Tlemcen: la journée nationale du chahid

la journée nationale du chahid est célébrée comme chaque année, le 18 février, par le dépot de gerbes de fleurs à la cimetière des chouhadas, une rencontre symbolique avec des allocutions et une réception…parfois avec des expositions photos, de tables rondes ou des communications qui sont présentées sur l’importance de cette journée.
Et puis, le lendemain, cette journée est oubliée et il faudrait attendre l’année suivante pour une autre célébration analogue… et c’est tout.
La lettre du Chahid est t’elle appliquée comme elle a été dictée..? c’est une question qui reste sans réponse…!.
La loi du moudjahid et du chahid élaborée en avril 1999 n’est entrée en application qu’une décennie aprés (en avril 2008 par une circulaire interministérielle uniquement pour quelques articles de la LOI) Dix ans aprés.. c’est toute une vie qui est passée…
Alors, les enfants de Chouhadas…ont attendu beaucoup pour une application éffective mais…qui les entend…
les Chouhadas sont morts pour un principe, pour une Algérie indépendante, prospère et développée et que tous ses enfants vivent dans l’équité, avec une justice sociale, la démocratie.. et beaucoup plus.
gadiri mohammed le 18 février 2010

Publicités

2 réflexions sur « Tlemcen: la journée nationale du chahid »

  1. Je ne sais pas pourquoi quand en parle de la loi relative au moudjahid et au chahid en vise uniquement les articles en relation avec les pensions, cette loi contient aussi une partie relatif à l’action social et une autre qui a une importance considérable qui est le patrimoine.
    On est fières de nos martyres, on est fières des moudjahidine, mais aussi nous aimons l’algérie est nous souhaitions que l’effort de l’état sera consacré entièrement au développement du payé.

    J'aime

  2. parler de la pension n’est pas un mal en soit, c’est légitime et legal aux yeux de la loi, ce n’est ps une forme revendicative comme le font les autres syndicats qui sortent dans les rues. C’est un droit et un droit ne s’arrache pas, il s’aquiert, cela d’une part, d’autre part, les enfants de chouhada en général, sont denaturés par une administration corrompue et à la solde d’opportunistes qui se partage le bien algérie pendant que nous nous réjouissons des restes….aujourd’hui encore nous sommes toujours au point de départ de 1962 avec notre fièrté, notre honneur et notre dignité, nous avons la tete pleine mais les mains et les poches vides…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s