TLEMCEN: Les Gorges de Béni Add Ain Fézza

Tlemcen : un film documentaire ‘ les gorges de Béni Add’.

Une film documentaire ‘ les gorges de Béni Add’, une merveille du monde, en trois versions a été tourné au mois de décembre 2007 par une équipe technique

De l’entreprise nationale de la télévision algérienne station régionale de Constantine, selon le réalisateur Haya Djelloul.

Cette même équipe a réalisé d’autres documentaires sur la femme Targuie, la femme Chaouie, la femme Kabyle et récemment la femme de Béni Snous, wilaya de Tlemcen.
pour Béni Snous, un autre fim est en cours de réalisation par l’association Horizon les Andaous de Tlemen Algéria.

03 décembre 2007 mohamed gadiri.
ci joint la photo de la direction du tourisme de la Tour des tour_beni addBéni Add

Publicités

Constantine association des amis du musée Cirta

Objectifs généraux L’association des amis du musée national Cirta de Constantine regroupe des personnes soucieuses de la sauvegarde et de la valorisation de notre patrimoine. Elle œuvre à la promotion de la culture et des arts en vue de la réalisation des objectifs fixés : travailler en collaboration avec le Musée, d’autres associations et organismes en vue de sensibiliser tous les citoyens, particulièrement notre jeunesse, à la préservation de nos valeurs culturelles, collaborer avec le musée pour les travaux de recherches, de sites et d’objets archéologiques en étroite collaboration avec les institutions et structures officielles, acquérir des œuvres d’art et des objets anciens liés au patrimoine, susceptibles d’enrichir le Musée National Cirta, recenser, enrichir la documentation portant sur l’histoire, la civilisation et les traditions (livres, manuscrits, carres …) signaler l’Existence de monuments, de lieux et de bâtis pouvant être classés. Organiser des expositions de peintures, sculptures et relatives à l’artisanat afin d’encourager et faire connaître les jeunes artistes, développer les relations avec les autres Musée et les différentes associations. Sensibiliser le monde scolaire et universitaire ainsi que les collectivités locales à la préservation du patrimoine culturel. Editer dans les limites des moyens disponibles un guide, une revue ainsi qu’une documentation culturelle pouvant servir éventuellement aux chercheurs. Cette initiative demande beaucoup de moyen tant matériels qu’humains. Ensembles unissons nos efforts pour faire revivre les cités d’antan pour quelles ne sombrent pas dans l’oubli et l’indifférence.

Participation : le amis du Musée National Cirta lancent un appel à toute personne qui consentirait à valoriser notre patrimoine commun,et à sauvegarder notre mémoire collective, par une contribution aussi modeste soit elle, par l’apport d’objets anciens de l’artisanat local, ou d’objets manufacturés datant du début du 19ème siècle à la première moitié du 20ème siècle, période ou l’artisanat n’était pas encore menacé par l’industrie.

C’et de cette façon que seront préservés les productions locales faites avec l’art consommé et le goût du travail bien achevé. A travers ces objets, c’est une part non négligeable de notre civilisation transmise par nos aîeux qui risque de se perdre à jamais, si nos ne procédons pas à sa sauvegarde.

Les manuscrits, en tant que documents, les livres, les revues, les reliques, les objets d’art seront mis à la disposition des chercheurs et du public.

Les légendes, les chansons, les poèmes inédits, les contes, les supports informatiques peuvent être revalorisées par des amis du Musée. Ceux-ci regroupent des gens au courant des us et coutumes relatifs au patrimoine national.

L’appel de la Citadelle. L’une des plus anciennes villes du monde ne peut sombrer dans l’oubli et la différence. Les vieux remparts de la grande citadelle numide ont toujours fait face à toutes les invasions depuis des millénaires ; brûlée saccagée, détruite de fond en comble, Constantine a inlassablement résisté hélas ! ces dernières années, un mal étrange presque incurable a rongé ses entrailles et sa physionomie au point d’être méconnaissable. Un appel mystérieux surgi des profondeurs de ses abîmes a secoué Cirta la numide et fait réagir ses enfants. C’est ainsi que l’association des Amis du Musée National Cirta œuvre a redonner au vieux Rocher une image digne de sa prestigieuse histoire.

Constantine

Berceau de tant de civilisations

Renais de tes cendres

Pour glorifier

Ceux qui t’ont transmis un héritage privilégié.

Contantine

Prodigieux jardin d’illustres déstinées

Renais de tes cendres

Pour honorer Ceux qui t’ont illuminée.

Constantine

Prestigieuse Coquille de perles rares

Renais de tes cendres

Pour te redresser

Rayonner et faire fleurir l’espoir.

– adresse e l’association siège Musée Cirta.

– Tél : 031.92 38.95. poste 95.

email :amisdumusée-cirta@yahoo.fr

07 janvier 2008 mohamed gadiri

tlemcen le salon national du multimédia

Tlemcen le salon national de l’informatique, de la bureautique et multimédia.

Le salon national de l’informatique, du multimédia et de la bureautique s’est tenu du 26 janvier au 08 février 2008 à la maison de la culture Abdelkader alloula de Tlemcen avec la participation des exposants de plusieurs wilaya du pays des stands de Génius micro moderne Dar el beida Alger, Gestetner show roon Ets Triqui les Amandiers Tlemcen, Pc. Tec boulevard Imama Tlemcen, Canon, L.t. expert (epson distributeur) Futurii, Xeros ( Cbs Algérie) Ipf Sarl, Enie industries électroniques de Sidi Bel Abbés..

Ce premier salon organisé dans la wilaya a été bénéfique pour les visiteurs avides de la nouveauté, de la vente promotionnelle de produits.

8 février 2008 mohamed gadiri.

Tlemcen la ministre délégué chargée de la famille et de la condition féminine Mme Djafar Nouara

la ministre délégué chargée de la famille et de la condition féminine Mme Djafar Nouara ; a souligné le rôle que doit jouer la femme et la société civile par l’éducation et la sensibilisation pour la stabilité et la promotion de la cellule familiale dans son ensemble bien structurée et homogène. La responsabilité lui incombe par le port du flambeau, de l’espoir, l’avenir par sa participation à l’édification et que la femme à sa place entière dans la société en évolution, sa présence dans tous les secteurs de la vie quotidienne est vitale au cours d’un metting qu’elle a animée ce lundi 04 février 2008 à la maison de la culture de Tlemcen Algéria, en présence du wali et des autorités locales et des associations féminines de la région.

Elle a indiquée qu’il y a un plan national de la famille avec sa nouvelle stratégie en collaboration avec 16 ministères qui est un point focal.

Par ailleurs, les 60.000 associations ont un rôle essentiel à mener dans cette situation. Il y a également un projet de la réalisation de 40 crêches.

La ministre déléguée a visité ensuite l’asile des vieillards de Lachachi qui accueille 55 personnes, l’association de Dar El Ihcène des handicapés de Ain Défla avec un effectif actuel de 67 personnes, l’établissement hospitalier spécialisé mère enfant, le centre medico pédagogique en construction pour un montant de 14 milliards de centimes, d’une capacité d’accueil de 120 enfants, l’auditorium de la faculté de médecine, les travaux du téléphérique situés au site du Grand Bassin.

04 février 2008 mohamed Gadiri.