TLEMCEN : la Faculté des Lettres Sciences Humaines et Sociales

Tlemcen : la faculté des lettres sciences humaines et sociales
La troisième rencontre nationale sur les questions de rapprochement des terres dans les novembre sciences humaines et sociales entre la compréhension et la pratique s’est tenue les et à la bibliothèque centrale Dr Abdelmadjid Méziane d’imama, université Abou bekr Belkaid de Tlemcen
Cette manifestation scientifique organisée par le laboratoire d’Arabisation du terme dépendant de la faculté des lettres des science humaines et sociales a permis aux professeurs et chercheurs venant de différents universités algériennes ( Tizi Ouzou, Alger, oran , Laghouat, Chlef, Tiaret ) de débattre ce thème multiforme et complexe en plus, en présence des étudiantes et étudiants
Dans ce cadre, une trentaine de communications ont été présentées sur le concept du terme arabe entre la nouveauté et développement, le concept linguistique arabe et son développement, l’invariable du concept dans s compréhension et la pratique dans la civilisation arabe, l’influence du concept du terme, les progrès des chercheurs dans ce domaine, les nouveaux concepts dans les sciences humaines ( sciences des langues, critiques littéraires ect)
Les débats étaient riches dans ce séminaire national
Rappelons aussi que le Directeur du Laboratoire Arabisation du terme de l’université de Tlemcen, Algérie, Abbas Mohammed a présenté de son côté les objectifs dévolus à cette structure
Des recommandations ont été faites et une autre rencontre nationale est prévue dans deux ans
26 novembre 2006 mohamed gadiri.

Tlemen : séminaire nationale de sensibilisation et lutte contre la drogue.

Tlemen : séminaire nationale de sensibilisation et lutte contre la drogue.

Un séminaire national d’information et de sensibilisation contre les méfaits négatifs de la drogue s’est tenu le 20 et 21 novembre 2006 à la maison de la culture « Abdelkader Alloua de Tlemcen », en présence des services de sûreté nationale, de la gendarmerie nationale, la douane, les associations, étudiants, autorités locales de la wilaya.*
Ces journées étaient ouvertes par le wali de tlemcen Nouri Abdelouaheb qui a mis en exergue l’importance de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation et lutte contre ce fléau à tous les niveaux. De son côté Sayah Abdelmalek directeur général de l’office national de la lutte contre la drogue et la toxicomanie a situé la problématique et les enjeux du danger qui n’est plus à démontrer, les ravages de la drogue au sein de la population, particulièrement les jeunes constituent une véritable hécatombe. Ce phénomène qui se manifeste dans des proportions assez inquiétantes se trouve favorisé par un grand nombre de facteurs. Il parlera de la prise en charge du phénomène par le passé et perspectives d’avenir, le contenu de la politique nationale de prévention et de lutte contre la drogue, les axes de la stratégie de mise en application du plan.
D’autres communications ont été données par des cadres de l’office nationale de lutte contre la drogue et la toxicomanie – onlcdt – du médecin du service de pharmaco toxicologie d’Oran, de la justice, des affaires religieuses, des services de sécurité.
La mobilisation de tous les services, la coordination étroite à tous les niveaux, la sensibilisation permanente, l’information par un travail de proximité, la prise en charge d’un certain nombre de préoccupations et autres missions sont la base de prévention et de lutte contre cette pathologie grave et gagner le combat ensemble contre la drogue.
Par ailleurs, une exposition photos a été tenue par la direction générale de la sûreté nationale comportant des informations sur la criminalité, l’immigration clandestine, les accidents, la politique scientifique et les statistiques. Dans ce sujet, ce services -de la dgsn – ont saisi : 1280.484 kg de résine de cannabis, 92.359comprimés de psychotropes, 15 grammes de l’héroïne, 44 grammes de la cocaïne, 12 grammes de pavot à opium de la période de janvier au 30 juin 2006.
Et au titre de l’année 2005, il a été saisi :1687.719 kg de résine de cannabis, 0.130 kg d’herbe de cannabis, 40 plants de plants de cannabis, 40 grammes de graine de cannabis, 88.8 grammes de héroïne, 66.6 grammes de cocaîne.
20 novembre 2006 mohamed gadiri.

Tlemcen sport : vingt équipes de foot engagés au championnat

Tlemcen sport : vingt équipes de foot engagés au championnat.

Le championnat de foot de la wilaya de tlemcen démarrera le vendredi 01 décembre 2006 avec la participation de vingt équipes des deux divisions.
La division d’honneur : le chabab riadi baladiat de honaîne, l’association de Ain défla, le wifek de Sebdou, l’ittihad riadi baladiat de Béni Boussaîd, la jeunesse sportive de Boudghène, l’espérance sportive baladia de Zénata, l’ittihad riadi baladia de Béni Mester, le nadi baladia de El Aricha, le feth de sidi abdelli, le chabab riadi baladiat de féhoul.
La division pré honneur : l’étoile de hammam boughrara, le feth club baraka de Tlemcen, le chabab de remchi, l’association de béni ménir, l’ittihad riadi baladiat de ain néhala, le nadi baladiat de sidi djilali, la jeunesse sportive de tlemcen, le feth riadi de bensekrane, l’ittihad riadi baladiat de sebaa chioukh, le nadi riadi wifek fillaoucène.
On notera l’absence du nadi de béni smiel.
Le championnat des catégories jeunes scindées en deux groupes débutera le 22 décembre 2006.
Les frais d’engagement ont été payés par la direction de la jeunesse et des sports.
La commission d’homologation a visité les terrains devant accueillir les rencontres.
01 décembre 2006 mohamed gadiri.

title-1345523

Tlemcen : université de Tlemcen
une conférence du professeur Bruno Etienne sur l’Emir Abdelkader.

Le professeur Bruno Etienne des sciences politiques et directeur de l’observatoire du religieux à l’institut d’études politiques d’Aix en Provence ( France) a animé une conférence sur « L’Emir Abdelkader le refus du clash des civilisations » à la bibliothèque centrale de l’université Abou bekr Bellkaid de Tlemcen, le lundi 06 novembre 2006, suivi d’un riche débats.
Ce professeur a rappelé le génie de l’Emir Abdelkader sur le droit de l’humanité toute entière, le dialogue interculturel et religieux, la personnalité de l’Emir lorsqu’il était en Syrie..
le résumé du professeur Bruno Etienne: Nous devions rendre hommage à l’Emir Abd al-Qâdir Ibn Mohy al-din al-Hassani al-Jazayri , al-Insan al-kamil wa Barzakh al-Barazikh, cet homme accompli qui fut un pont entre l’Occident et l’Orient , isthme des isthmes au XIXème siècle, mais dont la guidance est encore pertinente plus que jamais en ce siècle naissant pour notre époque troublée. En effet , outre ses autres qualités reconnues de combattant qui pendant 17 ans s’opposa à la violence de l’armée française, de créateur de l’Etat algérien, de savant , il fut aussi un précurseur du dialogue inter-religieux et , par anticipation, un partisan du refus du « clash des civilisations ».
En deux occasions à 20 ans de distance il va démontrer son extraordinaire capacité à dépasser son simple devoir de musulman : organisant l’échange des prisonniers avec Mgr Dupuch , archevêque d’Alger, et ses adjoints au plus fort de la guerre de conquête il établit un statut des prisonniers cent ans avant les conventions de Genève. Lorsqu’en 1860 les émeutes ensanglantent Damas , l’Emir organise la protection des minorités et sauve des milliers de malheureux et de nombreux étrangers qui viennent se mettre sous la protection de ses fidèles algériens.

Dans ces deux cas lorsqu’on lui demande la raison de son attitude généreuse il répond bien entendu qu’il n’a fait que son devoir de musulman mais il ajoute qu’il y a une loi au dessus de la loi : Huqquq al-Insaniyya : les droits de l’humanité. (Nous avons de nombreuses lettres manuscrites en ce sens)

Lorsqu’il est retenu prisonnier contre son gré et contrairement à la promesse qui lui avait été faite, à Toulon , à Pau , puis otage dans de meilleures conditions à Amboise , il n’a de cesse de recevoir les visiteurs les plus éclectiques, d’expliquer à tous ceux qui le visite à quel point il prône le dialogue interculturel et religieux . Il est suivi en cela par de nombreux ecclésiastiques et par certains militaires comme Daumas et Boissonnet puis par L’académie des sciences morales qui lui demande d’écrire plusieurs textes pour exposer l’islam aux français, textes qui seront publiés et traduits de nombreuses fois. Il déclare alors clairement : s’ils voulaient m’écouter je ferais des chrétiens et des musulmans des frères à l’extérieur et à l’intérieur …

Lorsqu’enfin Napoléon III lui permet de se rendre à Damas pour y rejoindre les lieux où vécut son maître le Cheikh al-akbar Muhy al-din ibn ‘Arabi, l’Emir va se consacrer à l’étude, l’enseignement et la piété. Mais , selon l’expression de Max Weber, il pratique la virtuosité intra et extra mondaine : c’est en effet au moment où il atteint le ravissement qu’il va aider F. de Lesseps dans l’aventure du canal de Suez . Il pense en en effet que la technologie occidentale peut féconder l’orient et que l’islam tel qu’il le conçoit peut apporter à cet occident matérialiste la spiritualité qu’il est en train de perdre.

Pourquoi cette idéalité ?

Il vient de parachever sa recherche et il est donc al-insan-l-kamil qui a découvert que l’orient était vertical : al-Tûl, mais que l’homme accompli et aussi sur l’axe du monde : suratu al-‘ard. Et se référant alors à un verset du Coran sur le lieu où les eaux se mélangent majamau al-Bahrein , lui qui est barzakh al-barazikh ,isthme du vertical et de l’horizontal, il pense que le canal de Suez sera cet isthme entre les deux mondes pour construire un nouveau monde, ensemble !

En opposant l’Orient et l’Occident l’humanité s’égare : voilà quelle est la leçon de ce visionnaire que nous honorons aujourd’hui. Et je souhaiterais que son image de « héros positif » l’emporte auprès de notre jeunesse sur d’autres représentations de l’islam que diffusent certains « gourous » aussi démagogiques qu’incultes et aussi hélas ! certains médias. .

mohamed gadiri.

tlemcen séminaire international sur la normalisation et qualité dans la construction Normatica 2006

Tlemcen
séminaire international normalisation et qualité dans la construction Normatica 2006.

Un séminaire international sur la normalisation et qualité dans la construction normatica 2006, a été organisé les 18 et 19 novembre 2006 à la bibliothèque centrale Abdelmadjid Méziane de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen, par la faculté des sciences de l’ingénieur de Chétouane, l’union internationale des ingénieurs et des scientifiques utilisant la langue française ( Membre de l’isf-icet/uati/unesco) , l’association des enseignants El Habbakia, Afnor/ianor.
Ce séminaire se veut être un carrefour d’informations, d’idées et d’expériences entre les différents chercheurs autour du thème et une occasion pour les professionnels du secteur de la construction de se rencontrer en vue de l’élaboration de projets en commun. Elle a pour objectif également de promouvoir et de développer entre les différents laboratoires concernés et d’ouvrir de nouvelles formes de partenariat. Elle est aussi à faire le point sur les connaissances techniques concernant l’usage de la gestion et de l’assurance de la qualité dans le domaine de la construction et à valoriser les méthodes et outils existants qui ont fait preuve de leur caractère opérationnel.
Donc les entreprises algériennes sont appelées à s’adapter aux nouvelles mesures et aux nouveaux contextes normatifs tant au niveau national qu’européen ( eurocodes). La normalisation dans le domaine de la construction ainsi que dans tous les secteurs industriels, constitue aujourd’hui un puissant moyen de progrès technique et d’amélioration de la qualité qui reste une nécessité économique majeure.
Le programme :
Samedi 18 novembre 2006-
-ouverture du séminaire par le recteur et présentation par le doyen de la faculté
-plénière présentation de m. Elie Absi de l’union internationale des ingénieurs et des scientifiques utilisant la langue française (uisf) : axe de coopération, discussion, principales actions de septembre 2005 à décembre 2006.
Présidence de sénce : MR. ALLAL Mohamed amine, rapporteur : mr. Bessedik Madani.
-Mohamed Chaib Aissaoui, ianor: situation normative dans la construction état des lieux et perspectives.
-Mme ghita Benkirane Afaq, Afnor : qualité dans la construction.
-Mr. Jean Armand Calgaro, ponts et chaussées, : les Eurocodes ,impact sur la formation et le développement industriel .
-Mr. Salah Lazizi, Lnhc : une méthodologie pour la norme XP P94-0.90-1A.
-mr. Mustapha Kébaîli, Université de Ouargla : normalisation géotechniques : les principes et pratiques.
-mr. A. Kriker, université de Ouargla : caractérisation mécanique des fibres végétales entrant dans le renforcement des bétons. Cas des fibres de palmier dattier.
– débat
Après midi. : président de séance : mr. Cheikh Abdelmadjid. Rapporteur : Mr. Hamza Chérif Sidi Mohamed.
-mr. Sidi mohamed Sahel : le développement durable et la compréhension de la qualité dans la construction.
– Mérième Redouane, université de Annaba : des infrastructures durables pour une construction durable.
-Mr. A. Abidellah , Ustoran : analyse numérique du comportement d’un tronçon en Té dans la zone tendue d’un assemblage métallique.
-Mr. M. Mékki Ust. Oran : évaluation de la ductilité des structures en béton armé soumises à une action sismique.
– Mr. Abdellatif Megnounif, Fsi, Tlemcen : procédures de passation des projets de construction : propositions d’amélioration du code es marchés algériens.
– Françoise Bousquet, Zfib Conseil, France : l’Edi dans la construction : un facteur de qualité ou mieux communiquer pour mieux construire.
-Mérième Zoutat, Université de sciences et technologies, Usto Oran : détermination du coefficient de réduction à travers les nouvelles approches de calcul.
-Mr. Ahmed Attar, université de Blida : l’ingénierie concurrente dans la réalisation des ouvrages souterraines.
– débat.
Dimanche 19 novembre 2006.
– président de séance : Mr. Bourdim Abdelghafour. Rapporteur : Mr. Djafour Mustapha.
– Mme C. Abdelbaki ,Université de Tlemcen : Application des systèmes d’informations géographiques dans l’identification de la qualité : cas du groupement Tlemcen.
– Mr. Abdelkader Djedid, université de Tlemcen : état de l’art en matière de normalisation des essais géotechniques en Algérie.
-mr. Samir Karoui, université de Blida : contribution de l’amélioration de la gestion des chantiers par l’intégration des systèmes de contrôle : cas du métro d’Alger.
– B. bénamar, Université de Biskra : traitement naturel des bétons par étuvage en utilisant de l’énergie solaire.
-Kheira Ouzaa, Usto Oran : maintenance et renforcement des infrastructures par l’utilisation du logiciel ( Recrack).
– Melle S. Chabi de l’Université de Biskra : étude des propriétés rhéologiques des bétons autoplaçants avec les produits locaux.
-Mr. Farid Houti de l’Université de Tlemcen : étude de la qualité des aciers ronds à béton utilisés en Algérie.
-Mr. Abderrahim Aouane, Usto Oran l’apport de l’Amdec dans le domaine du génie civil.
-M.A. Boukli Hacène de l’Université de Tlemcen : étude de la résistance à la compression des bétons locaux.
Débats et clôture du séminaire.
18 novembre 2006 mohamed gadiri

tlemcen stage de pratiques théatrales

Tlemcen : stage de pratiques théâtrales
Un stage de pratiques théâtrales dirigé par jean luc Bansard comédien professionnel à Laval France, s’est tenu du 01 au o4 novembre 2006 sur invitation du entre culturel français, de l’association des enseignants du français, de l’université de Tlemcen.
Ce professionnel dira qu’il est venu en février dernier à Tlemcen pour prendre la mesure de l’attente des enseignants de l’université, des lycées et collèges en matière de théâtre,il a ressenti un grand appétit de réamorcer les pratiques de cet art d’éducation populaire. Puis ? en juillet 2006 un de ses spectacles réalisés avec l’atelier du Lycée Rousseau de Laval France reçoit un accueil enthousiaste et a confirmé le désir de redonner vie au théâtre avec un grand T et ce partout ( 4 représentations dans 3 villes ). Il ajoutera que cette fois, il s’est agi de passer à l’acte d’organiser un stage ou l’enjeu était de toucher du doigt les premières règles du jeu dramatique et les grandes directions du jeu théâtral, à commencer par le théâtre du mouvement, le théâtre ou le corps de l’acteur est « premier », ou les mots ne sont que l’accouchement d’une pensée, d’une intention, d’une émotion, d’un état corporel puissant… ils ont travaillé sur « tout » ce que le corps raconte quand il rentre en scène, sur la force que l’image du corps irradie avant que naisse la parole. Il a été expérimenté le premier écho du corps : le son et la voix gommelée puis chantée avant d’être parlée.
Abondant dans ce sens, il a tenté de faire parler les mots dans une recherche autour de quelques phrases choisies au hasard avec le but de leur faire dire, avec les mêmes mots, plusieurs sens, plusieurs histoires différentes selon l’état du corps des acteurs, et approché ce que peut être la dramaturgie d’un texte et ainsi vérifié qu’il n’ y a aucune Vérité de mise en scène au théâtre, mais mille routes, milles voyages possibles pour « dire ce que qu’on a dire au monde « , ce qui est la seule raison d »être de cet art millénaire.
42 personnes, éducateurs, ont suivi ce stage, ce qui est une grande réussite des organisateurs notamment le centre culturel français, et l’association des enseignants du français, et montre l’appétit d’activités culturelles de la région.
Ce comédien professionnel nous annoncera qu’il présentera son spectacle sur la Palestine Retour à Haifa du Palestinien Ghassan Kanafani cet été 2007 à la fois dans le cadre du festival de Mostaganem, Algérie, et dans l’année d’Alger, capitale culturelle du Monde Arabe. Et aussi, le théâtre de l’Astuce El Afsa a visité sa Compagnie le théâtre du Tiroir des Affabulations à venir avec ce spectacle pour les deuxièmes rencontres internationales théâtrales de Tlemcen en juillet 2007.
04 Novembre 2006 mohamed gadiri.

tlemcen semaine scientifique et culturelle d’Aubagne Marseille

Tlemcen : semaine scientifique et culturelle d’Aubagne ( Marseille).
La semaine scientifique et culturelle d’Aubagne Marseille ( France) a été ouverte ce mercredi 08 novembre 2008 à la maison de la culture « Abdelkader Alloula » de Tlemcen par une réception au profit de la délégation, sur invitation du Cercle des Jeunes Algériens de Tlemcen, la mairie et la maison de la culture.
Durant leur séjour dans la wilaya de Tlemcen, la délégation de la ville d’Aubagne aura l’occasion la visite du patrimoine historique de Nédroma, l’université de Tlemcen, l’association El habbakia de l’université, le bureau des handicapés, Dar Essalam de Birouana, la mairie du chef lieu de wilaya, la pouponnière et la maison des vieux de Bab Sidi Boumédiène ( Lachachi), du centre de formation professionnelle et d’apprentissage, l’hôpital de Tlemcen…, une rencontre avec la radio locale, une soirée culturelle avec le professeur Sari Ali Hikmet, établissement d’un s’un calendrier de stage d’art plastique et de théâtre avec les responsables ( Ali Abdoun et Mustapha et Mme Chaouche).
En plus, une rencontre avec l’association féminine ‘ El kalem’ soirée musicale, deux conférences seront données par le professeur Negadi Sidi Mohamed sur Tlemcen et ses environs et le professeur Daidj Mustapha à El Eubbad.
La semaine s‘achèvera le 15 novembre 2006 par la distribution de cadeaux.
08 novembre 2006 mohamed gadiri.

tlemcen conférence du professeur Bruno Etienne sur l’Emir Abdelkader

Tlemcen : une conférence du professeur Bruno Etienne sur l’Emir Abdelkader.

Le professeur Bruno Etienne des sciences politiques et directeur de l’observatoire du religieux à l’institut d’études politiques d’Aix en Provence ( France) a animé une conférence sur « L’Emir Abdelkader le refus du clash des civilisations » à la bibliothèque centrale de l’université Abou bekr Bellkaid de Tlemcen, le lundi 06 novembre 2006, suivi d’un riche débats.
Ce professeur a rappelé le génie de l’Emir Abdelkader sur le droit de l’humanité toute entière, le dialogue interculturel et religieux, la personnalité de l’Emir lorsqu’il était en Syrie..
06 novembre 2006 mohamed gadiri.

oran: homologation des terrains de jeux de ain youcef et ain el arbaa

Oran : homologation des terrains de foot ball de Ain EL Arbaa et ain youcef

Les terrains de jeux de foot ball situés à Ain El arbaa wilaya de Ain Temouchent et de Ain Youcef situé dans la wilaya de Tlemcen ont été homologué par la commission d’homologation de la ligue régionale de foot ball d’oran, dira Chérif Moulkay Sidi Mohammed.
Ces deux équipes de la régionale trois qui recevaient notamment à Oued Sebbah et à Hennaya n’auront plus les soucis pour les déplacements en dehors de leurs localités et les dépenses inutiles.
Les supporters et dirigeants de la J.s.e.a et de la C.r.a.y. ont accueilli avec joie ces décisions et joueront dés cette semaine dans leurs stades.
28 octobre 2006 mohamed gadiri.

tlemcen: la mise sur les les rails de l’équipe de foot ball de la jsmt.e

Tlemcen : la mise sur les rails du club de foot ball de la j.s.m. tlemcen

Les membres du comité directeur et anciens dirigeants de la jeunesse sportive de Tlemcen ( j.s.m.t. ) se sont réunis le 30 octobre 2006 au siège de la ligue de foot ball de Tlemcen, en présence de Chérif Moulay Sidi Mohamed, président de la ligue de foot ball, Lokbani Mustapha chef de service des activités sportives à la direction de la jeunesse et des sports, Méziane Mohamed, secrétaire général de la ligue des associations de quartiers de la wilaya de Tlemcen en vue de mettre sur les rails l’équipe.
Les décisions prises selon Boublenza Fouad président du club, est d’organiser dans les proches délais l’assemblée générale ordinaire et l’assemblée générale élective en vue de laisser la place à tous les candidats qui veulent intégrer et prendre le club en main.
Le club de la j.s.m.tlemcen a accédé en régionale deux en l’an 2001 et s’est absenté des compétitions la saison sportive 2005/2006 pur des raisons de manque d’argent dans les caisses pour payer les frais d’engagement à la ligue régionale de foot ball d’Oran
C’est pour cette raison que la famille sportive de quartiers a pris l’initiative dira Bouyacoub Redouane pour que le flambeau du club ne s’éteint pas
Pour rappel, la j.s.m.tlemcen a été crée en 1937, c’est le doyen des clubs sportifs de la wilaya de Tlemcen.
30 octobre 2006 mohamed gadiri