Ce dernier qu’il rencontre ou non le malade, représente une aide précieuse.
Pr Omar Boudghene Stambouli. CHU .

————————————————————————

gadiri mohammed 24 mars 2010

TLEMCEN: Expositions d’Arts Plastiques de Boumerdes "Fragments de Mémoires"

Tlemcen : Expositions d’arts plastiques de Boumerdès « fragments de mémoire ».

Dans le cadre de la semaine culturelle de la wilaya de Boumerdès, une exposition d’arts plastiques est organisée depuis ce lundi à la maison de la culture de Tlemcen.

Dans ce cadre, la vie quotidienne et sociale en Kabylie ‘ les fragments de mémoire’ est une exposition présentée par Tamani Achour autodidacte réalisée par le grain végétale ‘grainographie’ qui est une nouvelle école et c’est le premier qui utilise cette technique de tableaux : scènes de vie, un rôle de vie qui a disparu ( le quotidien, femme, enfant), l’école de la sagesse, la récolte des olives par une nuit pluvieuse Anza ou rite de la sécheresse, la poésie etc. il a participé à différentes expositions au niveau national et à l’étranger.

Une autre exposition de Bettioui Kamel artiste miniaturiste de Boumerdès nous a indiqué que ces travaux portent sur la décoration sur bois ( la baie d’Alger , la façade de la mosquée de Sidi Boumédiène), la miniature ( miroirs…).

Diplômé de l’école supérieure des beaux arts d’Alger, cet artiste a participé depuis l’année 1989 à plusieurs expositions : palais de la culture, Galerie Mohamed Racim, Musée Etienne Dinet de Boussada, centre culturel de Msila, conseil de la nation, galerie cyber café premier mai Alger, consulat de France à Annaba, Ghardaia, Ouargla, salon de Djurdjura Tizi Ouzou etc.
Gadiri Mohammed 22 mars 2010

Syndicat national des forestiers et assimilés: déclaration à l’occasion de la journée de l’arbre

Objet : DECLARATION A L’OCCASION DE LA JOURNEE DE L’ARBRE

La journée de l’arbre que l’on célèbre à coup de battage médiatique de conjoncture, ne peut occulter l’état de dégradation de la Foret algérienne livrée à de multiples facteurs de dégradation aussi bien humains que naturels.
L’avancée effrayante du désert, la destruction effrénée des espaces boisés menacent sérieusement L’équilibre écologique déjà précaire et fragilisé Le patrimoine forestier en tant qu’élément essentiel de l’équilibre écologique et facteur indispensable de toutes les activités rurales constitue fondamentalement le support vital pouvant largement répondre aux exigences d’une population riveraines vivant essentiellement de ressources forestières.
Le couvert forestier subi chaque année de graves atteintes permanentes dues principalement aux incendies, aux défrichements et à toutes sortes de délits causant de sérieuses contraintes a son développement
Les conditions géographiques et climatiques d’une part et les raisons économiques et sociales d’autre part aggravés par la conjoncture difficile qu’a traversé le pays ont constitué des facteurs ayant amplifie outre mesure les phénomènes d’érosion et de désertification
Les déséquilibres qui affectent le milieu naturel ont des conséquences graves, caractérisées, notamment ; par la réduction des terres agricoles, torrentialités et inondations, envasement des barrages et détérioration des voies de communication Corrélativement, la stagnation voire la diminution des revenus des communautés paysannes poussant inexorablement a des mouvements d’exode vers les agglomérations urbaines.Les ressources naturelles sont soumises aussi à une exploitation grave sous forme de concessions non contrôlées, qui finalement aboutissent à des actes de destruction irrémédiables de massifs forestiers,Le taux très faible du couvert végétal, qui malheureusement, reste très en deçà des normes, nous exhorte plus que jamais et prioritairement, à des reboisements intensifs, visant la reconstitution du patrimoine forestier, les énergies et les moyens doivent être mobilisés et engagés sur des actions porteuses dont l’impact réel sur le développement de l’espace forestier serait perceptibles et quantifiable.

Il faut admettre que des efforts financiers considérables sont consentis au profit du développement du secteur forestier et il est permis d’espérer, grâce à l’expression d’une volonté politique réelle et pragmatique, intégrant harmonieusement, les enjeux écologiques, les nécessités sociales et les défis économiques, une prise en charge sérieuse d’une préoccupation d’intérêt national aux répercussions multidimensionnelles. Pour peut que les gestionnaires concernés soient soumis, à, l’obligation de résultats concrets, vérifiables et conformes aux objectifs tracés et aux normes techniques requises.

Le choix des hommes et des femmes compétents et intègres constitue un facteur déterminant dans la réussite et la bonne conduite des programmes de développement, la gestion de la nature, ne peut s’accommoder ou reposer sur l’improvisation, les bilans tronqués et les réalisations fictives, les conséquences de ces errements ne peuvent qu’être catastrophiques pour les générations futures.
Aujourd’hui plus que jamais la conjugaison des efforts de toutes les parties, l’engagement plus soutenu des pouvoirs publics s’imposent pour la sauvegarde et la protection de ce patrimoine national, dont l’importance écologique, économique et sociale n’est plus à démontrer.
L’administration des forets constitue un secteur névralgique au regard de son rôle de protection et du développement du patrimoine faunistique et floristique, de préservation des écosystèmes, de la mise en valeur des terres à vocation forestière, la conservation des sols et la lutte contre la désertification, gagnerait a être renforcée en jouissant de larges pouvoirs et d’une autonomie d’action susceptible de définir des stratégies et une politique sectorielle pertinente et pragmatique, a la hauteur des enjeux et des défis clairement affiches.
Une réorganisation territoriale adaptée aux exigences des actions de proximité, permettant une imbrication des efforts et une meilleure coordination avec les structures administratives locales impliquant nécessairement, le renforcement en moyens humains, matériels et en infrastructures qui font cruellement défaut.

La mise en place d’un établissement publique (EPIC) spécialisé dans les travaux forestiers et la réalisation des programmes de développement viendrait a coup sure combler un sérieux vide né de la dissolution de l’ex Office National des Travaux Forestiers et dont les conséquences de cet acte sont a ce jour durement ressenties.
La réhabilitation et la revalorisation des agents de l’administration des forets longtemps marginalisés, constituent un geste de reconnaissance à l’endroit d’une coopération disciplinée, qui a fait toujours fait preuve de mobilisation et d’engagement en tous lieux et en toutes circonstances.
Le poids de la responsabilité dont sont investis les fonctionnaires des corps spécifiques des forets et des fortes contraintes qu’ils subissent dans l’exercice de leur noble mission, mérite la considération et la protection de l’Etat, entre autres, en guise de priorité, la promulgation urgente du statut particulier ayant fait l’objet d’un large consensus entre l’administration des Forets et le partenaire social.
Le Président Coordinateur National. Takouk Abdelmadjid
SYNDICAT NATIONAL DES FORESTIERS ET DES ASSIMILES
algerienforet@yahoo. N 10/BN/SNFA/10
*****************************
Union Générale des Travailleurs Algériens

النقابــة الوطنيـــة لعمــال الغابــات و التابعيــــــن
SYNDICAT NATIONAL DES FORESTIERS ET DES ASSIMILES

إن الاحتفال بيوم الشجرة المصحوب بتغطية صحفية متميزة ،هو يوم مناسب لإظهار وضعية تدهور الغابات الجزائرية المتعرضة لعدة عوامل مدمرة منها إنسانية وأخرى طبيعية

.

إن الزحف المخيف للتصحر والتدهور المستمر للمساحات الغابية تهدد بجدية التوازن الإيكولوجي الهش الموجود في بلادنا.

إن الثروة الغابية تمثل العنصر الأساسي في التوازن الإيكولوجي وعامل ضروري لكل النشاطات الريفية وتمثل السند الحيوي الذي يستجيب للمتطلبات المعيشية الواسعة لسكان الريف خاصة منها المصادر الغابية.

إن الغطاء النباتي يتعرض سنويا إلى عدة أضرار, الناتجة خاصة عن الحرائق، التعرية وكل أنواع المخالفات التي تسبب عرقلة تنميته.
إن الظروف الجغرافية والمناخية من جهة والأسباب الاقتصادية والاجتماعية من جهة أخرى زادت في تفاقم تدهوره مع تزامنها بالظروف الصعبة التي مرت بها البلاد والتي كونت عوامل زادت في ظاهرة الانجراف والتصحر.

إن الإختلالات التي مست الوسط الطبيعي كانت لها آثار وخيمة تميزت خاصة في تقليص المساحات الزراعية ، الفيضانات، توحل السدود وتدهور الطرق والمنشآت القاعدية.

زيادة على هذا ركود في مدا خيل سكان الريف مؤديًا بذلك حتما إلى النزوح الريفي بإتجاه المدن.
كما نسجل تعرض الموارد الطبيعية إلى الاستغلال المفرط على شكل امتيازات غير مدروسة والتي تؤدي في النهاية إلى تدهور الجبال الغابية التي لا يمكن تعويضها أو استرجاعها مستقبلا.
إن النسبـة الضعيفة للغطاء النباتي والتي للأسف تبقى تحت المستوى المعقول ، تلزمنا إعطاء الأولوية للتشجير المكثف في الوقت الراهن قبل فوات الأوان ، سعيا إلى إعادة تشكيل الثروة الغابية ، وهذا يتطلب تسخير كل الطاقات والوسائل للقيام بعمليات تعطي مكانة حقيقية لتنمية المساحات الغابية الممكن استدراكها بصفة ملموسة .
كما تجدر الإشادة بالمجهودات المالية الضخمة التي سخرت من أجل تطوير قطاع الغابات ويأمل من خلال تصريح بإرادة سياسية حقيقية ، تدمج بانسجام كل الرهانات الإيكولوجية ، الاحتياجات الاجتماعية والتحديات
الاقتصادية مع أخذ بجدية الانشغالات ذات المنفعة الوطنية التي لها انعكاسات متعددة لكي تجبر المسيرين المعنيين لإعطاء نتائج ملموسة ممكن التحقق منها ومطابقتها للأهداف المسطرة والنسب التقنية المطلوبة.
إن اختيار الرجال والنساء الأكفاء و النزهاء يكون عامل حازم في إنجاح وحسن تسيير برامج التنمية.

إن تسيير الطبيعة لا يتلاءم ولا يتركز على التكهنات أو الحصيلة الناقصة و الإنجازات الخيالية، لأن مخلفات هذه الأخطاء نتيجتها لا يمكن أن تكون إلا كارثية عل الأجيال القادمة.
إن تضافر الجهود، اليوم وقبل فوات الأوان لكل الأطراف المعنية ، الالتزام المدعم أكثر من السلطات العمومية أصبح أمر مفروض للحفاظ وحماية هذه الثروة الوطنية ذات أهمية إيكولوجية، اقتصادية واجتماعية.

إن إدارة الغابات تمثل قطاع حساس نظرًا لدورها في حماية وتنمية الثروة الحيوانية والنباتية والمحافظة على الأنظمة البيئية ، واستصلاح الأراضي ذات الطابع الغابي ، والمحافظة على التربة ومكافحة التصحر ، تستحق مزيد من الدعم الحكومي والصلاحيات وكذا ا لاستقلالية في وضع إستراتيجية قطاعية جدية في مستوي الرهانات والتحديات القائمة.

ن الإعادة في التنظيم الإقليمي الملائم لمتطلبات الأنشطة الجوارية ، يسمح بتكاثف الجهود والتنسيق المحكم مع الهياكل الإدارية المحلية، وتدعيم الوسائل البشرية والمادية وكذا الهياكل التي تعرف نقصا حادا .
إن إنشاء مؤسسة عمومية (EPIC) متخصصة في الأشغال الغابية وإنجاز برامج تنموية ، ضروري لسد الفراغ الذي خلفه حل الديوان الوطني للأشغال الغابية والتي بقيت آثاره محسوسة جدًا.
إن إعادة تأهيل وتقويم أعوان إدارة الغابات الذين همشوا منذ مدة طويلة ، يشكل التفاتة طيبة، عرفان وتآزر إتجاه هؤلاء الذين كانوا ومازالوا مجندين ومسخرين في كل مكان وفي جميع الظروف.
إن المسؤولية التي ألقيت على عاتق موظفي سلك الغابات وكثرة الضغوطات التي يتعرضون لها خلال قيامهم بمهمتهم النبيلة ، يستحقون كل التقدير والحماية و الدعم من طرف الدولة و علا رأس الأولويات إصدار القانون الاساسى الخاص بالأسلاك النوعية التابعة لإدارة الغابات كما تمت المصادقة عليه من طرف الإدارة و الشريك الاجتماعي .
رئيس النقابة الوطنية لعمال الغابات و التابعين

عبد المجيد طكوك

Tlemcen: la semaine culturelle de la wilaya de Boumerdes

Tlemcen : la semaine culturelle de Boumerdes.
La semaine culturelle de la wilaya de Boumerdes a été ouverte ce lundi 22 mars 2009 à la maison de la culture par le président de l’Apw en présence du directeur de la direction de la culture de Boumerdes et de Tlemcen, du directeur de la maison de la culture, des élus locaux et des artistes.
Cette semaine sera clôturée le 28 mars prochain selon le programme.
Lundi 22 mars 2010 : ouverture à 16 heures par la visite d’expositions des stands, présentation des poètes Ali Ferhat et Hayat Beouarid ( ah ! si c’était), le groupe folklorique Tiziri, le groupe el wissal du chant religeux , groupe de musique de Abdelaziz Benzina.
Mardi 23 mars 2010 : Théatre pour enfants et jeux au foyer culturel Ibn Badis de Nédroma et soirée poétique avec l’association El Mouahidia.
Mercredi 24 mars 2010 : à 16 h :présentation d’un film à la maison de la culture de Tlemcen, à 16 h : soirée poétique à la radio locale, à 19 h :une soirée à Maghnia.
Jeudi 25 mars 2010 : Visite touristique ville de Tlemcen.
Vendredi 26 mars 2010 : à 15h : théâtre pour adultes, à 19 h : une soirée à Sebra.
Samedi 27 mars 2010 : à 19h une soirée à Ain Fézza, à 16 h : présentation d’un film.
Dimanche 28 mars 2010 : à 16 h : clôture de la semaine à la maison de la culture Tlemcen.
Le directeur de la culture de Boumerdes Khaldi Mokhtar dira : je suis heureux de me trouver dans la capitale des Zianides pour la semaine culturelle de notre wilaya avec la présence d’une soixantaine d’artistes (poètes, groupe de théâtre pour enfants et adultes et de musique, la magie, arts plastiques, expositions du romancier Rachid Mimouni né le 20 novembre 1945 et décédé le 12 février 1995, sculpteur, exposants de stands, restauration de la Casbah de Déllys – mesure d’urgence- …) pour présenter notre patrimoine culture qui est riche et varié dans tous les secteurs.
Nous présenterons notre richesse artistique à la maison de la culture,à Nédroma, à Maghnia, Sebra et Ain Fézza et aussi nous aurons l’occasion d’une visite touristique au chef lieu de wilaya. Nous sommes heureux de nous trouver dans cette wilaya et l’accueil a été chaleureux par la population et également les autorités locales

Gadiri mohammed. 22 mars 2010

Tlemcen: la journée mondiale de l’arbre

La journée mondiale de l’arbre a été célébrée à travers les communes de la wilaya de Tlemcen par la plantation d’arbres forestiers au sein des établissements scolaires, au parc national, à la réserve de chasse de Moutas.
Aussi, une exposition a été organisée au parc national par la conservation des forets et des structures sous tutelle. une conférence donnée par le Dr. Baghli en présence des forestiers, des jeunes scouts et élèves scalarisés
et également un match de football s’est déroulé au stade de birouana qui s’est soldé par la victoire du club de la conservation des forets contre la parc national ( 4 buts à un ).
gadiri

tlemcen: les activités de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme

Tlemcen : ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme.

Dix militants du bureau de la wilaya de Tlemcen seront présents au troisième congrès de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme ( LADDH) prévu les 25 et 26 mars prochain à Alger a-t-on appris auprès de Hammoudi le secrétaire de wilaya.

Il a souligné dans le cadre de ses activités que des sections ont été installées nortamment à Tlemcen,Maghnia, Ghazaouet, Sebdou et à Sidi Mechhoum (Hammam Boughrara) pour l’élargissement de ses structures dans la région et pour une représentativité qualitative.

Aussi, il a ajouté que des tables rondes et de journées d’études ont été tenues avec la corporation des avocats et les correspondants de presse sur le militantisme et la relation avec les structures des droits de l’homme.

Il soulignera que la participation du citoyen dans le développement durable est primordiale, de la transparence budgétaire, et la mal répartition des deniers publics.

gadiri mohammed.
—————————
Le programme: la LADDH va tenir son 3ème congrès ordinaire conformément à ses statuts le 25 et 26 mars 2010 à Zéralda. 150 délégués représentants 34 wilayas, ainsi que l’immigration sont attendus pour participer à ce grand rendez vous qui s’inscrit dans le slogan « agissons ensemble pour la levée de l’état d’urgence »
mercredi 24 mars 2010 18h arrivées des premiers délégués et des invités étrangers, 20 h ouverture des inscriptions.
jeudi 24 mars 2010: 8h-9h poursuite de l’accueil et des inscriptions, 09h-10h accueil des invités et accréditation de la presse.10h-11h30: cérémonie d’ouverture du congrés, 11h-12h: collation. 12h-13h: installation du bureau du congrés, présentation, adoption du bilan moral et financier du comité directeur sortant. 13h30-14h30 déjeuner. 14h30-15h installation des quatres commissions de travail.15h travaux en ateliers. 15h-16h30 1ère conférence débat’ pour un Maghreb des droits de l’homme’ouverte au public. 16h30: pause. 17h-18h 2ème conférence débat ‘la levée de l’état d’urgence’: une urgence nationale ouverte au public. 18h-19h30: présentation des rapports des commissions. 20h diner. 21h 3ème conférence débat ‘ les droits économiques sociaux et culturels en débat’ ouverte au public. vendredi 26 mars 2010. 9h reprise des travaux.9h-1030 adoption des statuts de la laddh. 10h-11h pause. 11h12h30 élection des instances de laddh. 12h30 13h cloture. 14h30 point de presse.

Tlemcen: des localités concernés par l’alimentation en gaz de ville

Programme Hauts plateaux 201.
Tlemcen: 18 localités concernées par le réseau de gaz de ville.

Dix huit localités de la wilaya de Tlemcen sont concernés par l’alimentation en gaz de ville dans le cadre du programme des hauts plateaux de l’année 2010 a t’on appris auprés de Mme Gaouar chargée de la cellule de communication à la société de distribution de l’électricité et du gaz ( Sonelgaz) Tlemcen.

En effet, il s’agit de Ain Ghoraba, Zahra Tléta Diar Laarab, Béni Bahdel, Fahs plus Khémis, Sidi Djilali, Bouihi, El Abed, Béniane, Merbah, Ain Yesser, El Gor, Kotaibat plus Kebarta, et aussi l’extension de Sebdou, Habalat plus Echih, Tébouda, Dermame, Belhadji Boucif( El Aricha), Ain Sefa.

Pour l’alimentation de ces localités, il est prévu 268 kms de longueur du réseau de distribution( LRD KM) pour 11.967 foyers avec un coût global de 8443MDA a t’elle ajoutée.

Il est à rappeler que plusieurs localités de la wilaya ont bénéficié du gaz de ville au cours de l’année écoulée et des éfforts sont menés toujours vers d’autres localités.

gadiri mohammed

hammam boughrara: saisie de 120 chardonnerets élégants.

Maghnia : Saisie de 120 chardonnerets élégants à Hammam Boughrara.
La brigade de la gendarmerie nationale de Hammam Boughrara ( daira de Maghnia) a saise au cours de cette semaine 120 chardonnerets élégants dans un véhicule touristique de marque renault immatriculé à El Harrach Alger.
Ces oiseaux ont été relâchés dans la nature à Bled Chahba Hammam Boughrara en présence d’une commission technique.
Rappelons que les chardonnerets sont protégés par la loi.
gadiri mohammed. 10 mars 2010

Tlemcen: la qualité de l’eau dans l’industrie ‘rencontre débats’ ABH-OCC

Tlemcen : La qualité de l’eau dans l’industrie ‘rencontre débats’.
La direction de l’agence de Bassin Oranie Chott Chergui a organisée avec la direction de l’hydraulique de wilaya une rencontre débats sur ‘la qualité de l’eau dans l’industrie’ ce lundi au parc national plateau de Lalla Setti Tlemcen, en présence des autorités locales, des responsables de l’hydraulique, des eaux, de l’environnement, chef de daira.
Dans ce cadre, Mr. A Benzeguir, le directeur général de l’agence a présenté une communication sur la région hydrographique Oranie Chott Chergui qui s’étend sur une superficie de 77.251 km2 et regroupe les bassins versants côtiers oranais : 5831 km2, Chott Chergui :49704 km2, la Tafna : 7245 km2, Macta avec 14.389 km2. Elle est limité au nord par la méditerranée, à l’est par la région hydrographique « Cheliff-Zahrez », au sud par la région hydrographique « Sahara » et à l’ouest par le Maroc et s’étend sur 11 wilaya dont cinq wilayas sont couvertes en totalité : Oran, Tlemcen, Ain Temouchent, Sidi Bel Abbés et Saida, et six autres wilayas couvertes partiellement : Mascara, Mostaganem, Naama, Tiaret, El Bayadh et Laghouat.
La capacité totale de mobilisation des barrages qui est de 605,28 Hm3 (dernier levé de 2004) est destinée en grande partie à l’alimentation en eau potable et ce compte tenu de la situation hydrique de la région (la plupart de ces barrages sont initialement à vocation agricole qui se sont réaffectés pour l’Aep pour faire face à la sécheresse).
Les ressources en eau mobilisées par les retenues collinaires sont relativement faibles. Dans la réalité, de nouvelles retenues sont réalisées mais la plus s’envase ou se détériore et deviennent inexploitables. Par contre, les potentialités en eaux souterraines des nappes ont été calculés par Aht-Group en collaboration avec l’Anrh dans le cadre du plan régionale de l’eau (évaluées à 375 Hm3/an), puis par l’Abh-Occ, en introduisant la nouvelle valeur de la pluviométrie actualisée jusqu’à 2002 (1965-2002), par la méthode pluie/infiltration (évaluée à 320,77 Hm3/an).
Pour le volume des eaux usées de la région hydrographique est évalué à 139Hm3/an (situation 2008) déversé en majorité dans les bassins versants. Le volume d’eau usée épurée est évalué à 61Hm3/an soit 44% du volume d’eau rejeté. Les eaux industrielles sont évaluées à peu prés à 10 Hm3/an.
Pour le dessalement, durant ces dernières années, l’offre en eau s’est progressivement réduite dans toutes ses dimensions et dans les régions du pays. Plusieurs facteurs ont contribué à la raréfaction de cette ressource avec la baisse de la pluviométrie. La région de l’Oranie a bénéficié de plusieurs stations de dessalement qui sont fonctionnels (Kahrama, Ghazaouet, Bousfer, Ain Turk, Chatt El Ward, Bouzedjar, plage El Hillal : 200.000m3/jour, et d’autres dont la réalisation est en cours (Mactaa : 500.000 m3/j, Chéliff Plage : 200.000 m3/jour, Honaine : 200.000 m3/j et Souk Tleta : 200.000 m3/j).
La population de la région dénombrée en 1998 comptait 4.370.994 habitants est éstimée en 2008 à 5.464.643 habitants. La demande totale en eau s’élève à 278Hm3/an en 2008. La demande en eau pour la grande industrie est estimée à 62,43 Hm3/an en 2008 et les superficies irriguées évaluées par le secteur de l’agriculture représentent globalement 97.079 ha et consomment 596 millions de m3//an environ a conclu.
De son côté Mme Souci Mokhtaria a présentée une communication sur le plan directeur d’aménagement des ressources en eau ou l’agence a entamé l’élaboration de ce plan par l’intégration d’un module de qualité qui permet d’analyser les choix d’affectation de la ressource en fonction de sa qualité.
Un autre thème sur’ l’eau vecteur de l’économie et de l’environnement ‘a été présenté par Ousuna Alejandro directeur commercial de la société de l’eau et de l’assainissement d’Oran dira qu’après une prise de conscience quant au rôle important dans le processus industriel, cette société a ouvert des chantiers pour garantir trois objectifs : garantir la continuité du servir, la qualité des rejets et la gestion de l’épuration des eaux usées.
Aussi Chouikh Amer de l’office nationale de l’assainissement Alger a situé ‘le traitement préconisés des effluents industriels’ sur les dispositifs réglementaires et paramètres limites des rejets industriels dans les milieux naturels et les réseaux d’assainissement, les déversements interdits, le processus élémentaire pour le traitement des eaux, coagulation floculation, shémas types des processus d’épuration, processus industriels et traitements des effluents, assistance aux unités industrielles.
Quant à Mme Mekharbache Nadia ‘ la qualité de l’eau dans la région’ elle a développée les principales causes de pollution dont : la contamination par les nitrates et les produits phytosanitaires, la contamination microbienne de certaines nappes peu profondes en relation avec les effluents d’eaux usées (fuites dans les réseaux d’assainissement, fosses septiques..) etc, quelques moyens à mettre en œuvre pour améliorer la qualité de l’eau, lancer les nouvelles techniques d’analyse, mettre en place des périmètres de protection qualitatifs, installer des stations d’épuration en amont des barrages, réutiliser les eaux épurées pour l’irrigation ( cas de l’important volume des eaux usées épurées à partir de la Station de Magnia qui se déverse dans l’oued déjà pollué), un programme d’amélioration du réseau de mesures de la qualité.
‘Les dispositions réglementaires relatives à la protection des eaux souterraines contre les rejets industriels ‘ a été également le thème présenté par Hassani de l’université d’Oran et ‘ l’utilisation des canalisations en Pvc dans les rejets industriels ‘ par Houari kamel ingénieur hydro irrigation.
Pour cette journée présidée par le directeur de l’hydraulique de la wilaya, qui a regroupé les industriels et partenaires, avec les débats a cerné tous les problèmes rencontrés en matière d’eaux usées, épurées ou pas, ce qu’il faudrait faire à l’avenir, la sensibilisation de la préservation de la qualité de l’eau, l’unicité de la ressource, la concertation à tous les niveaux, l’économie dont la priorité est accordée à la lutte contre les fuites et le gaspillage, la réhabilitation des réseaux, l’usage rationnel de l’eau, la systématisation du comptage, la protection et préservation une condition déterminante pour l’équilibre écologique, l’eau qui est un patrimoine collectif est l’affaire de tous.
Pour les travaux de l’atelier sur les recommandations, les participants ont souligné la mise en place de laboratoires agrées par l’Etat avec pour le rôle de contrôles et répression dotés de moyens, mettre en place des brigades pour contrôler et vérifier les unités (environnement, commerces…), de l’harmonisation des textes, application des textes, utilisation des eaux par ceux qui ne disposent pas d’autorisations.
gadiri mohammed 15 mars 2010