Le grade de Chevalier dans l’ordre national des Palmes académiques Français à été remis au premier géologue algérien Mohammed Téfiani

Le grade de Chevalier dans l’ordre national des Palmes académiques Français à été remis au premier géologue algérien Mohammed Téfiani par Raymond Laugier, professeur Lauréat de l’académie de Médecine France Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques ce lundi à l’occasion de de la tenue de la journée scientifique à sa mémoire et un hommage lui a été rendu, par l’itinéraire d’un alpin, à la bibliothèque de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen organisé par la faculté des sciences, le département des sciences de la terre, le laboratoire de recherches’Prhpm-Lect’, l’association des enseignants ‘El Habbakia’ en collaboration avec le service géologique national, l’agence nationale de la géologie et du contrôle minier, le laboratoire de Géodynamique de l’université de sciences et technologie Houari Boumédiène Alger, en présence des universitaires, de ses amis, de sa famille.
Ce professeur ajoutera ‘que nos chemins se croisent en 1996 alors que l’université d’Oran est en création sous l’autorité du recteur Lazzeg. M.Téfiani envisage alors de nous rejoindre, mais ce projet ne se concrétise pas, et c’est à Alger qu’il déploie son activité. chargé de tâches pédagogiques et administratives, il trouve du temps pour se consacrer à un programmes de rec herches qui fera de lui le meilleur géologue et structuraliste du système alpin, dont l’Atlas est le plus récent chaînon. il est reçu par plusieurs sociétés savantes. Le gouvernement algérien le distingue et le charge de responsabilités toujours plus importantes. Sa carrière eut été couronné par sa nomination à la tête de l’Agence nationale de la géologie ‘. il m’expliquait,’il n’ y a pas si longtemps qu’il hésitait. puis me faisant savoir qu’il déclinait l’offre,il ajoutait que la maladie se tenant en embuscade, il craignait ne pas avoir le temps de conduire sa nouvelle charge à bonne fin. voilà qui mérite respect. M. Laugier ajoute ‘ , le 19 février 2005, j’attire l’attention de Monsieur le Ministre de l’education nationale française sur les mérites de M. Tefiani et la richesse de sa carrière d’enseignement chercheur. Et, le 15 février 2006, le Premier Ministre, sur proposition du ministre de l’éducation, de la Recherche et de la Technologie nommait M. Tefiani, à titre étranger, au grade de Chevalier dans l’ordre national des Palmes Académiques. Recevoir cette distinction de nos mains eut été, nous le savions, sa plus chère satisfaction. Nous nous inclinons respectueusement devant sa mémoire, ses collègues et les membres de sa famille a conclu ‘.
Mohammed Téfiani né à Tlemcen le 15 décembre 1937 à Tlemcen, a fréquenté l’école communale de Ouled Mimoun et fait ses études secondaires à Sidi Bel Abbés. cest à la Sorbonne qu’il entreprend en 1959 une licence d’enseignement en Sciences de la terre.
Ce n’est qu’en 1962, qu’il découvre la géologie de son pays et publie pour la première fois en 1967. Depuis, il n’a cessé d’écrire soit au total 43 fois de manière continue durant la période ou il assurait la fonction de Directeur d’institut de 1975 à 1980. il a été nommé Vice président de la Société Géologique de France en 1992.il aida en particulier et éfficacement les géologues en mission, et spécialement, ceux qui, venus de France, pour beaucoup ses anciens camarades à la Sorbonne, quadrillèrent de 1963 à 1985 les régions littorales d’Algérie. en témoignent des distinctions: une médaille du Président de la République Abdelaziz Bouteflika en 2003 précéda celle des Palmes Académiques ( 2006), qui lui causa un immense plaisir. M. Tefiani voulait terminer sa carrière en présentant enfin sa thèse depuis longtemps mûrie. La dâte du 15 décembre 2007 avait été fixée; la mort l’a devancée de peu. Cependant, les autorités universitaires d’Alger ont proposé que cette thèse soit soutenue à titre posthume, ce qui fut fait, à la date prévue, devant plusieurs centaines d’étudiants et de collègues dont la présence a témoigné de l’aura exceptionnelle de M. téfiani. Dans le deuil e sa disparition, une telle marque de reconnaissance réjouira tous ceux qui l’on connu et apprécié.
pour cette journée qui est un hommage, des communications sont prévus sur ses oeuvres, sa bibliographie, les institutions géologiques, des posters, des communications des universités de Toulouse, Montpellier, Grenoble ainqi que le Museum d’Histoire naturelle de Paris et l’institut de Physique du Globe de Strasbourg.
02 juin 2008 Mohamed Gadiri.
Il a obtenu une médaille du Président de la République en 2003. Il est décédé le 30 octobre 2007

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s