TLEMCEN: Le Cross "Chahid" Chelda Boulenouar de Chétouane.

prés de 1000 athlètes ont participé au cross annuel Chahid Chelda Boulenouar ce samedi 30 janvier 2009 à Chétouane, en présence du wali, des autorités locales, des résponsables du sport, de la fédération nationale, la ligue etc.
l’organisation a été excellente selon les techniciens. Soulignons aussi la participation des athlètes Marocains.
LES RESULTATS TECHNIQUES :
minimes filles 2180 m.
Boutebal Rekia Tiaret.
Tabissi Ikram Chlef
Lazreg Faiza Chlef.
Minimes garçons 2180 mètres.
Mahsali Djamel Ain Défla.
El Hannachi Nabil Crom.
Zourikal Youcef Crom.
Cadets 4110 mètres.
Daris Sara Tiaret.
Bellil Fatma Tiaret
Cheklda Yamina
Cadets Garçons 5522 mètres.
El Djallal Amine Sidi Chahmi
Hadjlaoui Abdelkader.
Hassan Mohammed.
Juniors Garçons 7452 mètres.
Chouaf Amine Ouled Mimoun
Zergui Saddam.
Ferkouk Halim.
Juniors Séniors Filles 5522 mètres.
Sahli Bouchra Maroc.
Belfakir Malika Maroc
Yahi Nawel Ain Défla.
Séniors Garçons 10080 mètres.
Aggoun Khadir
Abboud Rabah équipe militaire.
Mayout Mounir équipe militaire.
gadiri mohammed 30 janvier 2010

TLEMCEN: LA RESTITUTION DU PALAIS ROYAL (Fouilles Archéologiques).

-fouilles archéologiques-

Tlemcen: la restitution du palais royal.

Des fouilles archéologiques sont menées au site historique du Méchouar par une équipe multidisciplinaire du centre national de recherche archéologique ( archéologues, architectes, numismes, topographes, topographes, informaticiens, photographes, dessinateurs, étudiants universitaires) a t’on appris auprés de Drias Lakhdar directeur des fouilles et inspecteur du patrimoine au ministère de la culture.

Des couches archéologiques de la période Zianide, Ottomane, Emir Abdelkader, et coloniale ont été trouvés au premier bâtiment du bâtiment royal a t’il ajouté.

Les premiers résultats seront connus au cours de la semaine prochaine.

Aussi, le batiment limitrophe est construit au dessous du site .Cette recherche archéologique est intéresante à plus d’un titre et que l’histoire de l’Algérie est cachée lâ sous les batiments qui se trouvent à coté des fouilles.

Puis, aprés, il y aura la restauration de la restitution du palais royal.

Ensuite, cette équipe de fouilles se rendra au site de Mansourah ou il est prévu la réalisation du théâtre de verdure et à Agadir.
gadiri mohammed

Tlemcen: célébration de la journée internationale de la douane

la journée internationale de la douane a été marquée par des portes ouvertes ce mardi à la maison de la culture en présence du directeur régional, du secretaire général de la wilaya, du procureur général, des autorités locales civiles et militaires.
au cours de cette journée, les cadres de ce secteur stratégique ont présenté aux visiteurs les missions dévolues, notamment fiscales, économiques, de sécurité, à la prise de décision, une douane ouverte sur le monde, la nouvelle approche dont l’objectif est de se mettre au diapason des évolutions tant bien nationales qu’internationale à l’intégration dans le processus de l’éxécution de ses missions quatre dimensions à savoir: la quête permanente de l’éfficacité professionelle ( institution des contrats de performance), la recherche permanente d’énergies innovantes ( créatrices) en vue de les mettre à contribution, l’équité et l’impartialité des décisions, la promotion de l’étique professionelle. Et aussi le champ d’application de la loi douanière, le rayon des douanes qui comprend une zone maritime et terrestre, les zones franches, la formation.
En plus de ces missions, le bilan de l’année 2009 a été positif selon le directeur régional.
Dans ce cadre, dans la circonscription de Maghnia, 802,255 kgrs de kif traité ont été saisis l’année écoulée, aussi 569 véhicules etc.Dans la région de Ghazaouet, il a été saisi au mois de octobre une plante de kif hachich d’un poids de 3,390 kgr( et d’autres marchandises ).
Par ailleurs, la brigade régionale de lutte contre le trafic des stupéfiants a saisi divers marchandises ( cigaretttes, autres) pour une amende globale s’élevant à 417.819,210,00 da.
D’autres bilans chiffrées des wilaya de Ain Témouchent, Sidi Bel Abbes et de Tlemcen avec des photos étaient exposés.
Dans ce cadre, et à cette occasion une cérémonie de remise des diplômes pour la promotion de dix neuf agents de différents corps pour des postes supérieurs a été organisée à la salle de conférence dans une atmosphère conviviale et festive. Nos félicitations à ces agents au cours de cette journée internationale de la douane
gadiri mohammed. 26 janvier 2010

TLEMCEN: la Ministre de Culture Mme Khalida Toumi Visite les Projets Culturels

La ministre de la culture Mme Khalida Toumi a présidé ce lundi 25 janvier 2010 une séance de travail au siège du cabinet de la wilaya avec le Wali de Tlemcen les cadres centraux de son secteur, les députés, les services techniques de la wilaya ( direction du logement et des équipements publics,direction de la culture, direction des affaires religieuses,direction de la construction …) dans le cadre de la préparation de Tlemcen, capitale de la culture Islamique en 2011.
Le wali de Tlemcen Nouri Abdelouaheb dans son intervention a présenté la situation des travaux de projets culturels en cours de réalisation, ou en projets ( théatre de verdure, extension du musée, la vieille ville etc). il dira nous n’avons pas le droit de tergiverser, de multiplier les entreprises de réalisations pour l’achèvement des travaux selon les délais impartis, la coordination entre les services, de veiller à ce que nous ferons avec parcimonie, d’accorder un interet particulier à cet évènement qui honore notre pays et c’est un rendez vous exceptionnel.
il ajoutera que la préparation se fera dans le strict respect de la transparence la plus totale, il y a de la volonté pour le succés de cet évènement
Quant à la ministre de la culture, Mme Khalida Toumi a été satisfaite de ce qui a été fait par la wilaya, du suivi des opérations en cours, et c’est une occasion pour Tlemcen d’avoir des infrastructures pour cette année et c’est un défi à relever et un engagement de l’Algérie d’un ensemble auquel elle appartient.
Il y a un programme qui est établi par la commission nationale présidée par Chef du Gouvernement et je suis fière d’être l’ouvrière de la République et je me considère comme Tlemcenienne et je sers cette capitale Islamique qui est Tlemcen en 2010, car, l’enjeu est international.
Les cadres du secteur de la culture et autres sont trés motivés pour ce projet et c’est un rendez vous à ne pas rater a t’elle ajoutée.
un délai d’une semaine a été donnée pour le lancement d’autres travaux dés l’achèvement des études et de fouilles pour la restitution du palais royal.
Un débat a été instauré entre les différents secteurs impliqués dans la réalisation de ce programme, les chargés d’études , entreprises,pour mettre au point ce qui a été réalisé, de ce qui reste à faire, les problèmes rencontrés sur le terrain et des décisions ont été prises dans ce sens.
Rappelons que la ministre a visité les travaux de fouilles au palais du Méchouar, le pas de la culture de Mansourah, une bibliothèque de wilaya pour la lecture publique plus une galerie d’exposition, le théatre de verdure, le projet de réalisation d’un centre d’études andalouses, extension du musée.
gadiri mohammed 25 janvier 2009

Tlemcen: conférence sur la grippe: ennemie intime.

Tlemcen : La grippe ennemie intime
.La grippe ennemie intime est le thème d’une conférence présentée par claude Hannoun professeur honoraire à l’Institut Pasteur de Paris ce dimanche à la faculté de médecine de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen, en présence des étudiants, Pr. Berber doyen de la faculté, du directeur du centre culturel français Sylvain Treuil.
Dans son intervention, ce spécialiste de la virologie dira que je suis heureux d’être parmi vous et c’est un honneur pour moi de présenter cette communication sur un sujet qui a été le plus traité par les médias et faisaient la une de beaucoup de journaux et de télévisions dans le monde et beaucoup de choses ont été dites.
C’est une maladie la plus banale qui est spectaculaire. La grippe c’est un fléau familier ( par une infection inapparente, grippe bénigne relève des maladies avec de sérieuses complications, hospitalisations, des formes foudroyants, mortelles). C’est un ennemie intime et le responsable est un virus qui est bien connu, sa structure, sa génome et les saisons de la grippe dira t’il. Pour les complications, c’est la décompensation de la maladie chronique, cardiaques, rénales, pulmonaires, métaboliques,la surinfection ( pneumonie bactérienne).
Les objectifs de la vaccination anti-grippales est de prévenir la maladie.
Pour les grandes pandémies du 20ème siècle, il y a eu en 1918 la grippe Espagnole H1 N1,diphasique, rapide et catastrophique, Asiatique en 1951 avec la H2N2 : monophasique, forte, rapide, Honk Kong en 1968la H3N2 : bitriphasique, lente, modérée etc. Les pandémies expliquera t’il ça peuvent être lentes ou rapides.
Il y a différentes formes de contamination de la grippe.
L’épisode H5N1, épizootie aviaire avec diffusion lente, contamination humaine exceptionnelle, cliniquement très sévère,le vaccin pandémique, l’épisode H1N1 d’origine porcine complexe, diffusion très rapide, virulence faible, cibles inhabituelles.
Au monde, il y a eu 15000 morts, avec 257 morts en France et 57 morts en Algérie à la date du 13 janvier dernier.
Il ajoutera que la pandémie de la grippe n’est pas si alarmante qu’on le disait auparavant.
Combattre le virus de la grippe, ce professeur en a fait une
affaire personnelle.
Sa famille est marquée par les ravages de la grippe espagnole de 1918 ; son oncle succombe à cet épisode infectieux le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité, qui fit en moins d’un an plus de 20 millions de victimes dans le monde. En 1945, il entre à l’Institut Pasteur.
Il identifie deux ans plus tard, pour la première fois en France, la souche du virus permettant d’élaborer un vaccin efficace.
En chercheur infatigable, riche de ses 60 années de recherche sur la grippe, il revient dans cette conférence sur les progrès de ces dernières années dans le domaine de la connaissance du virus, des techniques de fabrication des vaccins et de la découverte des antiviraux qui facilitent aujourd’hui son traitement médical. Il décrypte avec sang-froid et pragmatisme l’inquiétante « grippe de 2009 », ses risques potentiels et ses dangers réels.
Au cours du débat, différentes questions ont été posée sur la vaccination, l’origine du virus, ce que pensent les scientifiques et les politiques de cette médiatisation, de la contagion et virulence du virus, les conséquences sur les vaccins, la réticence, les pandémies récentes, la structure, les coûts induits etc.

Gadiri mohammed. 24.01.2010
le Pr Claude Hannoun.
Professeur Honoraire à l’Institut Pasteur. Virologiste, épidémiologiste et enseignant.
Les domaines principaux abordés ont été l’étude virologique et épidémiologique des arbovirus (fièvre jaune, West Nile, encéphalite à tiques) et des grippes humaines et animales, les études relatives à la surveillance nationale et internationale de cette dernière maladie et les recherches concernant les vaccins et les antiviraux.
Ces recherches portaient sur la structure du virus, ses effets pathogènes, l’efficacité des vaccins, des adjuvants de l’immunité, les vaccins préparés sur des cultures cellulaires et l’établissement de réseaux de surveillance et d’alerte précoce des infections respiratoires virales. Source : CCF TLEMCEN.

Son excellence Seif El Islam El Gueddafi en visite à Tlemcen

Son excellence Seil El-Islam El-Gueddafi, président de la fondation “El-Gueddafi pour les associations caritatives et le développement visitera la wilaya de Tlemcen au cours des journées du jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 janvier 2009.
En effet, a son arrivée à l’aéroport international Messali Hadj Zénata, Tlemcen, il sera acceuilli par le Président du conseil de la nation Abdelkader Bensalah, du wali de Tlemcen, des autorités civiles et militaires.
Au cours de son séjour à Tlemcen, il visitera la grotte de Béni Add située à Ain Fézza, Sidi Boumédiene, le palais du Méchouar, le minaret de Mansourah, la réserve de chasse de Moutas etc.
gadiri mohammed 21.01.2010

Tlemcen : deuxième session de discussions On line d’une classe virtuelle.

Tlemcen : Des discussions On line dans le cadre d’une classe virtuelle
Pour la session de Printemps 2010 qui s’étalera du 20 Janvier jusqu’au 17 Mai 2010 , un appel à candidatures du projet global virtual classroom ( GVC) université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen – East Carolina University a été lancé et les étudiants de l’université de Tlemcen ayant un niveau intermédiaire en langue anglaise ( parlé et écrit ) intéressés sont invités à se présenter au centre de téléenseignement ( CTE) pôle de Chétouane pour effectuer un test de pré-requis.
C’est un programme d’échanges culturels sur plusieurs thèmes, ce sont des discussions On line dans le cadre d’une classe virtuelle.
Soulignons qu’une première session a été organisée par ce centre de téléenseignement Dr. Kara Terki Chafik, qui dispose de moyens sophistiqués et d’un système de visioconférence.
gadiri

Tlemcen : exposition Kalimat au centre culturel Français

Tlemcen: Exposition Kalimat au centre culturel français.

l’exposition « kalimat » visages, paysages et gribouillages réalisation d’Alis est ouverte au centre culturel Français de Tlemcen depuis la semaine écoulée et ce pour une durée de 10 jours a t’on appris auprés d’un responsable de cette structure.

En effet, tout ce qui est présenté dans l’espace d’exposition a en quelque sorte été « écrit », c’est-à-dire inscrit sur le papier à la manière de l’écriture, avant d’être donné à voir ‘ donné en spectacle ’ Le visiteur ‘ spectateur ’ de cette « pièce de théâtre » en écriture arabe est invité à circuler librement dans un espace dans lequel sont présentés trois états du trait intitulés visages, paysages et gribouillages.

Ces trois états d’un tracé manuel font tous référence à l’écriture : c’est-à-dire à l’échelle à laquelle les mots arabes sont usuellement tracés à la main sur une feuille de papier. Tous les tracés (dessins) présentés sont grossis dans la proportion suivante : le mot écrit (1 cm de haut maximum) est porté à la dimension d’un portrait (30 cm) soit un grossissement linéaire de 3 000 % et un grossissement en superficie de 90000 %. Les deux autres types de tracés subissent le même type de grossissement : les gribouillages passent ainsi de 2 cm à 60 cm et les paysages de 10 à 300 cm environ.

Cette simple (et énorme) amplification du tracé écrit donne d’abord à voir l’énergie qui émane du tracé de l’écriture.

Si l’on prend le tracé des visages, à première vue, de dos, pour un spectateur en langue arabe, il s’agit de mots, « graphiés » de manière très conventionnelle. A première vue, pour un spectateur de langue occidentale, il s’agit des traits de visages rapidement jetés sur le papier, presque caricaturaux…

Un second temps, fruit d’un effort d’attention, est nécessaire pour entrevoir autre chose, pour inverser le rapport premier at ‘on appris aussi.

gadiri.

Tlemcen: les 4ème olympiades des métiers ( CFPA)

Les quatrièmes olympiades des métiers, phase locale, se déroulent au complexe de l’opw Akid Lotfi Birouana, Tlemcen avec la participation de trente et une spécialités ( comptabilité, sculpture sur bois,maçonnerie etc) des stagiaires des centres de formation professionnelle et de l’apprentissage ( CFPA)

gadiri 12.01.2010.

Le carnaval de Ayrad( le lion ) de Béni Snous

Tlemcen: le carnaval de Ayrad en débat.

Trois communications sur la célébration du carnaval de Ayrad( le lion en Tamazight) ont été présentées ce mardi à la salle de conférence de la maison de la culture Abdelkader Alloula en présence du mouvement associatif et des artistes.

Les intervenants n’ont pas manqué d’affirmer que cette date est marquante dans la vie de cette cité d’origine Berbère comme elle a été rapportée auparavent par des historiens et anthropologues. D’autres recherches dans ce domaine sont en cours par des chercheurs pour élucider le mystère de ce carnaval, son originalité etc.

L’originalité de cette fête tire ses racines du fin fond de nos us et coutumes et des croyances les plus lointaines, réside dans son authenticité. Elle est spontanée en plus. Elle est le patrimoine collectif et l’expression d’une identité millénaire à laquelle les populations demeurent attachées.

Le carnaval, qui est célébré avec faste pour marquer le nouvel an amazigh, s’inscrit également dans l’esprit de la solidarité communautaire et de l’attachement au sacré durant trois journées( les 10, 11 et 12 janvier de chaque année), qui coïncide avec la fête de Yennayer, le premier jour du nouvel an dans le calendrier amazigh.

En effet, l’attachement des populations à cette culture est toujours vivace.
Soulignons qu’un film documentaire a été élaboré à Khémis dans ce sens.

gadiri mohammed
12.01.2010