Tlemcen: conférence sur la grippe: ennemie intime.

Tlemcen : La grippe ennemie intime
.La grippe ennemie intime est le thème d’une conférence présentée par claude Hannoun professeur honoraire à l’Institut Pasteur de Paris ce dimanche à la faculté de médecine de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen, en présence des étudiants, Pr. Berber doyen de la faculté, du directeur du centre culturel français Sylvain Treuil.
Dans son intervention, ce spécialiste de la virologie dira que je suis heureux d’être parmi vous et c’est un honneur pour moi de présenter cette communication sur un sujet qui a été le plus traité par les médias et faisaient la une de beaucoup de journaux et de télévisions dans le monde et beaucoup de choses ont été dites.
C’est une maladie la plus banale qui est spectaculaire. La grippe c’est un fléau familier ( par une infection inapparente, grippe bénigne relève des maladies avec de sérieuses complications, hospitalisations, des formes foudroyants, mortelles). C’est un ennemie intime et le responsable est un virus qui est bien connu, sa structure, sa génome et les saisons de la grippe dira t’il. Pour les complications, c’est la décompensation de la maladie chronique, cardiaques, rénales, pulmonaires, métaboliques,la surinfection ( pneumonie bactérienne).
Les objectifs de la vaccination anti-grippales est de prévenir la maladie.
Pour les grandes pandémies du 20ème siècle, il y a eu en 1918 la grippe Espagnole H1 N1,diphasique, rapide et catastrophique, Asiatique en 1951 avec la H2N2 : monophasique, forte, rapide, Honk Kong en 1968la H3N2 : bitriphasique, lente, modérée etc. Les pandémies expliquera t’il ça peuvent être lentes ou rapides.
Il y a différentes formes de contamination de la grippe.
L’épisode H5N1, épizootie aviaire avec diffusion lente, contamination humaine exceptionnelle, cliniquement très sévère,le vaccin pandémique, l’épisode H1N1 d’origine porcine complexe, diffusion très rapide, virulence faible, cibles inhabituelles.
Au monde, il y a eu 15000 morts, avec 257 morts en France et 57 morts en Algérie à la date du 13 janvier dernier.
Il ajoutera que la pandémie de la grippe n’est pas si alarmante qu’on le disait auparavant.
Combattre le virus de la grippe, ce professeur en a fait une
affaire personnelle.
Sa famille est marquée par les ravages de la grippe espagnole de 1918 ; son oncle succombe à cet épisode infectieux le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité, qui fit en moins d’un an plus de 20 millions de victimes dans le monde. En 1945, il entre à l’Institut Pasteur.
Il identifie deux ans plus tard, pour la première fois en France, la souche du virus permettant d’élaborer un vaccin efficace.
En chercheur infatigable, riche de ses 60 années de recherche sur la grippe, il revient dans cette conférence sur les progrès de ces dernières années dans le domaine de la connaissance du virus, des techniques de fabrication des vaccins et de la découverte des antiviraux qui facilitent aujourd’hui son traitement médical. Il décrypte avec sang-froid et pragmatisme l’inquiétante « grippe de 2009 », ses risques potentiels et ses dangers réels.
Au cours du débat, différentes questions ont été posée sur la vaccination, l’origine du virus, ce que pensent les scientifiques et les politiques de cette médiatisation, de la contagion et virulence du virus, les conséquences sur les vaccins, la réticence, les pandémies récentes, la structure, les coûts induits etc.

Gadiri mohammed. 24.01.2010
le Pr Claude Hannoun.
Professeur Honoraire à l’Institut Pasteur. Virologiste, épidémiologiste et enseignant.
Les domaines principaux abordés ont été l’étude virologique et épidémiologique des arbovirus (fièvre jaune, West Nile, encéphalite à tiques) et des grippes humaines et animales, les études relatives à la surveillance nationale et internationale de cette dernière maladie et les recherches concernant les vaccins et les antiviraux.
Ces recherches portaient sur la structure du virus, ses effets pathogènes, l’efficacité des vaccins, des adjuvants de l’immunité, les vaccins préparés sur des cultures cellulaires et l’établissement de réseaux de surveillance et d’alerte précoce des infections respiratoires virales. Source : CCF TLEMCEN.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s