Michael Jackson : son nez volé à la morgue ?

Michael Jackson : son nez volé à la morgue ?

il y a 39 min

Don’t Miss
C’est une info pour le moins étonnante du réputé magazine « Rolling Stone ». Le nez de la star aurait été volé juste avant qu?il n?arrive à la morgue ! Un témoin raconte : « La prothèse qui était normalement attachée à son nez abîmé manquait » Lire la suite l’article
Mais attention, nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! D’après un autre témoin, une de ses gouvernantes, Michael Jackson avait plusieurs prothèses de nez ! :  » Il avait toute une série de postiches dans un grand vase. Il avait aussi de la glu. Il m’a dit qu?il s?agissait de déguisements, mais certains nez étaient terriblement ressemblants au sien. Sans les trous des narines. »

Heureusement que c’est un magazine dit sérieux qui rapporte ces propos…Article original + photos et bios.
http://fr.news.yahoo.com/45/20090731/ten-michael-jackson-son-nez-vole-la-morg-a4307fe.html

————————
http://www.dontmiss.fr/n20713-1/michael-jackson-son-nez-vole-a-la-morgue.html
Vendredi 31 Juillet 2009 à 18:01

Michael Jackson : son nez volé à la morgue ?
C’est une info pour le moins étonnante du réputé magazine « Rolling Stone ». Le nez de la star aurait été volé juste avant qu’il n’arrive à la morgue ! Un témoin raconte : « La prothèse qui était normalement attachée à son nez abîmé manquait »

Mais attention, nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! D’après un autre témoin, une de ses gouvernantes, Michael Jackson avait plusieurs prothèses de nez ! :  » Il avait toute une série de postiches dans un grand vase. Il avait aussi de la glu. Il m’a dit qu’il s’agissait de déguisements, mais certains nez étaient terriblement ressemblants au sien. Sans les trous des narines. »

Heureusement que c’est un magazine dit sérieux qui rapporte ces propos…

——————————————————–
Michael Jackson : bambi aurait passé sa dernière nuit dans le lit du Docteur Murray.
Gala.fr © Prisma Presse.
Michael Jackson n’a pas passé sa dernière nuit dans son lit… Mais dans celui de son médecin à domicile. Ce sont les dernières révélations du site internet américain TMZ, à l’origine de l’annonce de la mort du Roi de la Pop et de bien d’autres scoops le concernant.
Les reporters de TMZ expliquent en effet que, selon des sources judiciaires multiples, Michael Jackson ne voulait pas que l’on aille et que l’on vienne dans sa chambre. Du coup, le Roi de la Pop avait pris pour habitude de se rendre dans la pièce occupée par son médecin personnel, le docteur Conrad Murray. Notamment pour qu’il lui donne sa dose de Propofol, puissant anesthésiant qui aurait causé sa mort.

On savait déjà que le « bon » docteur Murray avait administré du Propofol à un Michael Jackson accro, quelques heures avant sa mort. Ce serait finalement dans l’alcôve du médecin que la star aurait subi cette injection fatale. D’ailleurs, les secouristes avaient trouvé du matériel médical correspondant à ce scénario dans la chambre du docteur Conrad Murray.
Lequel aurait donc quitté la pièce après avoir piqué Michael Jackson, comme il le faisait régulièrement, et serait sans doute même la maison où il ne serait alors revenu que sur le coup des 9h le lendemain matin. A partir de là, les policiers du LAPD échafaudent des théories et procèdent à leurs vérifications. L’une d’elles étant la suivante: Murray découvre Michael Jackson mourant, ou mort, le matin du 25 juin. Le médecin se précipite non seulement pour tenter de le réanimer (non sans avoir appelé Prince Michael à ses côtés) mais aussi sur son téléphone. Histoire d’appeler son cabinet pour demander à deux de ses assistants de retirer certaines boîtes de médicaments sans doute compromettante de sa remise. Une version pour l’instant contestée par des témoins. Mais les enquêteurs ne lâchent pas le Docteur Murray qui va devoir apprendre à être patient

J.-F.T.

Vendredi 31 juillet 2009
Lire les autres articles de Gala.fr :

Katherine Jackson, tutrice des bambins de Michael
Le jour où Michael Jackson est mort
Michael Jackson nobélisé?
Mort de Michael Jackson: son médecin accusé
Omar, fils caché de Michael Jackson: un mensonge!

http://fr.news.yahoo.com/75/20090731/ten-michael-jackson-bambi-aurait-pass-sa-511feee.html

gadiri mohammed. 31 juillet 2009.

TLEMCEN: DEUX BUREAUX PARALLELES DE L’ORGANISATION NATIONALE DES MOUDJAHIDINES (ONM)

Organisation nationale des moudjahidines.

Tlemcen : les activités de deux bureaux parallèles.

Le secrétaire de wilaya de l’organisation nationale des moudjahidines, Bouazza Kaddour, a indiqué dans un point de presse ce jeudi, que cette organisation active avec deux bureaux et ce depuis l’année 2004 suite à des élections qui étaient truqués. Et devant cette situation, nous avons fait part de notre mécontentement au secrétaire général du bureau national pour préserver la crédibilité de cette structure et qu’une réunion du conseil national s’est tenue le 22 juillet 2006 et une commission a été désignée pour le renouvellement des élections du bureau de wilaya de Tlemcen.

Il a ajouté que depuis cette date, la décision prise n’a jamais été appliquée sur terrain. Et devant ce silence absolu et qu’aucune réponse concrète à nos doléances n’a été donnée, nous avions transmis cette affaire à la justice qui a tranchée en notre faveur le 31 décembre 2007 avec annulation des élections.

En plus, on a transmis la décision définitive du tribunal pour application au secrétariat général qui est restée sans suite.

Le secrétaire général accompagné de ses collaborateurs se rend à Tlemcen le 26 janvier 2008 et qu’une assemblée générale fut tenue à la maison de la culture en présence des délégués de daira mais avorté, n’a pas abouti à solutionner ce problème qui a beaucoup duré et dont les activités du bureau de wilaya sont gelés.

Il a souligné, que la décision du tribunal a été envoyée au secrétaire général de l’organisation par le biais de l’huissier de justice qui a refusé de la recevoir. Donc, il ne veut pas l’appliquer dans son intégralité.

Malgré tout cela, le secrétariat général exerce avec le bureau parallèle et lui octroie aussi des subventions financières.

A cet égard, nous demandons au Secrétaire général de Suspendre la dotation de ce bureau de ce budget qui lui est alloué.

Nous demandons également l’intervention de son excellence le président de la république, qui est président d’honneur de l’organisation ( ONM), pour nous solutionner ce problème qui a duré des années, pour le bien de l’Organisation, de sa crédibilité, de la marche de ses activités.

Gadiri mohammed. 30.07.2009

Poeme: Morte au tribunal!

http://www.gmodules.com/ig/ifr?url=http://www.google.com/ig/modules/translatemypage.xml&up_source_language=fr&w=160&h=60&title=&border=&output=js

TLEMCEN: PROGRAMME GAZ NATUREL EN COURS DE REALISATION PAR LA SONELGAZ.

Dates marquants du groupe Sonelgaz
La Sonelgaz à été créée en 1963, se substituant à EGA (société issue de lois françaises de 1947)
En 1969 : le nombre du personnel était de 6000 agents et elle desservait 700 000 clients.
Dès sa mise en place , l’entreprise s’est chargé à promouvoir la vente de l’énergie électrique et gazière, l’installation et l’entretien des appareils électriques. En1978 : l’électrification totale du pays et contribution à la modernisation des conditions de vie en Algérie.
En 1983 : la Sonelgaz est restructurée pour une première fois avec la naissance de 5 filiales travaux (Kahrif, Kahrakib, Kanaghaz, Inerga, Etterkib et Amc). En 1991 : elle devient établissement public à caractère industriel(Epic jouissant de l’autonomie financière (décret N°95-280 du 17/09/1995). En 2002 : transformation en Spa : détenir un portefeuille d’actions , autres valeurs immobilières et des participations d’autres entreprises. Et en 2004/2006 : Sonelgaz devient un groupe industriel; un holding de sociétés (Grte, Spe, Grtg). En 2006 la distribution est restructurée en quatre filiales (régions : Alger, Centre , Est et Ouest).
Au-delà de cette évolution, Sonelgaz assure le service public qui reste la mission principale de l’entreprise a souligné un cadre dans la communication présentée lors du forum université entreprises tenu le mois écoulé.
Il a indiqué que le nombre de clients à fin 2008 en électricité est de 213.517 dont 212337 basse tension et 1180 en moyenne tension, en gaz un total de 84421 dont 84297 en basse pression et 131 en moyenne pression.
L’accroissement des clients en 2008, en électricité sur un total de 7610 dont 7534 en basse tension et 76 en moyenne tension. Et en gaz, sur un total de 11396, 11390 en basse pression et 6 en moyenne tension.
Pour le réseau éléctrique, la longueur du réseau de la direction de distribution de tlemcen arrêté à fin 2008 est de 7246 km. Le nombre de postes de distribution est de 3150.
Pour les e entretiens durant l’année 2008 : nombre de départs : 34, longueur réseau 1.103.87 km et 358 postes.
Pour le réseau gaz : la longueur du réseau de la direction de distribution arrêté à fin 2008 est de 1 398 Km. Les postes de détentes sont au nombre de 31.
Il a ajouté que les localités mises en service en gaz depuis l’année 2004 sont notamment Bétaim, Chebikia, Souani Sidi Boudjenane, Bab El Assa, Sellam, Benkrama, Boukanoun, Arbouz, Ain Abra, Merika, Marsat Ben Mhidi, Tient, Boukdama, Hammam Boughrara, Ain Féttah, Sabra, Sidi Ahmed, Ain Youcef, Koudia, Oujlida, Bensekrane, Sidi Abdelli, Sidi Senouci, Ouled Mimoun,Terny, Sebdou, soit 26 localités pour une consistance de réseau de distribution de 650 km et 170 km de réseau transport, pour 39.159 foyers et un coût de 4467,021 Millions de Da ( Mda).
Donc, le taux de raccordement global est de 62 % pour un nombre de foyers total de 112 398.
Pour ce qui est du Programme des hauts plateaux 2008 – 2010 , les localités retenues sont : Ain Ghoraba, Zahra, Tléta, Diar Laarab, Béni Bahdel, Fahs, Khémis, El Aricha, Sidi Djilali, Bouihi, El Abed, Zouia, Beniane, Merbah, Ain Yesser, Ain Tellout, Saadnina, Taghzout, El gor, Kotaibat,Kebarta, Sidi Embarek, El Farch, Habalet, Chih, tebouda, Dermam, Belhadji Boucif (ex. Laouedj) Ain Sefa, Sidi Mokhfi, pour une longueur de 375 km et 247 km de réseau transport concernant 13340 foyers et avec un coût de 5159,1 Millions de Da ( MDA).
Avec ce programme, le taux de raccordement sera de 73 %
Suite à la programmation des 14 communes restantes de la wilaya de Tlemcen (15561 foyers), le taux de raccordement va atteindre 82%. Les 18 % des foyers restants sont éparses.
Programme Gaz en cours de réalisation pour les localités de Ain Fézza, Honaine, Ramla Ain nékrouf, Ps ville Tlemcen, Programme Qlsg ( pour 14746 foyers et un cout de 952,1 Mda), le taux de raccordement sera de 68%.
De ce fait, l’évolution du taux de raccordement en gaz était de 26,7 % en 1999, 33% en 2005, 42 % en 2006, 53 % en 2007, 62% en 2008, 68% en 2009 et 73% en 2010.
La Sonelgaz a consenti des éfforts énormes pour la satisfaction des besoins de la population.
Recrutement et formation
La réorganisation de Sonelgaz en 2006 a induit des mouvements de la ressource humaine assez importants, sur le plan de la mobilité interne du personnel (individuelle ou collective) ainsi que sur le plan du recrutement (apports nouveaux) engendrant ainsi une évolution quantitative du personnel très significative.
Sur le plan de l’emploi de la ressource humaine l’effectif à fin mars 2009 est de 436 agents contre 422 à fin de l’année écoulée, soit une évolution des effectifs de 3,32 %.
Le taux d’encadrement est de 19,27 soit 84 cadres dont 37 % licenciés et 49% d’ingénieur d’Etat. La population maitrise représente 64,22% soit 280 agents (ce taux était de 61,41% soit 234 agents en 2007 et 58% en 2006) et celui de l’exécution est de 16,51% soit 72 agents (ce taux était de 18,90% soit 72 agents en 2007 et de 22,63% en 2006). La population féminine est de 38 agents (dont 17 cadres, 15 maîtrises et 6 exécutions ) ce qui représente 8,72% de l’effectif global ; à la même période de l’année 2007 la population féminine était de 34 agents et en 2006 l’effectif féminin représentait 7,34% soit une évolution de 54,16 % par rapport à 2008.
ETAT DES RECRUTEMENTS 2006-2009 : durant l’année 2009 , douze recrutements ont été opérés dont un ingénieur d’état en génie mécanique, quatre ingénieurs d’état en électrotechnique et electronique,
deux licenciés en sciences économiques, quatre Deua en télécommunications, informatique de gestion et comptabilité fiscalité, un technicien supérieur en maintenance informatique.
Durant l’année écoulée 51 recrutements ont été enregistrés (5 agents cadres et 46 agents de maitrises) conformément à la nouvelle réorganisation de la société. Pour les postes d’encadrement, il s’agit d’agents ayant le profil de licencié en sciences économiques, comptabilité, finance, sciences juridiques et administratives …etc. qui occupent des postes au niveau des structures commerciales, comptable ,ressources humaines .
Pour les ingénieurs d’Etat en électrotechnique, électronique et télécommunications , ils ont été recrutés en qualité d’ingénieur d’études électricité au niveau des structures d’exploitation électricité et les ingénieurs d’état en génie mécanique et hydraulique pour pourvoir le poste d’ingénieur d’Etudes en gaz au niveau des structures d’exploitation gaz de la Direction de la Distribution . Ces ingénieurs et licenciés nouvellement recrutés suivent des formation spécialisée au niveau des écoles Sonelgaz dans le cadre de leurs intégrations en milieu professionnel.
Pour les postes de maîtrises , il s’agit d’agents ayant le diplôme de DEUA en Informatique de gestion, Commerce International et Comptabilité fiscalité pour occuper des postes de gestionnaire tels que l’Attaché commercial et pour les postes de technicien en Electricité ou gaz , le profil exigé était DEUA en Electrotechnique, Electronique ,Génie mécanique ou hydraulique. Avant leurs recrutements ces agents ont tous bénéficié d’une formation au niveau de nos structures de formation soit à l’Ecole Technique de Blida pour les techniciens d’une durée de 7 à 9 mois et au niveau du Centre de Ben Aknoun pour le profil gestion d’une durée de 4 Mois.

Prévisions recrutements 2009/2010.
La Direction de Distribution de Tlemcen prévoit le recrutement de huit licenciés en Sciences Economiques , cinq Ingénieurs en génie mécanique ou Hydraulique ainsi quatre Ingénieurs en électrotechnique , deux agents ayant le diplôme de Deua en Informatique de gestion, deux licenciés en Sciences Juridiques .
FORMATION : la Sonelgaz a engagée un programme de recrutement et de renouvellement de ses ressources humaines durant la période (2006-2009).
Cet objectif a été accompagné d’une politique de formation très ambitieuse .
Il s’agit de satisfaire la totalité des besoins en compétences pour toutes les unités.
Durant cette période la Direction de Distribution de Tlemcen a pu faire bénéficier ces agents d’une formation professionnelle spécialisée au niveau de ces écoles : Il s’agit de:
70 Attachés commerciaux (profil des agents DEUA en Comptabilité. Fiscalité, Informatique ,Gestion ,Commerce International …etc.).
75 Techniciens Distribution Electricité et Gaz( Profil des agents DEUA en Electrotechnique, Electronique ou génie mécanique et Hydraulique.).
22 cadres (ingénieur d’Etudes ou Chargés d’Etudes ) de toutes les activités à savoir le commercial, finance comptabilité, Ressources humaines ,Electricité et Gaz.
Il est à signaler aussi que des sessions de perfectionnement sont réalisées au niveau de nos écoles de Formation à Blida et Ben Aknoun dans le domaine technique et de gestion.

Aussi, la Direction de Distribution de Tlemcen prend en charge des stagiaires des différents organismes à savoir : Centres Universitaires.
Les Centres de Formation professionnelle,La Chambre de commerce.
En plus , des apprentis des centres de formation qui suivent leurs formations pratiques au niveau de nos différentes structures.
Effectifs ressources humaines : 436 agents dont 84 cadres, 280 de maitrise, 72 d’éxécution
Recrutement de 2006 à 2009 : 198 agents dont 47 cadres ( ingénieurs en hydrauliques, électrotechnique, informatique, licenciés en sciences économique, commerciales et administratives et 151 agents de maitrise ( Deua en comptabilité, en commerce international, génie mécanique, télécommunications etc.
gadiri mohammed 27.07.2009

Cheb djalal – Mouimti dawini

TLEMCEN: BACCALAUREAT MAGHNIA HONORE LA WILAYA

Baccalauréat : Maghnia honore la wilaya de Tlemcen
Avec un taux de réussite de 45,63%, la wilaya de tlemcen est classé ainsi à la 15ème place au niveau national.
la wilaya de Tizi Ouzou est classée première avec 58,99%. le taux au niveau national est de 45,04 %.
La meilleure moyenne a été décrochée par Belmimoun Nawel Khadidja du lycée Maghnia avec une moyenne de 16,02/20, dans la filière «Sciences expérimentales».
au niveau national c’est Ouasti Ikhlas du lycée Hammou Boutlélis d’Oran, sciences éxpérimentales, classé première avec 17,68 de moyenne,
gadiri mohammed

TLEMCEN UNE CONFERENCE DE HENRI TESSIER EX.ARCHEVEQUE D’ALGER

Tlemcen : Une conférence de l’ex. Archevêque d’Alger ‘Henri Tessier ‘.
L’ex. Archevêque d’Alger ‘ Henri Tessier’ a présenté ce mercredi à la maison de la culture une conférence sur le « choc des civilisations » dans le cadre de la semaine scientifique et culturelle organisée par l’association Cheikh El Alawiya soufie de Tlemcen à l’occasion de la célébration du centenaire de la voie soufie Alawiyya, semer l’espoir . ( 1909-2009).
Dans son intervention, il a mis en évidence de la marche des civilisations dans l’avenir, comment elles doivent se prendre en charge, à travers les personnes qui en vivent s’ils s’ouvrent aux autres par les moyens de la communication, les relations d’amitié qui ont joué toujours un rôle important de la vie.
Tessier qui était archevêque d’Alger( de la période de 1988 à 2008), fervent partisan du dialogue inter religieux, est un arabisant de renom et grand connaisseur de l’Islam, un admirateur et grand lecteur des Mawakif de l’Emir Abdelkader qu’il considère comme le précurseur du dialogue des civilisations a mis en exergue les travaux de Georges Chahata Nawati né à Alexandrie, Egypte, est venu en Algérie en 1941 et qui a fait sa formation à l’université d’Alger puis s’est rendu à Labiod Sidi Cheikh, puis est retourné au Caire, a été axé en particulier sur cette personnalité religieuse scientifique qui a joué un rôle clé dans l’échange entre les culture spirituelles.
Cette communication lumineuse, scientifique, spirituelle, est porteuse d’un grand message de l’espoir qui est justement à la pointe du dialogue inter culturel.
C’est, dans ce sens, que nous vivons un moment historique et c’est un facteur de réconciliation et de dialogue qui est une meilleure voie, la communication entre les cultures et civilisations, les valeurs spirituelles, la culture, le patrimoine spirituel, la fidélité à la langue source, la paix entre les différentes communautés.
Cette conférence était suivie d’un débat passionnant sur plusieurs questions dont l’orientalisme, la culture, la communication, les civilisations, le dialogue etc.
Pour rappel, Henri Teissier est né le 21 juillet 1929 à Lyon, est un évêque catholique français, archevêque émérite d’Alger.
Pour sa biographie publiée dans Wikipédia : Henri Tessier est ordonné prêtre pour le diocèse d’Alger le 24 mai 1955.
Le 30 novembre 1972 à 43 ans, il est nommé par le pape Paul VI évêque d’Oran. Il reçoit la consécration épiscopale le 2 février 1973.
Le 20 décembre 1980, il est nommé archevêque coadjuteur du cardinal Duval à Alger. En 1988, le Cardinal Duval se retire et Henri Teissier devient archevêque d’Alger.
Profondément attaché à l’Algérie dont il obtient la nationalité en 1966, Mgr Teissier traverse avec l’Église la terrible crise terroriste qu’a connue le pays dans les années 90. 19 religieux seront assassinés entre 1994 et 1996 dont Pierre Claverie , l’évêque d’Oran et les moines de Tibhirine.
Malgré les épreuves et les menaces, Henri Teissier est toujours resté en Algérie avec comme unique ambition « de découvrir et de susciter des frères. »
Le 24 mai 2008, le Pape Benoit XVI accepte la démission de Mgr Henri Teissier. Il est remplacé par le père Ghaleb Bader du Patriarcat latin de Jérusalem.
pour ses études :Licence ès lettres classiques à Rabat, au Maroc (1948)
Licence de philosophie à Paris – Sorbonne (1950)
Licence de théologie à l’Institut Catholique de Paris (1955)
Diplôme d’arabe littéraire de l’École Nationale des Langues Orientales Vivantes de Paris (1956)
Stagiaire en langue arabe et en civilisation arabo-musulmane de l’Université du Caire et à l’Institut Dominicains d’Etudes Orientales (1958)
Licence en arabe classique à la faculté d’Aix en Provence (1968)
Docteur Honoris Causa de l’Institut Catholique de Paris (2000)
Par ailleurs, une autre communication du Dr. Chaib Megnounif a été présentée sur le patrimoine immatériel.
Soulignons que cette semaine culturelle sur la Tariqua Alawia s’est tenue du 9 au 15 juillet à la maison de la culture.
Gadiri mohammed 15.07.2009

NEDROMA : LA TROUPE MUSICALE DE L’ASSOCIATION EL MOUAHIDIA EN TOURNEE EN FRANCE

Association El Mouahidia de Nédroma.
Tlemcen : La troupe musicale en tournée en France.
——————————————-
A l’invitation des villes de Narbonne, Bordeaux et Tournon, (France ), la troupe musicale de l’association « El Mouahidia de sauvegarde du patrimoine culturel et historique de la ville de Nédroma et sa région s’est déplacée ce jeudi 16 juillet dans ces villes pour participer au festival des cultures de la méditerranée et donner des concerts de musique arabo-andalouse a-t-on appris auprès de Midoun Azeddine, le président.
Dans ce cadre, au programme figure la première représentation qui se déroulera le vendredi 17 juillet 2009 dans la cour de la Madeleine – palais des Archevêques à 21h30, à l’invitation du service « culture et patrimoine » de la ville de Narbonne. L’orchestre de l’association donnera un concert de musique arabo-andalouse à cette occasion et fera découvrir à l’assistance la beauté et la douceur de cette musique ancestrale, universellement appréciée a-t-il indiqué.
Aussi, l’orchestre se déplacera ensuite à Bordeaux où il doit se produire durant les journées du 18 et 19 juillet 2009 à l’invitation de l’association « Ghazouana ». L’orchestre animera deux soirées musicales à la salle de la Glacière, 56 , rue A.Gayral –Mérignac.
L’association la troupe de El-Mouahidia » se déplacera également à Tournon en Ardèche où elle séjournera du 24 au 26 juillet 2009 à l’invitation de l’association Maghrébine. Durant ces séjours, une exposition sur le patrimoine culturel de la ville de Nédroma ( Tlemcen) et sa région sera organisée.
Cette exposition, selon Midoun, a pour objectifs de faire connaitre le riche patrimoine de toute une région de l’Algérie avec les produits de l’artisanat local, les outils traditionnels, les manuscrits et objets anciens… Un concert de musique andalouse est également prévu à cette occasion le 25 juillet 2009 à 20heures, à la salle Rochegude à Tain l’Hermitage (26) c’est juste de l’autre côté du pont de Tournon-sur-Rhône (07).
Gadiri Mohammed 15 juillet 2009

TLEMCEN: LA SEPTIEME VILLE JUMELLE AVEC MONTPELLIER ( FRANCE)

société Jumelage.
TLEMCEN :La ville de Tlemcen est la septième ville jumelle avec Montpellier.
Une délégation de la ville de Tlemcen, conduite par le wali, M. Nouri Abdelwahab, s’est rendu à Montpellier le 16 mai dernier, au sud de la France, et a été marquée par la signature d’un protocole de jumelage, qui consacre la lettre d’intention paraphée, il y a quelques mois à Tlemcen, par les élus des deux villes, lors d’une visite effectuée par Mme Hélène Mandroux, maire de Montpellier.
Lors de cet événement, la ville de Montpellier était représentée par Hélène Mandroux, maire de Montpellier, Serge Fleurence, 1er adjoint et Jacques Touchon, adjoint délégué au rayonnement international et au co-développement, quand à la délégation de Tlemcen, elle était composée du wali de la wilaya, le président de l’Assemblée populaire communale de Tlemcen Brxi Abdou,le vice-recteur de l’Université, un membre de l’association populaire de la wilaya, président de l’Union nationale des entrepreneurs Algériens Dennouni Abdelmadjid, le directeur de la planification et de l’aménagement du territoire.
Et c’est en présence de Khaled Mouaki , consul de la République Algérienne Démocratique et Populaire et les représentants des deux Villes qu’ a été signé la convention permettant d’officialiser leur jumelage.
Par cet acte, Tlemcen devient ainsi la 7è ville jumelée avec Montpellier après Louisville (1955), Heidelberg (1961), Barcelone (1963), Chengdu (1981), Tibériade (1983) et Fès (2003). Ces jumelages permettent le développement de projets communs et chaque année, de très nombreux Montpelliérains reçoivent les bénéfices de ces échanges, dans les domaines culturel, économique, universitaire, touristique, social… et en sont les acteurs à titre individuel ou par l’intermédiaire du monde associatif.
Au programme, des visites de différentes infrastructures socio-économiques, sanitaires et universitaires, des rencontres avec des opérateurs économiques de la ville et de la région de l’Hérault ainsi que des entretiens avec le président du Conseil général de l’Hérault et du préfet de la même région.
La cérémonie de signature du protocole de jumelage a été précédée par l’inauguration d’un totem sur la place de la Comédie (Office du Tourisme ), frappé aux couleurs des villes jumelées avec Montpellier, une plaque portant le nom de Tlemcen a été également dévoilée au niveau de la Maison des relations internationales, un cerisier, fruit-symbole de la région a été planté en signe de gage d’amitié et de pérennité des relations entre les deux villes et dévoilement de l’horloge
Dans ce cadre, il y a lieu de souligner qu’au mois de janvier dernier, Hélène Mandroux, maire de la ville de Montpellier, a conduit une délégation municipale composée de Jacques Touchon , Marc Dufour, Fanny Dombre Coste , Magalie Couvert , Marlène Castre et Sarah El Atmani à Tlemcen.
Cette délégation a effectuée une visite d’amitié et de travail, dans la wilaya accompagnée par le Consul Général de France à Oran, le Consul Général d’Algérie à Montpellier, des vices- présidents chargés des différents secteurs, notamment le tourisme, la jeunesse et sport et économie.
Au cours de son séjour, la délégation montpelliéraine a pu s’enquérir des potentialités que regorge Tlemcen dans les domaines scientifiques, universitaire, culturel, tourisme économique et judiciaire.
La prise de contact a révélée de part et d’autre l’existence d’une réelle volonté de conclure un jumelage.
La signature de la convention de jumelage entre les deux villes a reçu l’agrément du Ministère des Affaires étrangères, et du Ministre de l’intérieur et des Collectivités locales,
( communiqué de presse de la direction de la communication de Montpellier-

Les différents domaines de la coopération :
La concrétisation d’un accord de coopération entre les deux Villes va permettre un rapprochement dans d’autres domaines d’activités tels que l’économie, le tourisme, l’environnement ou encore la médecine.
Les échanges inter universitaires :
Depuis 2003, l’Université Paul Valéry – Montpellier III et l’Université Aboubekr Belkaïd de Tlemcen sont unies dans le cadre d’une convention interuniversitaire qui a abouti à la visite récente à Tlemcen d’une délégation de professeurs montpelliérains.
Des échanges sont en cours dans de nombreux secteurs tels que : l’anthropologie, l’archéologie, le français, la psychologie et l’économie… De plus, des responsables administratifs sont régulièrement accueillis lors de stages à Montpellier.
Enfin, de nouveaux secteurs des universités de pharmacie – Montpellier I et de sciences – Montpellier II, manifestent leur intérêt pour être associés à la dynamique enclenchée.
Les échanges culturels :
Suite aux échanges engagés depuis plus de quatre ans avec le Club Rotary Montpellier – Méditerranée, une collecte de livres et de fonds a abouti à un envoi de près de 40 000 ouvrages et a permis l’ouverture d’un ensemble de bibliothèques francophones dans la ville de Tlemcen : une bibliothèque de lecture publique, cinq bibliothèques de groupes scolaires et une bibliothèque pour mal voyants.
L’association culturelle « la Grande Maison » anime régulièrement des manifestations artistiques, en français généralement (conférences, expositions, ateliers d’écriture..). Elle est également très impliquée dans les échanges culturels. Cette fondation attribue tous les deux ans un prix littéraire du même nom à un jeune auteur Algérien de langue française.
Aujourd’hui, il existe déjà des échanges au niveau universitaire et culturel.
Les principes du jumelage :
« Le jumelage, c’est la rencontre de deux communes qui entendent proclamer qu’elles s’associent pour agir dans une perspective européenne, pour confronter leurs problèmes et pour développer entre elles des liens d’amitié de plus en plus étroits. » Jean Bareth , l’un des fondateurs du Conseil des communes d’Europe (aujourd’hui CCRE).
C’est en 1951 que le CCRE a développé le concept de jumelage en tant que mouvement structuré. La promotion de ce mouvement constitue depuis l’une des priorités du CCRE. Les jumelages ne se limitent pas uniquement aux Etats membres de l’UE. Ils sont ouverts à tous les pays en Europe, qu’ils soient candidats à l’UE ou pas. Il existe à ce jour quelque 17.000 jumelages en Europe.

Les projets de jumelage permettent d’unir les compétences du secteur public des États membres de l’Union européenne et des pays bénéficiaires afin de renforcer les activités de coopération. Ils doivent produire des résultats concrets pour le pays bénéficiaire selon les conditions de l’accord d’association conclu avec l’Union.

Le jumelage est aussi un acte par lequel les communes décident de s’associer en vue de promouvoir des contacts entre leurs populations respectives. L’objectif est alors de rapprocher les citoyens des pays de cultures différentes. ( sources :documents de Presse).
Gadiri Mohammed. 16 juillet 2009.

TLEMCEN CENTENAIRE TARIQUA ALAWIA POUR UN PROJET HUMAIN ET MODERNE

Tlemcen : centenaire de la Tariqua Alawia : pour un projet humain et moderne.

Un projet humain et moderne est en cours de concrétisation et qui tend vers la réappropriation de l’aspect spirituel a indiqué Taleb Bendiab Sid Ahmed le président de l’association Cheikh El Allaoui scientifique et culturelle Soufie de Tlemcen, au cours de la célébration du centenaire de la Tariaqua Alawia à la maison de la culture de Tlemcen ( du 9 au 15 juillet 2009), contre le stress et l’angoisse et des études sont en cours. Aussi de la création de « Jennatou El Arif », le paradis du connaissant, sur le développement durable etc et que ce centre existe déjà dans la wilaya de Mostaganem avec toutes les spécialités.

Dans ce cadre aussi, la caravane « Semer l’Espoir » qui a été accueuilli à tlemcen le jeudi dernier est parti d’Alger le 29 janvier dernier et s’est rendu dans plusieurs wilaya dont notamment Timimoun, Béjaia, Médéa, puis sera à Oran le 17 juillet et le 24 juillet à Mostaganem a-t-il indiqué.

Gadiri mohammed

———————————-

TLEMCEN: LA TROISIEME EDITION DU CONCOURS DU MEILLEUR SITE WEB.

Les résultats de la 3e session du concours du meilleur site Web organisé par la direction de l’office des établissements des jeunes ( ODEJ) Tlemcen on été décernés à: le 1er prix (n micro-ordinateur et un abonnement à l’ADSL 512 à M. Bounacer Fatah de Béjaïa, le second un micro-ordinateur et un abonnement à l’ADSL 256 attribué à MM. Amari Samir et Ouaïl Beloutare de Souk Ahras et le troisième prix un micro-ordinateur à M. Tewfik El-Bassis de Ouargla a t’on appris auprès d’un responsable de l’Odej, deux autres ont été attribués pour les jeunes filles et garçons de moins de 25 ans.
Le jury était composé de six experts.
gadiri mohammed.