TLEMCEN: des Projets de Correction Torrentielle

Tlemcen : 52200 m3 de correction torrentielle seront réalisés.
Dans le cadre du programme des haut plateaux, un volume de 52200 m3 de correction torrentielle situé dans 23 impacts au niveau des communes de Béni Boussaid, Ain Ghoraba, El Gor, Sebdou, Bouihi, Ain Téllout, Sidi djilali, Béni Semiel seront réalisés prochainement.
Pour cette opération, un avis d’appel d’offres national sous le n° 17.cft.2007 a été publié par voie de presse.
Ces projets sont indispensables de lutte contre l’érosion des sols.

Mohamed G.

TLEMCEN UN FILM DOCUMENTAIRE SUR LES NATTES DES BENI SNOUS

Tlemcen : un film documentaire « les nattes de Béni Snous »

Le film documentaire ‘ les nattes de Béni Snous’ sera tourné dés cette semaine dans cette région.

Cette production en arabe, français et amazigh est sponsorisée par les entreprises de la Sonatrach et la Sonelgaz.

La natte de Béni Snous est une œuvre d’art et un patrimoine national incontournable est fabriqué par les femmes avec dextérité. Chaque village possède sa propre natte – la Khmisstiyya de Khémis, la Achirtiya de Béni Achir, la Hamoutiya de Béni Hamou, la Zidazizia de Béni Zidez, la Mazriya de Mazer …- qui se différencie dans les décors, la forme avec des couleurs signifiantes et motifs divers qui sont des symboles et des messages exprimant le désir profond reflétant les sensations internes de la femme Snoussia, dessinant ainsi sur les nattes des formes géométriques soigneusement faites.

La femme, au fil de son doigt et de son imagination donne vie à cette natte d’une grande simplicité et une impressionnante beauté. Ce produit est un moyen d’expression de la femme depuis des siècles soulignera t’il, et était une ressource de vie et de développement local. La natte est en voie de disparition et il faudrait que ce produit soit revalorisé et retrouvera sa place.

Ce film documentaire a des objectifs pédagogiques aussi par la mise en valeur de l’artisanat traditionnel, d’exposer à travers l’image et le son sa beauté, l’information culturelle d’une région si riche de par son paysage attirant.

Il y a lieu de souligner qu’un autre film documentaire « la femme Senoussia » a été tourné les semaines écoulées par une équipe de techniciens de la station régionale de Constantine de l’entreprise nationale de la télévision algérienne.(ENTV).

Mohamed gadiri. 21.09.2007

tlemcen festival national de la musique hawzi

: le commissariat du festival national de la musique hawzi.

Le festival national de la musique hawzi est prévue du 26 juin au 03 juillet 2007 au Grand bassin de Tlemcen

Sa composition est : Hakim Miloud commissaire du festival, Hamedi Mohamed département artistique, Abdoune Ali département de la logistique, Bendimered Kamel département de la communication, Dif Azeddine département administratif et financier.

Les membres du jury : Boukli Salah, Malti Kamel, Baghdadi Nasreddine, Dib Layachi, Benzemra abdelmadjid, Benchouban Hassane, Boukridira Samir.

Les conférenciers : Malti Kamel ‘ le hawzi, propositions d’une problématique générale ‘ jeudi 28 juin 2007 à 17 h., Eliman Abdou’ le hawzi, forme cultivée d’expression du Maghribi’ le samedi 30 juin juin 2007 à 17h à la maison de la culture, Baghdadi Nasreddine « ’étude comparée entre le haouzi et les autres formes de la musique populaire gherbi, chaabi, melhoun le 02 juillet 2007..

Mohamed gadiri 26 juin 2007

tlemcen : rentrée scolaire par les chiffres

Tlemcen : 14 milliards de centimes pour la prime de scolarité.
Une enveloppe de 14 milliards de centimes a été dégagée pour la prime de scolarité des 70.000 élèves nécessiteux inscrits au niveau des établissements scolaires de la wilaya de Tlemcen a indiqué Messeguem Nédjadi directeur de l’éducation au cours d’un point de presse qu’il a animé ce mercredi au siège du lycée polyvalent.
Sur ce nombre, seulement 73 % des élèves ont reçu cette prime de 2000 da accordé par le président de la république Abdelaziz Bouteflika et que l’opération se poursuit encore par les comités de daira.
Concernant la gratuité des livres, prés de 100.000 élèves sont concernés notamment les nécessiteux, les élèves de la première année primaire, les enfants des enseignants a-t-il révélé. 54.000 élèves ont déjà reçu des livres.
M. Messeguem a précisé que la rentrée scolaire 2007/2008 s’est déroulée dans ‘de bonnes conditions et qu’il est satisfait de l’encadrement et sur le volume des effectifs de moyenne’ et qu’il existe encore de ‘la surcharge au niveau de l’enseignement moyen et secondaire en voie de solution’.
Cependant, des efforts énormes ont été consentis par les pouvoirs publics et de nouvelles infrastructures ont été réceptionnés dont 10 établissements de l’enseignement moyen, 93 classes d’extension dans le primaire, 3 cantines, le cem de Koudia sera prêt au cours du mois de octobre, 83 salles de classes d’extension dans le cycle moyen, 4 demi pension, le lycée de Abou Tachfine.
Par ailleurs, 18 cem sont en cours de construction ainsi que 26 écoles primaires.
Il a noté également qu’il y a’ un déficit de 120 bus pour le transport scolaire pour les élèves des zones déshérités’ et qu’aussi’ 54 établissements primaires sont fermés depuis la période de la décennie noire et ne sont pas opérationnelles jusqu’à ce jour par manque des effectifs et des aménagements nécessaires’.
Dans un autre contexte, le directeur de l’éducation a mis en exergue le problème de la déperdition scolaire et le phénomène de la violence dans toutes ses formes d’expression à combattre, tout en signalant que l’école est ouverte sur l’environnement, sur la vie selon la finalité et qu’il y a une défaillance organisationnelle quelque part.
cependant, sa direction va entamer des action de sensibilisation dans les établissements contre la drogue et la violence en collaboration avec les associations des parents d’élèves et la mobilisation de tous les partenaires concernés par ce sujet sensible a-t-il insisté.
Pour rappel, le nombre d’élèves scolarisés dans la wilaya de Tlemcen est de 109385 dans le primaire, 65486 dans le moyen et 22635 dans le secondaire. L’encadrement est assurée par 3364 enseignants dans le primaire, 4175 enseignants dans le moyen et 1711 dans le secondaire.
Quant aux établissements scolaires existantes, ils sont au nombre de 468 écoles primaires, 115 collèges de l’enseignement moyen et 45 lycées.
Pour cette année, il a été relevé que ‘ 3000 élèves de la 1ère année primaire ont redoublé la classe ‘ ce qui est effarant et inexpliqué a-t-on indiqué.
Gadiri m.

tlemcen travaux de correction torrentielle des forets

Tlemcen : 52200 m3 de correction torrentielle seront réalisés.
Dans le cadre du programme des haut plateaux, un volume de 52200 m3 de correction torrentielle situé dans 23 impacts au niveau des communes de Béni Boussaid, Ain Ghoraba, El Gor, Sebdou, Bouihi, Ain Téllout, Sidi djilali, Béni Semiel seront réalisés prochainement.
Pour cette opération, un avis d’appel d’offres national sous le n° 17.cft.2007 a été publié par voie de presse.
Ces projets sont indispensables de lutte contre l’érosion des sols.

Mohamed Gadiri 01.09.2007.

Photo desert 100

tlemcen: le commissariat du festival national de la musique hawzi

Tlemcen : le commissariat du festival national de la musique hawzi.

Le festival national de la musique hawzi est prévue du 26 juin au 03 juillet 2007 au Grand bassin de Tlemcen

Sa composition est : Hakim Miloud commissaire du festival, Hamedi Mohamed département artistique, Abdoune Ali département de la logistique, Bendimered Kamel département de la communication, Dif Azeddine département administratif et financier.

Les membres du jury : Boukli Salah, Malti Kamel, Baghdadi Nasreddine, Dib Layachi, Benzemra abdelmadjid, Benchouban Hassane, Boukridira Samir.

Les conférenciers : Malti Kamel ‘ le hawzi, propositions d’une problématique générale ‘ jeudi 28 juin 2007 à 17 h., Eliman Abdou’ le hawzi, forme cultivée d’expression du Maghribi’ le samedi 30 juin juin 2007 à 17h à la maison de la culture, Baghdadi Nasreddine « ’étude comparée entre le haouzi et les autres formes de la musique populaire gherbi, chaabi, melhoun le 02 juillet 2007..

Mohamed gadiri 26 juin 2007